Matériel-Militaire
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Matériel-Militaire

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-37%
Le deal à ne pas rater :
Charmast Batterie Externe 23800mAh 4 Sorties et 2 Entrées
16.99 € 26.99 €
Voir le deal

 

 Décès accidentel d'un soldat français de Barkhane

Aller en bas 
AuteurMessage
TheBoss
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
TheBoss

Nombre de messages : 4263
Age : 62
Localisation : Limoges
Points : 7736
Date d'inscription : 23/06/2017

Décès accidentel d'un soldat français de Barkhane Empty
MessageSujet: Décès accidentel d'un soldat français de Barkhane   Décès accidentel d'un soldat français de Barkhane EmptyDim 9 Déc 2018 - 9:34



Le 9 décembre, vers 00 h 45 heure de Paris, dans le cadre de l’opération BARKHANE, le brigadier-chef Karim El Arabi a été victime d’un accident de la route dans la région d’Aguelal au Niger. Il n’était pas engagé dans une activité opérationnelle au moment des faits. Il a été évacué en hélicoptère vers l’antenne médico-chirurgicale américaine d’Agadez, où il est décédé à 3 h 43 heure de Paris.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il était projeté au Mali depuis le 28 septembre comme équipier d’appui au recueil de l’information au sein du groupement de recherche multi capteurs (GRM).

Né le 11 août 1989 à Villeneuve-D’Ascq (59), le brigadier-chef Karim EL ARABI a servi la France durant plus de huit années.  Le 4 mai 2010, à l’âge de 20 ans, il s’engage au titre du 2e régiment de hussards à Haguenau en tant qu’engagé volontaire de l’armée de Terre.  

Au terme de sa formation initiale et après ses premiers mois passés au régiment, il est élevé à la distinction de 1re classe le 1er décembre 2010. Le 12 octobre 2014, il est engagé pour sa première opération extérieure, au Tchad durant laquelle il sert en qualité d’équipier. Le brigadier-chef Karim EL ARABI réalise un excellent travail et se distingue par ses grandes qualités militaires et humaines.  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Équipier d’appui au recueil de l’information dynamique et rigoureux, il est nommé brigadier le 1er novembre 2013. Se distinguant parmi ses pairs, il est nommé brigadier-chef le 1er janvier 2015. Le 15 octobre 2015, il est engagé en opération extérieure, en République centrafricaine où il se distingue à nouveau par ses belles qualités de soldat et l’ampleur de ses savoir-faire. Passionné par son métier, il cherche en permanence à parfaire ses compétences et à les partager au sein de son escadron.

Son sens de l’engagement le conduit à partir ensuite en mission au Mali, le 2 juin 2017, dans le cadre de l’opération BARKHANE. Ses compétences militaires et techniques lui valent alors d’être félicité sur le théâtre.  

Le 2 août 2016, c’est sur le territoire national qu’il est engagé en prenant part à l’opération SENTINELLE, contribuant ainsi directement à la protection de nos concitoyens.  

Le brigadier-chef Karim EL ARABI est titulaire de la médaille d’outre-mer avec agrafes « Sahel », de la médaille de la défense nationale échelon argent, agrafe arme blindé cavalerie et mission d’opérations extérieures et de la médaille de la protection militaire du territoire avec agrafe « Sentinelle ».

Âgé de 29 ans, célibataire, le brigadier-chef Karim EL ARABI est décédé en opération extérieure.

L’armée de Terre témoigne ses sincères condoléances à sa famille et ses proches.

Source : Armée de terre

Amitié et affection à ses proches ainsi qu'à ses frères d'armes.

Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
TheBoss

Nombre de messages : 4263
Age : 62
Localisation : Limoges
Points : 7736
Date d'inscription : 23/06/2017

Décès accidentel d'un soldat français de Barkhane Empty
MessageSujet: Re: Décès accidentel d'un soldat français de Barkhane   Décès accidentel d'un soldat français de Barkhane EmptyMer 12 Déc 2018 - 3:40



Selon un porte-parole de SOC-AFRICA (U.S. Special Operations Command-Africa), le militaire français se trouvait dans un véhicule en compagnie d'un militaire américain; qui lui n'a été que blessé. Ce soldat a été évacué vers l'Europe. Il s'agirait d'un béret vert du 3e Special Forces Group, de Fort Bragg.

Selon le New York Times, le militaire américain, qui conduisait, aurait consommé de l'alcool avant l'accident. Le NYT rappelle d'ailleurs que le 29 novembre, une mise en garde avait été émise par le patron de l'Army Special Operations Command, le général Francis Beaudette, où il réclamait de ses hommes une conduite irréprochable.

Source : Ouest France - Lignes de défense.

Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
TheBoss

Nombre de messages : 4263
Age : 62
Localisation : Limoges
Points : 7736
Date d'inscription : 23/06/2017

Décès accidentel d'un soldat français de Barkhane Empty
MessageSujet: Re: Décès accidentel d'un soldat français de Barkhane   Décès accidentel d'un soldat français de Barkhane EmptyJeu 13 Déc 2018 - 9:05



Dans le communiqué annonçant le décès, au Niger, du brigadier-chef Karim El-Arabi [2e Régiment de Hussards], le ministère des Armées a seulement précisé que le militaire avait été victime d’un accident sur la base d’Aguelal, alors qu’il n’était « pas engagé dans une activité opérationnelle ».

Plus tard, le New York Times et l’Army Times ont donné plus de détails sur ce drame. Ainsi, un membre des forces spéciales américaines a également été gravement blessé dans cet accident qui a coûté la vie au brigadier-chef El-Arabi. Il a été évacué vers l’Europe pour y être soigné.

A priori, ce militaire américain – un « béret vert » du 3e Special Forces Group – conduisait le véhicule impliqué, alors qu’il était probablement sous l’emprise de l’alcool. Du moins, c’est ce qu’ont affirmé deux responsables du Pentagone au New York Times.

D’où l’ouverture d’une enquête par l’US Army pour établir les circonstances de l’accident et « vérifier » si la consommation d’alcool y « a joué un rôle ».

« Nous avons ouvert une enquête sur l’ensemble des circonstances », a en effet confirmé un responsable militaire américain auprès de l’AFP.

Si les forces spéciales américaines engagées en Afrique sont régies par « l’ordre général n°1« , lequel interdit la consommation d’alcool, le commandant Casey Osborne, le porte-parole de l’U.S. Special Operations Command-Africa, a indiqué à l’Army Times que deux boissons alcoolisées par tranche de 24 heures sont autorisées.

Par ailleurs, et d’après les sources du New York Times, après l’accident, le commandant de l’US AFRICOM, le général Thomas Waldhauser, a adressé un courrier électronique au général J. Marcus Hicks, le chef des forces spéciales américaines en Afrique pour lui faire part de ses préoccupations au sujet de l’indiscipline des troupes qui sont sous ses ordres.

Ces derniers mois, plusieurs scandales ont éclaboussé les forces spéciales américaines, comme celle de l’assassinat, au Mali, l’an passé, d’un « Béret Vert » par deux Navy SEALs et deux Marines Raiders. Ou encore celui de deux autres SEALs impliqués dans une affaire de mœurs en Somalie. Et ces entorses à « l’éthique » et au « professionnalisme » préoccupent le Congrès, qui a demandé un rapport sur ce phénomène au Pentagone.

Une semaine avant l’accident mortel du brigadier-chef El-Arabi, le chef des forces spéciales de l’US Army, le général Francis Beaudette, a diffusé un mémo dans lequel il s’inquiète de ces dérives. « Des incidents récents dans notre formation ont remis en question notre éthique et notre professionnalisme et menacent de saper la confiance que nous accordent le peuple américain et nos hauts dirigeants », a-t-il écrit.

Source : Opex360

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Décès accidentel d'un soldat français de Barkhane Empty
MessageSujet: Re: Décès accidentel d'un soldat français de Barkhane   Décès accidentel d'un soldat français de Barkhane Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Décès accidentel d'un soldat français de Barkhane
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Matériel-Militaire :: L'actualité de nos Armées :: In Mémoriam.-
Sauter vers: