Materiel-militaire.com

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'ancienne caserne du 67ème RI de Soissons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Admin
Chef d'Etat Major des Armées
Chef d'Etat Major des Armées
avatar

Nombre de messages : 7405
Age : 60
Localisation : Reims, Epernay, Chalons en Champagne.
Points : 5521
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: L'ancienne caserne du 67ème RI de Soissons   Sam 1 Mar 2008 - 6:42

Aujoud'hui dans la quotidien l'Union de Reims:

Le patrimoine de l'armée est immense. Les militaires possèdent environ 0,5 % du territoire. Et la réduction du format des armées, dès la fin des années 90, a poussé l'Etat à se débarrasser de ses biens immobiliers désaffectés.
A une époque, dans l'Aisne, il y avait pas moins de quatre casernes, un arsenal et un camp d'entraînement à vendre.
Au fil des années, l'armée a récupéré 944 M€ en vendant casernes, forêts, stations troposphériques, aérodrome… Des sites évidemment dépollués avant d'être mis sur le marché.
Pour faciliter la cession de son patrimoine, le ministère de la Défense a créé la Mission pour la réalisation des actifs immobiliers (MRAI), qui a fêté ses vingt ans l'an dernier. L'occasion pour cet organisme d'expliquer qu'il y a une vie après l'armée.
Certaines métamorphoses sont spectaculaires. Exemple à Vatry, où une ancienne base militaire de l'Otan s'est transformée, grâce aux investissements du Conseil général de la Marne, en plate-forme de fret et en zone d'activité logistique.
Exemple à La Fère, où le quartier Drouot, immense caserne de 17 hectares, désertée en 1993 par ses 1.300 militaires. Pendant deux ans, les bâtiments donnaient à la cité des airs de ville fantôme. Pendant onze ans, La Fère, aidée par les collectivités locales, a patiemment transformé la caserne en logements, biblio thèque, salle de conférence…
A Soissons, c'est la caserne Gouraud qui, de friche, est de ve nue un parc tertiaire. A Sedan, le quartier Fabert accueille aujourd'hui une multitude d'activités : caserne de pompiers, ateliers municipaux, restaurant administratif, cuisine centrale des écoles, maison des associations, appartements, cabinet médical. A Châlons-en-Champagne, la caserne Chanzy s'est transformée, par tranches successives, en un nouveau quartier résidentiel.
A Epernay, le départ du 34e régiment du génie, vécu comme un drame, a donné lieu à une formidable opportunité pour la ville, en manque de terrains, d'aménager 64 hectares idéalement situés. Mais il y a aussi des achats de raison, effectués par certaines communes, contraintes et forcées d'ache ter des biens qui ne l'intéressent guère.
Ce fut le cas pour le camp de Margival, vidé par le plan armée 2000, haut lieu historique de la Seconde Guerre mondiale avec l'arrestation les généraux putschistes emmenés par Rommel : « C'est 250 hectares à l'abandon. Des rumeurs couraient sur des projets qui ne nous plaisaient pas. On l'a acheté mais on n'a pas les moyens de faire grand-chose avec », explique un élu.




Articlé paru le : 1 mars 2008


Dernière édition par Admin le Dim 2 Mar 2008 - 4:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.materiel-militaire.com
boniface
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

Nombre de messages : 560
Age : 73
Localisation : Paris
Points : 303
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: L'ancienne caserne du 67ème RI de Soissons   Sam 1 Mar 2008 - 7:08

Nostalgie, nostalgie... J'ai effectué en 1969 une partie de mon service militaire au 67ème RI de Soissons. Je suis retourné souvent sur place, notamment lors de périodes de réserve. La caserne était vide depuis plusieurs année. Il y a quatre ans j'ai constaté que le bâtiment PC avait été totalement démoli. J'y avais au rez de chaussée ma chambre de jeune aspirant chef de section, cela m'a fait un coup.

JMB
Revenir en haut Aller en bas
boniface
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

Nombre de messages : 560
Age : 73
Localisation : Paris
Points : 303
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: L'ancienne caserne du 67ème RI de Soissons   Sam 1 Mar 2008 - 7:15

Quant au camp de Margival à quelques kilomètres au nord de Soissons c'était un centre d'entraînement commando (CEC) où j'allais régulièrement avec ma section pour faire la piste du risque. Ce camps était géré par le 67ème RI et constituait sa 4ème compagnie de combat en cas de mobilisation. Ce camps parsemé de blockhauss avait été aménagé par les Allemands, Hitler s'y était rendu à l'été 1944, il y avait une villa où il y aurait passé une nuit. Après la guerre les lieux avaient été occupé par l'OTAN. Les lieux étaient étonnants : batiments camouflés, dédale de souterains, il y vait même un tunnel bétonné au nord du camp sur la voie ferrée Soissons - Laon, laquelle voie traversait le camps. Là également un petit coup de blues...

JMB
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Chef d'Etat Major des Armées
Chef d'Etat Major des Armées
avatar

Nombre de messages : 7405
Age : 60
Localisation : Reims, Epernay, Chalons en Champagne.
Points : 5521
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Incendie au camp militaire   Sam 1 Mar 2008 - 9:10

Journal l'Union du 24 février 2008

Hier soir, de nombreux sapeurs-pompiers étaient mobilisés sur un important incendie qui ravageait l'un des quarante blockhaus que compte l'ancien camp militaire de Margival (Aisne), au nord de Soissons, qui s'étend en fait sur deux autres communes, Laffaux et Neuville-sur-Margival, pour une superficie totale d'une centaine d'hectares.
De 70 mètres de longueur sur une quinzaine de mètres de large, le bunker touché par le feu, sur le territoire de Laffaux, est historiquement le plus symbolique puisqu'il avait été conçu par l'armée allemande pour y accueillir Hitler, qui y fit une unique visite le 17 juin 1944 pour, selon le président de l'association de sauvegarde du site Didier Ledé, y « remettre les pendules à l'heure » face à ses officiers.
Il a été fermé dans le cadre du plan Armée 2000. « Le camp a été revendu en 2000. Chaque commune est propriétaire » expliquait, hier soir, le maire de Laffaux Jean-Pierre Leguiel. « Tout a été pillé et régulièrement visité. Nous avions donc commencé à sécuriser les lieux » soulignait encore Didier Ledé.
L'origine criminelle ne faisait évidemment aucun doute pour le président de l'association, qui soulignait néanmoins que les incendiaires présumés avaient dû notamment escalader le blockhaus avant d'y pénétrer.
Les sapeurs-pompiers venus de Soissons, Anizy-le-Château, Vailly-sur-Aisne et Braine, avec à leur tête le capitaine José Inigo, ont tout d'abord rencontré d'importantes difficultés pour pénétrer sur l'ancien site militaire. « Nous avons dû forcer des portes blindées pour pouvoir attaquer le feu » confiait le chef de colonne. À l'intérieur, du fait de la présence de lambris en sapin et d'amiante et d'épais murs accentuant la chaleur, le feu était particulièrement violent et empêchait, en début de soirée, toute reconnaissance à l'intérieur pour s'assurer que personne n'était prisonnier des flammes.
Les secours se préparaient, en tout cas, à passer tout ou partie de la nuit sur place.
Philippe Robin

Suite édition du 25 février 2008

Samedi soir à Laffaux, a brûlé l'un des bunkers où se trouvait le QG français d'Hitler. Depuis peu, hors de toute célébration du Führer une association veut faire découvrir aux visiteurs l'histoire du W2 du camp de Margival.

DÈS samedi soir, les sapeurs-pompiers prévoyaient d'y passer de très nombreuses heures et ils ne s'y sont pas trompés.
Hier encore, des équipes se relayaient pour surveiller le bunker, situé au cœur de l'ancien camp militaire de Margival, qui était la proie des flammes depuis la veille en fin d'après-midi (voir l'union dimanche).
Le blockhaus ravagé par un incendie est en fait situé sur le territoire de la commune de Laffaux et appartient au W2, comme wolfsschlucht 2.
« C'est l'un des bunkers où Hitler où avait installé son quartier général en France », explique Didier Ledé, le président de l'association du sauvegarde du W2 créée en décembre dernier, pour qui c'est « un lieu hautement historique ».

Sécuriser le site

Le but de l'association, insiste t-il, « n'est évidemment pas de célébrer le culte d'Hitler, mais de pouvoir y organiser des visites pour expliquer ce que fut ce lieu construit par 22.000 ouvriers en un temps record. C'est là où il y avait le plus grand central téléphonique d'Europe. »
Selon le président, il s'agit de « ne pas occulter cette partie douloureuse de notre histoire, de parler de l'occupation, des brimades, du STO (service du travail obligatoire), de la persécution des Juifs », Didier Ledé jugeant d'ailleurs comme presque anecdotique la venue sur place d'Hitler, puisqu'il n'y resta que quelques heures pour, indique t-il, « remettre les pendules à l'heure ».
Pour l'association W2, le premier travail qui s'est engagé consiste, en liaison avec les communes, à sécuriser le site et le défricher. « Depuis que nous avons un site*, nous avons pas mal de demandes de visites. Nous avons par exemple eu la visite d'un ancien médecin de l'US Air Force, mais aussi de Belges, de gens du sud. C'est une page d'histoire. »

Pas le premier feu

Selon Didier Ledé, la préservation de ce lieu permettra aussi de « lutter contre les pillages » qu'il subit régulièrement depuis la rétrocession par l'Armée de la centaine d'hectares du camp aux trois communes sur lesquelles il s'étend, à savoir Margival, Laffaux et Neuville-sur-Margival.
Si cet incendie a, samedi et dimanche, mobilisé quatre centres de secours, ça n'était pas la première fois que les sapeurs-pompiers intervenaient sur place pour un feu dans un bunker.
Pour autant, celui-là a été particulièrement violent, la présence d'amiante, de bois et le confinement transformant le blockhaus en véritable fournaise où, pour des raisons de sécurité, il était hier encore impossible aux secours de pénétrer.
Philippe Robin
Revenir en haut Aller en bas
http://www.materiel-militaire.com
boniface
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

Nombre de messages : 560
Age : 73
Localisation : Paris
Points : 303
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: L'ancienne caserne du 67ème RI de Soissons   Sam 1 Mar 2008 - 10:32

Je pense que cet ancien camps pourrait effectivement devenir un musée dédié à la 2ème GM.

Malheureusement, une fois de plus l'indicible bêtise des vandales a encore frappé !

Je ne vois guère d'autres possibiltés de réutilisation de ce camps immense. Il est à noter que de nombreux blockhauss sont à l'extérieur du périmètre du camps, répartis dans la campagne environante pour en protéger les abords.

JMB
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Chef d'Etat Major des Armées
Chef d'Etat Major des Armées
avatar

Nombre de messages : 7405
Age : 60
Localisation : Reims, Epernay, Chalons en Champagne.
Points : 5521
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: L'ancienne caserne du 67ème RI de Soissons   Sam 1 Mar 2008 - 10:44

Je ne connaos pas du tout ce secteur, celà mériterait une petite ballade, il y a temps de choses à découvrir dans le département de l'Aisne: La Caverne du Dragon, Le Chemin des Dames, Berry au Bac.....
Caverne du Dragon:
Ce lieu de Mémoire emblématique de la guerre 1914-18 s’intègre dans le parcours historique du Chemin des Dames, route de crête qui surplombe les vallées de l'Aisne et de l'Ailette, offrant, au-delà de l'aspect historique, de superbes panoramas. Les filles de Louis XV, Marie-Adélaïde et Victoire, l’empruntaient pour se rendre chez leur gouvernante à Bouconville. Elle lui ont laissé son nom : Chemin des Dames…Des dames de France, mais c’est la Grande Guerre de 1914-1918 qui en a pérennisé l’appellation.
Il est truffé de carrières souterraines exploitées au Moyen-Age pour en extraire de la pierre de construction. A partir de 1915, l’armée allemande transforma l’une de ces grottes, la Caverne du Dragon, en une véritable caserne souterraine. Réaménagée en musée du Souvenir, elle évoque la vie quotidienne du soldats, le visiteur ressent l’enfer vécu par les Poilus.
On accède à ce musée via un bâtiment d’accueil vitré qui offre une vue panoramique sur la vallée de l’Aisne. On comprend alors mieux comment la géographie du site a fait son histoire.
Le musée s'inscrit comme l'un des hauts lieux du Souvenir de la Première Guerre Mondiale.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.materiel-militaire.com
boniface
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

Nombre de messages : 560
Age : 73
Localisation : Paris
Points : 303
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: L'ancienne caserne du 67ème RI de Soissons   Sam 1 Mar 2008 - 11:31

La caverne du Dragon est un haut lieu de la bataille du Chemin des Dames et mérite absolument une visite.

On entre désormais dans cette caverne par un batiment moderne avec salle de cinéma, lieu des restauration etc.

Ce lieu attire désormais un grand nombre de visiteurs mais a un peu perdu en réalisme. Je me souviens avoir visité les souterrains il y a un trentaine d'année, tout était alors resté dans le même état qu'en 1917, la visite avait aussi une charge émotionnelle beaucoup plus forte.

La région est riche évidemment en souvenir de cette redoutable et sanglante offensive : monuments, cimetières français et allemands, fort de la Malmaison (autrefois d'accès libre mais aujourd'hui fermé car assez dangereux), fort de Condé sur Aisne au sud du Chemin des Dames remis en état par une association et que l'on visite. Je me souviens quand je crapahutais dans la région que les trous d'obus et les tranchées étaient encore très visible (les obus remontés en surface également). Bref une région a visité pour tous ceux qui s'intéressent à la 1ème GM.

JMB
Revenir en haut Aller en bas
zurich
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1929
Age : 46
Localisation : Soissons 02
Points : 1781
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: L'ancienne caserne du 67ème RI de Soissons   Sam 1 Mar 2008 - 11:55

Je ne peux que confirmer, habitant moi-même à Soissons...


Le titre du post s'appelle "ancienne caserne du 67ème RI", ce serait bien si vous pouviez y mettre des photos...

Je l'ai très bien connue. Comme fils de militaire, j'avais la possibilité d'y pénétrer (accompagné of course) en dehors des JPO...
Revenir en haut Aller en bas
le camionneur29
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 970
Age : 28
Localisation : Pouldreuzic dans le finistere
Points : 766
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: L'ancienne caserne du 67ème RI de Soissons   Sam 1 Mar 2008 - 13:22

pour reparler de la caverne du dragon je l'ai visitée moi même aussi quand j'étais petit avec mes parents et ce fut très marquant surtout quand le guide éteignit la lumière alors qu'on se trouvais dans une grotte et qu'on n'y voyais (quedalle) il nous conta ce qui s'était passé dans ce même lieu ou nous étions que les soldats ce battaient corps a corps dans un noir total Shocked
et cela nous a beaucoup marquer mes parents et moi même Wink

Pour les vandales c'est vraiment chiant
j'ai un ami qui a une ancienne goudronnerie (elle date des années 40) et il y entrepose des engins divers camions de collection etc... et ce lieu qui est sans surveillance (malheureusement) a été plusieurs fois vandalisé mais heureusement pour l'instant pas vraiment pillé
mais bon retrouver un bus sans aucunes vitres, peintureluré avec de la peinture kaki qui l'entreposait, pare choc tordu etc... alors que ce bus est arrivé la roulant dans un état très propre

ca fait vraiment pas plaisir Evil or Very Mad

bon revenons un peu au sujet j'ai visité comme cela tous seul la base de sous marins a Lorient et je dois dire que ce qu'on ressens quand on est dans un camps comme ca ca fait tout drole Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://camionsanciens.forumpro.fr/
zurich
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1929
Age : 46
Localisation : Soissons 02
Points : 1781
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: L'ancienne caserne du 67ème RI de Soissons   Dim 2 Mar 2008 - 2:58

Je sais bien que l'Aisne n'attire pas les foules, mais si vous vous y égarez, profitez-en pour visiter tout le Chemin des Dames. Pour les passionnés d'histoire militaire, c'est un super site. Pas seulement la Caverne du Dragon, d'ailleurs!
Le Plateau de Californie offre un panorama assez sympa, et par temps clair, on voit à une vingtaine de bornes à la ronde. Les sites de Craonne (1ère GM et époque napoléonienne) et de l'abbaye de Vauxclair sont aussi intéressants.
A l'extrémité est du chemin, à l'emmanchement de la RN 44, on arrive au monument des chars de Berry-au-Bac, pour les tankophiles.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Chef d'Etat Major des Armées
Chef d'Etat Major des Armées
avatar

Nombre de messages : 7405
Age : 60
Localisation : Reims, Epernay, Chalons en Champagne.
Points : 5521
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: La caserne du 67ème RI.   Dim 2 Mar 2008 - 14:25

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonsoir

Pour ceux qui ont connu le 67ème RI de Soissons, voici une photo prise en juin 1986. En arrière plan on aperçoit les flèches de l'abbaye de Saint Jean des Vignes qui faisait partie du périmètre de la caserne du 67ème RI, y était stocké une partie du parc automobile du régiment. A droite le poste de police, à gauche le local pour ceux qui étaient aux arrêts.

JMB.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.materiel-militaire.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'ancienne caserne du 67ème RI de Soissons   Mer 30 Mai 2012 - 15:36

Mes Respects

Né à Monaco j'ai découvert et apprécié cette belle Picardie...Que de souvenirs ! appelé sous les drapeaux en juin 1986 j'ai regagné à pied la caserne depuis la gare sncf, avec mon paquetage et mes cheveux bien rasés !! et oui avec un père ancien combattant d’Afrique du nord, carabinier du Prince et un grand père gendarme, dans la famille les grandes lignes étaient acquises...

Donc le matin de mon incorporation, arrivée au foyer du régiment du 6.7 RI : café et tartine de pâté pour commencer.


Ensuite j'ai effectué mes classes à la 11ème compagnie 6ème section, puis j'ai passé mon permis de conduire Poids Lourd à la 5ème section I.E.C. avant de partir début aout 86 vers l'E.E.M. de Compiègne.
- Le rallye FETTA, sur Margival, avec tir avec le FSA embuscade avec l'ANP etc...
- Une période d'entrainement dans le Camp de Sissonne,
- Permis PL passé à Margival je pense ?
- La marche des 100 km pour la fourragère, avec la Mat 49, pour boucler la limite du département de l'Aisne, une nuit au dépôt de munitions de Folembray, puis arrivée au wagon de l'armistice pour une visite avec les rangers cirées ! Normal ! et RESPECT ! pour la mémoire des hommes. même si nous étions fatigués !

Malgré les 1.200 km qui me séparaient de chez moi, à 20 ans, je suis devenu un homme et je suis fier d'avoir servi ma Patrie en Picardie !

l’aumônier du régiment à quand même essayé de me piéger gentiment, avec un pari qu'il voulait faire, en me disant qu'il était possible d'aller à Monaco en faisant qu'une dizaine de Kilomètres...Mais...Monaco avec les palmiers et les cactus, et les agrumes c'est au bord de la méditerranée et le château de marchais dans l'Aisne est une propriété de la Famille Grimaldi et du Prince Rainier III, mais ce n'est pas Monaco ! Dommage pour lui, je ne suis pas tombé dans le panneau !

Et les commandos partent pour l'aventure, ! soleil couchant les saluent et le chant qui a rythmé nos pas, en Ordre Serré. pour aller manger à l'ordinaire...

Pendant qu'une compagnie de combat chantait : Au milieu de la bataille ! du chant les cuirassiers ! et une autre compagnie encore entonnait ; la Marseillaise !

ces magnifique chants que j'ai conservé sur mon cahier d'instruction, m'a permis de retrouver sur internet ces chants qui restent à jamais dans ma mémoires et vive le 6.7 !

Votre photo est magnifique et chargée de souvenirs pour moi !

Merci pour ce site très cordialement Hervé
Revenir en haut Aller en bas
zurich
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1929
Age : 46
Localisation : Soissons 02
Points : 1781
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: L'ancienne caserne du 67ème RI de Soissons   Jeu 31 Mai 2012 - 10:45

Merci pour ce témoignage ! cheers

_________________________________________________
Donnez-moi les moyens et je resplendirai.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
boniface
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

Nombre de messages : 560
Age : 73
Localisation : Paris
Points : 303
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: L'ancienne caserne du 67ème RI de Soissons   Ven 1 Juin 2012 - 4:04

Que de souvenirs liés au 67e Ri et à Soissons, ce furent pour moi les plus beaux moments de mon service alors que j'étais chef de section à la 1ère compagnie : Margival et son CEC, le Fort de Condé où je suis retourné souvent (avant qu'il ne soit confié à une association) pour des exercices dans la réserve, le Chemin des Dames où nous crapahutions... Ah nostalgie quand tu nous tient...
Côté matériel le 67e RI était de mon temps (1969) du type motorisé : Marmon SUMB MH 600 BS (4 véhicules par section), Berliet GBC 8KT et un seul et unique GMC CCKW 353 benne pour la collecte des ordures (quel sacrilège !)
Revenir en haut Aller en bas
zurich
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1929
Age : 46
Localisation : Soissons 02
Points : 1781
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: L'ancienne caserne du 67ème RI de Soissons   Ven 1 Juin 2012 - 11:08

cheers

_________________________________________________
Donnez-moi les moyens et je resplendirai.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
matt
Lieutenant Colonel
Lieutenant Colonel
avatar

Nombre de messages : 1479
Age : 42
Localisation : à proximité de LAON (02)
Points : 1469
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: L'ancienne caserne du 67ème RI de Soissons   Jeu 7 Juin 2012 - 12:10

Sauvée de la destruction.

La Caserne "GOURAUD" de Soissons au 1/500 eme.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
zurich
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1929
Age : 46
Localisation : Soissons 02
Points : 1781
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: L'ancienne caserne du 67ème RI de Soissons   Jeu 7 Juin 2012 - 13:46

Ouh là !
J'ai des souvenirs de gamin qui remontent,là...
Tu peux en dire un peu plus sur ce diorama ?

_________________________________________________
Donnez-moi les moyens et je resplendirai.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
matt
Lieutenant Colonel
Lieutenant Colonel
avatar

Nombre de messages : 1479
Age : 42
Localisation : à proximité de LAON (02)
Points : 1469
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: L'ancienne caserne du 67ème RI de Soissons   Jeu 7 Juin 2012 - 14:09

zurich a écrit:
Ouh là !
J'ai des souvenirs de gamin qui remontent,là...
Tu peux en dire un peu plus sur ce diorama ?

C'est une maquette de présentation du quartier et de son aménagement.
Elle a étée faite en 1979 par et pour le génie militaire.Elle trainait dans un hangar plein de bordel qui va changer d'affectation et comme je suis incapable de laisser partir ce genre de truc à la poubelle....


...Pour le moment c'est dans mon bureau... (plus pour longtemps.....) Wink

j'ai le même genre avec le 6eme RHC de Compiègne.....
Revenir en haut Aller en bas
zurich
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1929
Age : 46
Localisation : Soissons 02
Points : 1781
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: L'ancienne caserne du 67ème RI de Soissons   Jeu 7 Juin 2012 - 14:12

Je ne sais pas si l'Amicale du 67ème RI existe toujours, mais ça pourrait peut-être les intéresser. Ce serait dommage que ça finisse à la benne.

_________________________________________________
Donnez-moi les moyens et je resplendirai.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
matt
Lieutenant Colonel
Lieutenant Colonel
avatar

Nombre de messages : 1479
Age : 42
Localisation : à proximité de LAON (02)
Points : 1469
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: L'ancienne caserne du 67ème RI de Soissons   Jeu 7 Juin 2012 - 23:17

zurich a écrit:
Ce serait dommage que ça finisse à la benne.

Ne te fais pas de soucis, elle sera entre de bonnes mains...
Revenir en haut Aller en bas
boniface
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

Nombre de messages : 560
Age : 73
Localisation : Paris
Points : 303
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: L'ancienne caserne du 67ème RI de Soissons   Ven 8 Juin 2012 - 1:49

Evidemment je reconnais bien cette caserne où j'ai passé tant de bons moments. Le bâtiment en haut à gauche qui abritait le PC et les services administratifs a été démoli il y a déjà au moins une dizaine d'années (pour quelle raison ?). Pour le reste je ne sais si d'autres modifications ont été apportées. Quelqu'un connaît il la vocation actuelle de cette caserne, il me semble qu'à une époque elle était occupée, très partiellement, par la police. En tout cas j'espère bien que cette maquette sera sauvée.
Revenir en haut Aller en bas
matt
Lieutenant Colonel
Lieutenant Colonel
avatar

Nombre de messages : 1479
Age : 42
Localisation : à proximité de LAON (02)
Points : 1469
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: L'ancienne caserne du 67ème RI de Soissons   Ven 8 Juin 2012 - 4:04

boniface a écrit:
En tout cas j'espère bien que cette maquette sera sauvée.

Elle l'est....Pas de soucis...
Revenir en haut Aller en bas
zurich
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1929
Age : 46
Localisation : Soissons 02
Points : 1781
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: L'ancienne caserne du 67ème RI de Soissons   Ven 8 Juin 2012 - 4:13

boniface a écrit:
Evidemment je reconnais bien cette caserne où j'ai passé tant de bons moments. Le bâtiment en haut à gauche qui abritait le PC et les services administratifs a été démoli il y a déjà au moins une dizaine d'années (pour quelle raison ?). Pour le reste je ne sais si d'autres modifications ont été apportées. Quelqu'un connaît il la vocation actuelle de cette caserne, il me semble qu'à une époque elle était occupée, très partiellement, par la police. En tout cas j'espère bien que cette maquette sera sauvée.

Le PC est devenu, après démolition et reconstruction un hôtel grand luxe.
Toute la caserne est devenue une zone d'activité du tertiaire. Il y a encore des projets en cours...
Il a été question, pendant un moment, de faire une école de police, mais ça n'a jamais dépassé le stade du projet.
Toute cette nouvelle zone a créé des emplois, mais on est loin du compte par rapport à la présence du régiment dans la ville. Mais çà, c'est un autre débat, hors sujet ici.

_________________________________________________
Donnez-moi les moyens et je resplendirai.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
boniface
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

Nombre de messages : 560
Age : 73
Localisation : Paris
Points : 303
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: L'ancienne caserne du 67ème RI de Soissons   Ven 8 Juin 2012 - 4:17

Zurich , merci pour ces précisions. A l'occasion quand je passerai à Soissons j'irai respirer une petite bouffée de nostalgie JMB
Revenir en haut Aller en bas
zurich
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1929
Age : 46
Localisation : Soissons 02
Points : 1781
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: L'ancienne caserne du 67ème RI de Soissons   Ven 8 Juin 2012 - 5:52

Il reste quelques bâtiments désaffectés (les bâtiments des compagnies, me semble-t'il), en attente de réhabilitation. Mais à par çà, tu auras du mal à reconnaître, ça a bcp changé...
Seul le nom de Gouraud est resté, pour désigner ce quartier dans le quartier centre ville.

_________________________________________________
Donnez-moi les moyens et je resplendirai.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ancienne caserne du 67ème RI de Soissons   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ancienne caserne du 67ème RI de Soissons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 1883 - Caserne Eblé
» Caserne de transit Geruzet
» Pratique scandaleuse d'AIR SOFT en caserne
» Caserne Mahieu en 1972 Caserne Bootsman Jonsen
» caserne Mangin de la Rochelle, abandonnée elle aussi !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel-militaire.com :: L'armée de Terre :: Patrimoine de nos régiments-
Sauter vers: