Matériel-Militaire
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Matériel-Militaire

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-48%
Le deal à ne pas rater :
-48% sur le Compresseur digital programmable Michelin 12V – 6,9 Bars
41.88 € 79.90 €
Voir le deal

 

 Décès du GI français Bernard Dargols

Aller en bas 
AuteurMessage
xave
Chef d'Etat Major des Armées
Chef d'Etat Major des Armées
xave

Nombre de messages : 5420
Age : 54
Localisation : Région parisienne
Points : 9135
Date d'inscription : 14/07/2009

Décès du GI français Bernard Dargols Empty
MessageSujet: Décès du GI français Bernard Dargols   Décès du GI français Bernard Dargols EmptyMar 30 Avr 2019 - 4:03


Décès de Bernard Dargols (1920-2019)
GI français ayant participé au Débarquement. Il racontera ses souvenirs de guerre dans un ouvrage "Bernard Dargols, un Gi français à Omaha Beach"

Ce n’est que quelques mois après le début d’un stage qu’il est parti faire aux Etats- Unis à l’âge de 18 ans que la guerre éclate en Europe. Bernard doit choisir : rentrer en France pour y rejoindre l’armée de Pétain, partir s’engager dans les forces gaullistes à Londres, ou bien opter pour l’armée américaine pour combattre aux côtés de ses nouveaux amis américains.
Ce sera l’armée américaine.
Il devient GI « Gouvernment Issued » et citoyen américain. C’est comme sergent-chef des services des renseignements militaires dans la deuxième division d’infanterie américaine qu’il débarque en Normandie sur une barge le 8 juin 1944.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________________________________________
"C'est à la France que le monde doit ses ailes" Jean Mermoz
-------------------------------------------------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
TheBoss

Nombre de messages : 4233
Age : 62
Localisation : Limoges
Points : 7682
Date d'inscription : 23/06/2017

Décès du GI français Bernard Dargols Empty
MessageSujet: Re: Décès du GI français Bernard Dargols   Décès du GI français Bernard Dargols EmptyMar 30 Avr 2019 - 12:18



Les 177 membres du commando Kieffer ne furent pas les seuls Français à débarquer sur une plage normande… Bernard Dargols également, mais à Omaha Beach, avec la 2e Division d’Infanterie de l’US Army. Et ce soldat au parcours atypique, vient de nous quitter à quelques jours de son 99e anniversaire. L’annonce de son décès a été faite par le Mémorial de Caen.

Né à Paris en 1920 d’un père russe, patron d’une entreprise spécialisée dans l’importation de machine à coudre, et d’une mère anglaise, Bernard Dargols suit un stage aux États-Unis quand débute la « drôle de guerre ». Puis, le 22 juin, il apprend la signature de l’armistice franco-allemand. Mais la poignée main entre le maréchal Pétain et Adolf Hitler [le 24 octobre 1940, à Montoire] est un choc. « Je me suis alors dit que jamais je ne combattrai avec l’armée de Pétain », dira-t-il plus tard.

Déterminé à prendre sa part pour la libération de la France, il songe à rejoindre les Forces Françaises Libres [FFL] du général de Gaulle. Mais il rejoindra finalement les rangs de l’US Army, après l’attaque de Pearl Harbor, soit un an après avoir sa demande d’engagement. C’est ainsi que Bernard Dargols est incorporé à Fort Dix, dans le New Jersey avant d’être affecté à Croft, en Caroline du Sud.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Après sa formation militaire, le jeune homme rejoint une unité du Military Intelligence Service, en raison notamment de sa maîtrise de la langue française. À la fin de l’année 1943, la 2e DI de l’US Army rallie le Pays de Galles, en vue de la future opération Overlord. Et c’est depuis Cardiff qu’il embarquera à bord d’un Liberty Ship pour traverser la Manche et atteindre les côtes normandes.

Comme il expliquera à l’occasion du 70e anniversaire du D-Day, Bernard Dargols arrive à Omaha Beach « au milieu des bombardements incroyables, non pas des Allemands, mais des Américains », qui « tiraient pour nous permettre de prendre pied avec un peu plus de sécurité ».

Il est alors confié au jeune GI français la mission de reconnaître les environs du vllage de Formigny, où les troupes allemandes sont encore présentes.

« J’avais deux heures pour prendre des renseignements. […] Alors, je suis parti avec ma jeep [appelée « Bastille », ndlr] et j’ai interrogé des paysans français avec mon accent parisien. Les renseignements que je devais obtenir, je les obtenais chez les plus grands fermiers qui avaient logé les soldats allemands. Ils étaient forcés de les héberger. Par eux, j’ai su quelles unités étaient là, quel était leur moral, à quelle heure ils prenaient leur déjeuner, ce qu’ils faisaient dans la journée. Et surtout les trois points importants : où se trouvaient les dépôts de carburants, où se trouvaient les dépôts de munitions et quelles étaient les routes minées », avait-il raconté à l’Express. Et il en fera de même pour chaque localité traversée par les troupes américaines.

En septembre 1944, Bernard Dargols peut embrasser sa mère, restée à Paris. Malheureusement, et parce qu’ils étaient Juifs, plusieurs membres de sa famille ont été déportés en Allemagne. « Ils ont arrêté mes grands-parents, mes oncles… J’ai le numéro de leurs convois, mais ce n’est pas ça qui va les ramener », confiera-t-il à France24.



La guerre terminée, Bernard Dargols poursuit reste mobilisé au Conter Intelligence Cirps jusqu’en janvier 1946. De retour à New York, et rendu à la vie civile, il épouse une jeune française rencontrée au sein de « l’Association Jeunesse Française Libre », avant de revenir à Paris et de reprendre l’affaire familiale.

Pendant très longtemps, M. Dargols est resté très discret sur son engagement au sein de l’US Army. Puis, le temps passant, il lui est apparu nécessaire de raconter ce qu’il a vécu aux jeunes générations. Récemment, lors d’un entretien donné au Parisien, il s’était alarmé de la situation en Europe et dans le monde. « Je pensais qu’on n’entendrait plus jamais parler de dictature, de nazis […] Mais l’homme est fait ainsi. Un bon orateur peut rassembler pas mal de gens, surtout s’il promet la lune à des ignorants. Je crois que c’esr un éternel recommencement. Plus on s’éloigne de la guerre, plus on a tendance à l’oublier », avait-il dit.

Source : Opex360

Revenir en haut Aller en bas
xave
Chef d'Etat Major des Armées
Chef d'Etat Major des Armées
xave

Nombre de messages : 5420
Age : 54
Localisation : Région parisienne
Points : 9135
Date d'inscription : 14/07/2009

Décès du GI français Bernard Dargols Empty
MessageSujet: Re: Décès du GI français Bernard Dargols   Décès du GI français Bernard Dargols EmptyMar 30 Avr 2019 - 13:06

J'avais eu l'honneur de le rencontrer au Salon du livre de Paris et de me faire dédicacer son livre

_________________________________________________
"C'est à la France que le monde doit ses ailes" Jean Mermoz
-------------------------------------------------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Décès du GI français Bernard Dargols Empty
MessageSujet: Re: Décès du GI français Bernard Dargols   Décès du GI français Bernard Dargols Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Décès du GI français Bernard Dargols
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Matériel-Militaire :: L'actualité de nos Armées :: In Mémoriam.-
Sauter vers: