Materiel-militaire.com

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 50 ANS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ANDEGOOD
Général de Division
Général de Division
avatar

Nombre de messages : 2927
Age : 61
Localisation : LYON
Points : 3367
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: 50 ANS   Ven 6 Juil 2012 - 7:14

petite information sur le sujet


L'Algérie a fêté hier le cinquantenaire de son indépendance et le débat a repris sur la nécessité (ou non) pour la France de présenter des excuses pour les exactions commises pendant la colonisation. Votre parti pris : des excuses, pourquoi pas, mais l'histoire d'abord. Que voulez-vous dire ?

Ce qui est en jeu, c'est la réconciliation entre la France et l'Algérie et elle ne se résume pas à un débat sur je ne sais quelle repentance. La réalité, c'est que l'histoire même de la guerre d'Algérie garde énormément de zones grises qui aggravent le malentendu, la méfiance réciproque entre nos deux pays. Pour en sortir, il faut établir les faits, s'entendre sur une vérité historique commune à deux peuples qui se sont fait la guerre et qui ont tout pour être amis et partenaires. Ensuite, il sera temps d'avoir un débat sur l'intérêt d'un mea culpa.

Qu'est-ce qui, d'après vous, pourrait aider à ce rapprochement ?

Des gestes politiques concrets, pas seulement symboliques. François Hollande se rendra en Algérie d'ici à la fin de l'année. Il faut qu'il trouve des mots pour reconnaître ce qui s'est passé, y compris le pire. Et puis il faut ouvrir officiellement les archives. Déclassifier les documents sur la bataille d'Alger, les tortures et les exécutions ; et aussi sur la nuit du 17 octobre 1961, où des Algériens ont été jetés dans la Seine. François Hollande a plaidé pour la reconnaissance de cette atrocité. Il faut espérer que, maintenant qu'il est à l'Élysée, la realpolitik ne va pas le faire changer d'avis. Parce que tout ce qui touche à la guerre d'Algérie reste incroyablement sensible des deux côtés de la Méditerranée.

Pour quelles raisons ce sujet reste-t-il aussi douloureux cinquante ans après ? On a l'impression que le rapprochement a été moins difficile avec les Allemands...

C'est vrai qu'on ironise sur les tensions du couple franco-allemand ; avec l'Algérie, on est au-delà : il n'y a pas de couple du tout ! En fait, le traumatisme se perpétue au fil des générations... De ce point de vue, la loi de 2005 sur le caractère "positif" de la colonisation était absurde. On voit bien qu'en France le poids politique des rapatriés est disproportionné par rapport à leur nombre et à leur influence réelle. En fait, il reste une culpabilité dans le monde politique : les socialistes n'oublient pas que ce sont eux qui ont déclaré la guerre ; les gaullistes se souviennent que le général a cédé l'indépendance alors qu'il était venu au pouvoir pour garder l'Algérie française.

Est-ce que les Algériens veulent vraiment d'une réconciliation avec la France ? Le fait qu'ils n'aient pas invité la France aux célébrations est quand même un signe négatif...

Le pouvoir algérien continue d'exploiter le ressentiment anti-français parce que c'est le seul point qui fasse consensus en Algérie. Le pays est profondément divisé, ses dirigeants sont largement corrompus, l'armée y joue un rôle malsain - et, pendant ce temps-là, les Algériens regardent la télé française et admirent Zidane et Jamel Debbouze comme les Français. C'est ce paradoxe-là qu'il faut résoudre - et le fait est que c'est à la France de prendre l'initiative. Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy ont fait des gestes en ce sens. Maintenant, c'est le devoir de François Hollande de faire un pas.
Revenir en haut Aller en bas
michel duparet
Lieutenant Colonel
Lieutenant Colonel
avatar

Nombre de messages : 1339
Age : 79
Localisation : Mennecy 91540
Points : 1357
Date d'inscription : 05/04/2014

MessageSujet: Re: 50 ANS   Mer 16 Avr 2014 - 9:19

Dans le dernier paragraphe, je lis que "le pouvoir algérien continue d'exploiter le ressentiment anti-français parce que c'est le seul point qui fasse consensus en Algérie".
Sur cette affirmation, mon avis est que vous faites erreur.
Après 27 mois passés en Algérie de 1958 à 1960 comme appelé du contingent dans ce que l'on appelait alors "les évènements d'Algérie" j'ai éprouvé le besoin de retourner dans ce beau pays où 30000 jeunes Français ont laissé leur jeunesse et leur vie. Faites le compte, de 1954 à 1962 date des accords d'Evian, cela fait 9 (neuf) morts par jour.
Je suis donc retourné dans l'Algérie indépendante avec une Renault R11 immatriculée "75". J'ai parcouru seul l'ensemble de l'Algérie du nord, de Oran, Tiaret, Alger et l'Algérois, la Kabylie, Tizi Ouzou, Fort National,les gorges de Kherrata, les gorges de Palestro, Bougie, Philippeville, Constantine, Sétif, etc etc. Magnifique périple avec l'Aventure tous les 1/4 d'heure. Dans ce voyage en solitaire, je n'ai jamais ressenti d'hostilité mais en revanche une grande sympathie de la part des personnes que j'ai rencontrées alors que j'ai toujours annoncé avoir participé à la Guerre d'Algérie. Une amie Algérienne m'a d'ailleurs mis en relation avec des personnes du FLN. Cela tient peut-être à mon tempérament, mais je n'ai jamais ressenti l'insécurité.
Michel Duparet


Dernière édition par michel duparet le Mer 16 Avr 2014 - 12:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
michel duparet
Lieutenant Colonel
Lieutenant Colonel
avatar

Nombre de messages : 1339
Age : 79
Localisation : Mennecy 91540
Points : 1357
Date d'inscription : 05/04/2014

MessageSujet: Re: 50 ANS   Mer 16 Avr 2014 - 12:03

Trois images de mon périple algérien
Ma R11 à l'entrée de Fort National
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La route de Mascara à Tiaret
Froussards s'abstenir
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le monument d'Abd El Kader sur la RN14 dans un endroit désertique entre Mascara et Tiaret
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Essayez ce voyage, mettez votre auto sur le ferry, vous ne le regretterez pas.
MD
Revenir en haut Aller en bas
michel duparet
Lieutenant Colonel
Lieutenant Colonel
avatar

Nombre de messages : 1339
Age : 79
Localisation : Mennecy 91540
Points : 1357
Date d'inscription : 05/04/2014

MessageSujet: Re: 50 ANS   Jeu 31 Juil 2014 - 23:40

Alger, Mémorial du Martyr
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MD
Revenir en haut Aller en bas
fred45
brigadier
brigadier
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 60
Localisation : Balma 31
Points : 88
Date d'inscription : 27/10/2013

MessageSujet: Re: 50 ANS   Ven 1 Aoû 2014 - 0:47

ne pas oublier pas aussi les pieds-noirs ou des familles ont été
massacrées

_________________________________________________
Fred
Revenir en haut Aller en bas
michel duparet
Lieutenant Colonel
Lieutenant Colonel
avatar

Nombre de messages : 1339
Age : 79
Localisation : Mennecy 91540
Points : 1357
Date d'inscription : 05/04/2014

MessageSujet: Re: 50 ANS   Mar 5 Aoû 2014 - 8:55

OAS
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MD
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 50 ANS   

Revenir en haut Aller en bas
 
50 ANS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel-militaire.com :: Le service militaire :: L'Algérie . :: Les Anciens d'Algérie-
Sauter vers: