Materiel-militaire.com

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Landkreuzer P1000 Ratte : Un concept tenant du délire !

Aller en bas 
AuteurMessage
Walker
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
avatar

Nombre de messages : 4437
Age : 47
Localisation : Région Centre
Points : 5962
Date d'inscription : 16/06/2010

MessageSujet: Landkreuzer P1000 Ratte : Un concept tenant du délire !   Dim 9 Déc - 3:12

Bonjour,


Landkreuzer P1000 Ratte : Un concept délirant !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'est le 23 juin 1942 qu'est lancée en Allemagne l'idée de construire un char "super-lourd" d'environ... 1000 tonnes !

Hitler est bien entendu séduit par l'idée et ordonne à son Etat-Major de poursuivre le projet.

C'est la firme Krupp qui est retenue pour étudier et industrialiser le monstre.

Le cahier des charges, bien que simple, est incroyable : Une tourelle avec au moins 2 canons de marine de 280mm, un blindage le rendant "invulnérable" et une vitesse de... 40km/h !

Le projet prend forme durant toute l'année 1942.

On en arrive à un engin doté d'une tourelle avec 2 canons de 280mm (les mêmes que sur les cuirassés Sharnhorst et Gneisenau), au moins 1 canon de 128mm (identique à celui qui équipera les Jagdtiger et un peu plus tard le Maus), 8 canons de DCA Flak38 de 20mm et 2 "petits" Mauser MG151 de 15mm.

Pour les chenilles ce n'est pas un soucis car elles existent déjà !
Elles sont en service sur des excavatrices de mines et font 1,20m de large...
Groupées par 3 de chaque côtés on obtient 3,60m de largeur et, au mieux, une pression au sol de 0,54kg au cm2.

Les moteurs sont choisis chez les marins, il était question de motoriser le P1000 de 2 manières :

-2 moteurs MAN Diesel V12Z32/44 de sous-marins développant 8500cv à 600Trs chacun (17 000cv au total donc)

-8 moteurs Daimler-Benz Diesel 20 cylindres MB501 de Schnellbot donnant 2 000cv à 1650Trs chacun (16 000cv)

La transmission ne pouvait être qu'électrique, les moteurs se contentant de fournir l'énergie nécessaire.

Celà donnait un rapport poids/puissance de 16-17cv à la tonne, sur le papier celà aurait du suffire pour le propulser à 40km/h.

Le blindage se devait d'être conséquent et il aurait du l'être :

-360mm sur l'avant de la caisse et de la tourelle (cette dernière pesait 600 tonnes à elle seule)
-250mm sur les flancs et l'arrière de la tourelle
-220mm sur les flancs de caisse
-200mm à l'arrière
-150mm sur les parties horizontales

La longueur de l'engin devait être de 35 métres, la largeur de 14 et la hauteur de 11.



Le Ratte et le Maus à la même échelle. Au milieu un homme...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les premiers dessins proposés par Krupp fin 1942 montrent un char gigantesque arborant 1 canon de 128mm en casemate et les 2 de 280mm en tourelle (il aurait existé une variante avec le 128 groupé en tourelle), les pièces anti-aériennes sur la plage arrière et les canons de 15mm sur les flancs en anti-personnel.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mais en fait d'autres variantes verront le jour, à commencer par 2 canons de 128mm supplémentaires montés à l'arrière sur des tourelles autonomes.

L'équipage n'a jamais été vraiment quantifié, on parlait à l'époque de 20 hommes, mais il en aurait fallu au moins le double pour le servir.

D'ailleurs l'espace intérieur était bien organisé, on y trouvait une infirmerie et même des toilettes !

Et pour la reconnaissance 2 motos BMW R75 devaient être embarquées à bord.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Complétement ahuri par la fiche technique du programme, Albert Speer, ministre de l'armement du Reich, décide de jeter l'éponge en janvier 1943.
Il argumentera sa décision en considérant le projet du P1000 "Ratte" (rat en français) comme irréaliste, trop lourd et ruineux pour une économie déjà trés malmenée par le conflit.

Le P1000, qui n'a jamais connu que la planche à dessin, rejoindra vite les oubliettes de l'histoire...

Un bruit cours depuis la fin de la guerre affirmant que la tourelle fut construite et installée comme batterie cotière soit à Trondheim (Norvège) soit à Rotterdam (Hollande), mais rien n'est plus faux : Les canons effectivement installés là-bas provenaient de navires déclassés.

Mais en fin de compte que valait-il ce Ratte, si tant est que l'Allemagne ait pu le fabriquer !
Et bien... Pas grand'chose !

Déjà pour le construire...

Un seul endroit possible : Chantier naval !

Le problème est que dans ces lieux il suffit, après construction de la coque d'un navire, de le faire glisser jusqu'à l'eau. Or ici il aurait fallu lui faire "passer la porte" et, trés probablement, traverser la ville voisine...

Le poids : 1 000 tonnes A VIDE hein ! En charge on en rajoute au moins 400...
Donc pour les 40km/h c'est raté, et d'ailleurs à cette vitesse l'engin aurait généré tellement de vibrations sur le sol que ce dernier aurait été lézardé sur 50 métres à la ronde !


_________________________________________________
"Pour la France et de bon coeur"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.soldatsdefrance.fr/
Walker
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
avatar

Nombre de messages : 4437
Age : 47
Localisation : Région Centre
Points : 5962
Date d'inscription : 16/06/2010

MessageSujet: Re: Landkreuzer P1000 Ratte : Un concept tenant du délire !   Dim 9 Déc - 3:18

Un P1000 dans le désert. mais comment y serait-il parvenu ? scratch

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Emprunter un pont, Une route ? Vous plaisantez là ? Laughing

Les Allemands en étaient d'ailleurs conscient puisqu'ils exigèrent l'installation de Schnorchels sur chaque moteurs, mais avec une hauteur de 11 métres et une garde au sol de 2 métres ils n'auraient pas servis souvent !
La profondeur moyenne des rivières et fleuves Européens lui aurait permis normalement de s'en passer.


Les 280mm sous tourelle (600 tonnes rien que pour cette dernière !) et un 128mm en casemate, une image de synthèse assez juste du projet.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour intervenir en cas de panne ? Sur place point-barre ! Vous connaissez une dépanneuse capable tracter un machin pareil ?

Par contre une fois déployé sur le terrain le Ratte aurait fait, c'est certain, pas mal de dégats.
Capable d'envoyer des obus de 280mm SK/C34 à 42km en tir courbe et 5km en tir tendu (où ils perçaient 450mm de blindage !) aucun char adverse n'aurait pu l'approcher sans risquer d'être pulvérisé, le monstre étant lui totalement invulnérable même à courte portée.


Un P1000 dans le feu de l'action. Une image qui restera heureusement une simple vue de l'esprit.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


On ne peut non plus passer sous silence l'effet sur le moral des troupes, en positif côté Allemand et à l'inverse chez les alliés...

Il ne lui était pas vraiment possible d'opérer seul, ses armes ne pouvant tirer en site négatif il avait besoin d'une escorte (infanterie et char Maus)

_________________________________________________
"Pour la France et de bon coeur"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.soldatsdefrance.fr/
Walker
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
avatar

Nombre de messages : 4437
Age : 47
Localisation : Région Centre
Points : 5962
Date d'inscription : 16/06/2010

MessageSujet: Re: Landkreuzer P1000 Ratte : Un concept tenant du délire !   Dim 9 Déc - 3:23

Oui, c'est bien un Sherman à côté ! Laughing

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

On est certain que ses performances réelles auraient été beaucoup plus modestes que prévu (pas plus de 10-15km/h maxi), avec une consommation de carburant délirante (plusieurs milliers de litres à l'heure), une maintenance constante et surtout une vulnérabilité trop grande : Les Anglais étaient alors en passe de posséder la bombe Tallboy de 5 tonnes lancée depuis un bombardier Lancaster : Le P1000 aurait été détruit à coup sur en cas d'impact et gravement endommagé si la bombe explosait à proximité, sans même pouvoir riposter car ses armes de DCA n'atteignaient pas un avion évoluant à haute altitude.

Reste un dernier point : Si l'on prend en compte l'épaisseur du blindage en acier donné par le bureau d'étude que je vous ai mentionné au début de cet article le poids du Ratte aurait été en réalité bien supérieur à celui annoncé : Le double en fait !
Aurait-il pu ne serait-ce que se déplacer ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Certaines personnes regrettent que ce projet ne fut pas mené à son terme, car il aurait englouti tellement de main d'oeuvre, de matières premières et d'argent qu'il n'est pas illusoire de penser que l'Allemagne aurait du rendre les armes plusieurs semaines, voire plusieurs mois à l'avance !

On ne refait hélas pas l'histoire...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


On se quitte avec une animation faite grâce à des maquettes : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





Source dossier : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________________________________________
"Pour la France et de bon coeur"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.soldatsdefrance.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Landkreuzer P1000 Ratte : Un concept tenant du délire !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Landkreuzer P1000 Ratte : Un concept tenant du délire !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment lire quand quelqu'unE écrit en caractères minuscules ?
» La page humour - à lire sans modération 2
» A lire cet été...
» Lire sous les pommiers !
» Livres à lire (ou pas !)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel-militaire.com :: La vie du Forum :: Un p'tit tour au foyer-
Sauter vers: