Matériel-Militaire
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Matériel-Militaire

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-23%
Le deal à ne pas rater :
-300€ sur ce PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H – ...
999 € 1299 €
Voir le deal

 

 Un commando marine meurt à Djibouti

Aller en bas 
AuteurMessage
TheBoss
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
TheBoss

Nombre de messages : 4263
Age : 62
Localisation : Limoges
Points : 7736
Date d'inscription : 23/06/2017

Un commando marine meurt à Djibouti Empty
MessageSujet: Un commando marine meurt à Djibouti   Un commando marine meurt à Djibouti EmptyVen 27 Juil 2018 - 13:07



Le Premier-maître Arnaud Peyrony-Rapatout, du commando de Penfentenyo, est décédé ce samedi 21 juillet dans un accident de circulation, alors qu’il était en mission en République de Djibouti.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

A 20 ans, il entre dans la Marine comme matelot à l’école de maistrance, avant de choisir la spécialité de fusilier marin en 2002. Après une première affectation au Groupement de fusiliers marins de Toulon en 2002, il passe et réussit le stage commando en 2003. Sa première partie de carrière se déroule essentiellement au commando de Penfentenyo, au sein duquel il se spécialise dans le renseignement et avec lequel il est notamment déployé en Côte d’Ivoire et en Afghanistan. De 2012 à 2014 il intègre le commando Kieffer. Après avoir obtenu le certificat de chef de groupe commando, il retrouve le commando de Penfentenyo en 2015, et participe à des opérations en Guyane française et au Levant.

Le Premier-maître Arnaud Peyrony-Rapatout était titulaire de la Médaille Militaire, de la Croix de la Valeur Militaire avec trois citations, de deux citations avec attribution de la médaille d’or de la Défense nationale avec étoile de bronze, d’une citation avec attribution de la médaille d’or de la défense nationale avec étoile d’argent, de la Médaille d’Outre-mer avec plusieurs agrafes (République de Côte d’Ivoire, Sahel et Moyen-Orient), de la médaille de la Défense nationale échelon or, et de la médaille de la protection du territoire avec agrafe Trident. Le premier-maître Arnaud Peyrony-Rapatout est promu au grade de maître-principal à titre posthume.

Il était père d’un enfant.

Deux cérémonies militaires seront organisées pour lui rendre un dernier hommage, en République de Djibouti et en métropole, en présence de sa famille et de ses frères d’armes.

Source : Marine nationale

Les accidents de la circulation est la première cause de décès dans les armées, bien avant l'ennemi; quel qu’il soit...     Sad

Revenir en haut Aller en bas
LAURENT49
Colonel
Colonel
LAURENT49

Nombre de messages : 1580
Age : 57
Localisation : Angers / Nantes
Points : 1781
Date d'inscription : 08/03/2009

Un commando marine meurt à Djibouti Empty
MessageSujet: Re: Un commando marine meurt à Djibouti   Un commando marine meurt à Djibouti EmptyDim 29 Juil 2018 - 12:08

R.I.P.
Revenir en haut Aller en bas
 
Un commando marine meurt à Djibouti
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Matériel-Militaire :: L'actualité de nos Armées :: In Mémoriam.-
Sauter vers: