Matériel-Militaire
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Matériel-Militaire

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-39%
Le deal à ne pas rater :
Resident Evil VIllage sur PS5 [Précommande]
43 € 70 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -29%
Les Apple Airpods 2 avec boîtier de recharge en ...
Voir le deal
127 €

 

  Création de l’Ecole militaire des Aspirants de Coëtquidan

Aller en bas 
AuteurMessage
TheBoss
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
TheBoss

Nombre de messages : 4395
Age : 62
Localisation : Limoges
Points : 7954
Date d'inscription : 23/06/2017

 Création de l’Ecole militaire des Aspirants de Coëtquidan Empty
MessageSujet: Création de l’Ecole militaire des Aspirants de Coëtquidan    Création de l’Ecole militaire des Aspirants de Coëtquidan EmptyMar 6 Juil 2021 - 11:25



Dans le cadre de la montée en puissance des formations des futurs chefs, l’armée de Terre a inauguré une troisième école de formation initiale des officiers : l'École militaire des aspirants de Coëtquidan au sein de la toute nouvelle Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan. Cette appellation devient officielle le 1er février 2021.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Au sein de l’Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan (AMSCC), l’Ecole militaire des aspirants de Coëtquidan (EMAC) s’inscrit dans un double héritage. Le premier est celui du bataillon EOR (Elèves officiers de réserve), rattaché à l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr à l’issue de la Grande Guerre en hommage au sang versé par les 27 000 officiers de réserve pendant le conflit. La deuxième filiation relève de l'École des élèves aspirants de Cherchell (Algérie) qui assura la formation d’officiers issus d’horizons très divers durant la Seconde Guerre mondiale. Cette formation des EOR prend le nom d’École militaire d’infanterie (EMI) en 1958, et quitte Cherchell pour Montpellier en 1962, à la suite de l’indépendance de l’Algérie.

L’EMAC  a pour mission principale de former les officiers sous contrat (OSC) et officiers de réserve de l'armée de Terre. Les officiers sous contrat se répartissent en trois filières : les OSC-E (encadrement), les OSC-S (spécialistes) et les OSC-P (pilotes).

Dans le cadre de la réforme de la scolarité, la formation des élèves officiers sous contrat encadrement a été portée à un an et sera sanctionnée par un mastère Commandement et leadership. Elle continue également de former en partenariat avec des grandes écoles militaires et civiles, telles que Polytechnique ou HEC.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Le drapeau et la devise de l’École militaire des aspirants de Coëtquidan


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Depuis 1931, les élèves officiers de réserve formés d’abord à Saint-Cyr l’École puis à Coëtquidan se rassemblent sous les plis du drapeau de l’École spéciale militaire, perpétuant le souvenir glorieux des 27 000 officiers de réserve tombés au champs d’honneur durant la Grande Guerre. Il en fut de même pour les élèves officiers sous contrat jusqu’en 2021. La création de l’EMAC se concrétise par la remise du drapeau propre à cette formation par Madame Florence Parly ministre des Armées ce 6 juillet 2021. Ce drapeau porte les inscriptions réglementaires suivantes :

à l’avers     "RÉPUBLIQUE FRANÇAISE - ÉCOLE MILITAIRE DES ASPIRANTS DE COETQUIDAN"
au revers     « HONNEUR ET PATRIE"

En 1995, lors de la formation de la promotion Capitaine Marc Bloch, le 4e bataillon de l’ESM adopte pour devise « l’audace de servir ». Celle-ci demeure aujourd’hui celle de l’École militaire des aspirants de Coëtquidan.

La tenue

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Avec la création de l’EMAC, apparait une nouvelle tenue de tradition. De couleur bleue horizon, inspirée de la tenue des officiers de réserve mobilisés lors de la Grande Guerre (tenue officiers 1921 – 1931), la tenue des OSC rappelle ainsi l’ancrage dans l’héritage de la Grande Guerre. La coiffe reste le képi bleu clair. Cette tenue sera portée la première fois officiellement le 6 juillet puis à l’occasion du défilé du 14 juillet 2021 sur les Champs-Élysées. Jusqu’en juillet 2021, la tenue de cérémonie des élèves-officiers sous contrat est la tenue 21 (T21), de couleur kaki clair dite "Terre de France" (TdF).

L’insigne :

L’EMAC est désormais dotée d’un insigne métallique spécifique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Définition héraldique :

Écu allongé d'azur souligné d'or ; au chef de même chargé des lettres capitales de sable « EMAC » Le tout broché d'une épée d'argent à la garde d'or accompagnée à dextre d'une moucheture d'hermine soulignée d'or et à senestre grenade d'or de l'infanterie toutes deux mouvantes de la lame.

Symbolisme :

   - Les éléments symboliques de l'insigne sont :
   - L'écu inspiré de celui de l'école spéciale Militaire ;
   - Bleu couleur de tradition des écoles ;
   - L'hermine symbolisant l'implantation bretonne de l'école ;
   - La grenade or représentant l'infanterie ;
   - L’épée symbole du commandement et de l'officier.

L’Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan, c’est dorénavant trois écoles complémentaires.

   - L’École Spéciale Militaire - la voix directe sur concours la durée de formation est de 3 ans
   - L’École Militaire InterArmes - la voix de recrutement interne – durée de formation 2 ans
   - L’École Militaire des Aspirants de Coëtquidan - nouvelle école qui regroupe les officiers sous contrat encadrement, spécialistes et pilotes. La création de ce nouveau pilier est une des illustrations concrètes de la réforme de l’Académie Militaire de Saint-Cyr Coëtquidan.

Source : Armée de Terre

Revenir en haut Aller en bas
 
Création de l’Ecole militaire des Aspirants de Coëtquidan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Matériel-Militaire :: L'actualité de nos Armées :: Réorganisation et restructuration de nos Armées.-
Sauter vers: