Materiel-militaire.com

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 RUDOLPH HESS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
11rch
Brigadier chef
Brigadier chef
avatar

Nombre de messages : 112
Age : 53
Localisation : Tours (en semaine)
Points : 159
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: RUDOLPH HESS   Dim 5 Déc 2010 - 9:41

Exact pour "l'abri de Hatten" je n'avais pas regardé cette rubrique.
J'ai vu ds le post qu'il n'y avait pas non plus de photos des postes de gardes ni des nombreux documents y etant exposés.
J'ai contacté le musée pour savoir s'il leur etait possible de nous faire parvenir des photos.Peut etre y aura t il un Prospourk?

_________________________________________________
Groupe Facebook:"Anciens du Quartier Napoléon

A nos Femmes, a nos chevaux , aux escaliers de nos chateaux...
Revenir en haut Aller en bas
Sidi Brahim
Seconde classe
Seconde classe
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 72
Localisation : Trégor
Points : 10
Date d'inscription : 13/09/2010

MessageSujet: Re: RUDOLPH HESS   Mar 18 Jan 2011 - 6:47

Je l'ai gardé en janvier 1972, j'étais adjudant et adjoint au chef de la garde qui était un lieutenant 2 galons. Nous dormions dans une chambre où il y avait une cuisinière, l'ustensile pas la personne, qui sentait le graillon elle était utilisée par les russes qui semblaient avoir des problèmes d'hygiène. Hess, selon son gardien chef français, qui était souffrant et n'avait pas mis le nez à l'extérieur depuis quelques jours, devait sortir faire une promenade nous avons prévenu la sentinelle qui se trouvait dans le miradors face à la sortie du prisonnier de nous téléphoner dès qu'il le verrait., ce qui a été fait et avec mon lieutenant nous avons"organisé" 2 rondes, une pour lui l'autre pour moi, ce qui m'a permis de croiser à 1 mère ce cher Rudolf, j'ai été frappé par le regard perçant de l'individu dont j'avais vu beaucoup de photos il n'avait rien perdu de son aspect vif et inquiétant. Autres souvenirs, en raison de troubles à Berlin fomenté par le non moins célèbre Rudy Dutsck nous avions une AA52 en batterie sous le porche de la prison, et autre souvenir l'odeur épouvantable dans les miradors, les sentinelles n'ayant pas d'autre moyen pour se soulager urinaient dans ces miradors.
Revenir en haut Aller en bas
jphoto28
Adjudant chef
Adjudant chef
avatar

Nombre de messages : 464
Age : 66
Localisation : Dreux 28
Points : 496
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: RUDOLPH HESS   Dim 23 Jan 2011 - 9:57

Pour Savoir ce qu'est devenu la Prison de Spandaü...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A ne pas Confondre avec la Citadelle...

Photo prise en 2002
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Tout homme qui dirige, qui fait quelque chose a contre lui,
Ceux qui voudraient faire la même chose,
Ceux qui font précisément le contraire,
Et surtout la grande armée beaucoup plus sévère des gens qui ne font rien....

Jules Clarétie
Revenir en haut Aller en bas
http://trainsetmodelism.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RUDOLPH HESS   Jeu 2 Juin 2011 - 12:33

Bonjour,

J'ai fait une garde en 1987 avec le 11ème Chasseur.
Revenir en haut Aller en bas
jeanchri
brigadier
brigadier
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 58
Points : 76
Date d'inscription : 12/08/2010

MessageSujet: Re: RUDOLPH HESS   Jeu 2 Juin 2011 - 13:35

çà devait être une des dernières , n'est-ce pas Question
Revenir en haut Aller en bas
zephir du 46 RI
1ère classe
1ère classe
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 51
Localisation : normandie
Points : 35
Date d'inscription : 06/06/2011

MessageSujet: Re: RUDOLPH HESS   Lun 6 Juin 2011 - 9:28

Spaudau : la terreur de se faire planté pour une broutille.... Là, il y avait de la discipline, pas question de rigoler, bien que je me souvient avoir désespérément tenté de réveiller le copain dans le mirador d'à coté à grands coups de projecteurs.... Le même projecteur servait surtout à regarder (de nuit) le blaireau qui jouait sous le mirador (ça occupait un peu). Le prisonnier, je ne l'ai vu qu'une fois... Tiens, ça me fait penser qu'on avait des chargeurs pleins, mais sous sceller au cas d'un coup de main de l'extrême droite (nous avait-on dit...). C'est vrais que l'odeur n'était pas terrible, mais si mes souvenirs sont bons, on passait après les américains qui avaient nettoyé à fond la m... des autres... Les serveuses étaient très sympathiques et on y mangeaient et dormaient correctement... Mais l'encadrement y avait vraiment les nerfs à fleur de peau...

_________________________________________________
FERME POUR CAUSE DE VICTOIRE
Revenir en haut Aller en bas
jeanchri
brigadier
brigadier
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 58
Points : 76
Date d'inscription : 12/08/2010

MessageSujet: Re: RUDOLPH HESS   Dim 3 Juil 2011 - 14:11

l'entrée de la prison en 1982 ( photo prise à la sauvette car c'était interdit ! Evil or Very Mad )[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
zahnmibo
1ère classe
1ère classe


Nombre de messages : 41
Age : 64
Localisation : Berlin-Allemagne
Points : 46
Date d'inscription : 10/09/2010

MessageSujet: Re: RUDOLPH HESS   Sam 9 Juil 2011 - 10:35

Il y a encore un livre écrit par Ch. Gabel : "Conversations interdites" et quelques livres en allemand p. e. écrit par Tony Le Tissier, le dernier gouverneur britannique de la prison (Spandauer Jahre, Les années à Spandau), ou bien par Mr. Melahoui, l'infirmier de R. Hess(Ich sah seinen Mördern in die Augen, J'ai regardé dans les yeux de ses meurtriers)Bonjour à tous,

,[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
pmo
Général de Division
Général de Division
avatar

Nombre de messages : 2692
Age : 54
Localisation : 78
Points : 2308
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: RUDOLPH HESS   Sam 9 Juil 2011 - 11:31

Bonsoir Zahnmibo !

Sur cette photo R.H. est dans son bungalow a l'extérieur du bâtiment, là ou il lisait et ou les personnels de la garde pouvaient l'apercevoir !
Revenir en haut Aller en bas
jcj
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
avatar

Nombre de messages : 3403
Age : 73
Localisation : centre
Points : 2533
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Re: RUDOLPH HESS   Sam 9 Juil 2011 - 11:47

Le regard de ce viel homme, bien que fatigué, met mal à l'aise, et fait froid dans le dos...Je n'aurais pas voulu être son ennemi.

jcj
Revenir en haut Aller en bas
Jacob
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2424
Age : 68
Localisation : Meuse
Points : 2533
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: RUDOLPH HESS   Dim 10 Juil 2011 - 5:23

mieux d'être son ennemi que son ami mais je comprends ce que tu veux dire jcj
Revenir en haut Aller en bas
jcj
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
avatar

Nombre de messages : 3403
Age : 73
Localisation : centre
Points : 2533
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Re: RUDOLPH HESS   Dim 10 Juil 2011 - 6:47

reçu 5/5 jacob

jcj
Revenir en haut Aller en bas
pmo
Général de Division
Général de Division
avatar

Nombre de messages : 2692
Age : 54
Localisation : 78
Points : 2308
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: RUDOLPH HESS   Sam 23 Juil 2011 - 3:12

La tombe du nazi Rudolph Hess détruite :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
ANDEGOOD
Général de Division
Général de Division
avatar

Nombre de messages : 2927
Age : 60
Localisation : LYON
Points : 3367
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: RUDOLPH HESS   Sam 23 Juil 2011 - 3:42

UN PETIT PEU D HISTOIRE SUR LE BON HOMME, qui hélas a pu échapper à la pendaison


1920-1939 : Ascension dans l'ombre d'Hitler


Il adhère au NSDAP dès sa création en 1920
. Il rencontre Adolf Hitler en 1921 et tombe rapidement sous son influence. Lorsque Adolf Hitler prend la direction du NSDAP, il devient alors son secrétaire particulier23. Contrairement à une idée répandue, ce n'est pas lui mais Karl Haushofer qui est l'inventeur du concept de Lebensraum (espace vital). Il est cependant possible que ce soit Hess qui ait introduit l'idée auprès d'Hitler comme l'un des éléments majeurs de la politique nazie. Cette idée sera développée ultérieurement par d'autres personnes dans la revue qu'il dirige, Zeitschrift für Geopolitik (Cahiers pour la géopolitique).


Rudolf Hess participe en 1923 au putsch de la Brasserie à Munich. Après l'échec de la tentative de coup d'État, il est emprisonné avec Hitler dans la prison de Landsberg et l'aide à la rédaction de Mein Kampf.
Le 20 décembre 1927, Rudolf Hess épousa Ilse Pröhl, une femme de vingt-sept ans originaire de Hanovre.
À sa sortie de prison, Rudolf Hess occupe une position privilégiée en tant qu'adjoint d'Hitler lors des premières années du mouvement nazi. En 1933, Hitler le considère publiquement comme son dauphin, puis comme le troisième homme du régime après Göring. Rudolf Hess engage comme secrétaire personnel Martin Bormann et représente le Führer dans des manifestations mineures. En 1935, il participe activement à la rédaction des lois de Nuremberg.
Le 18 novembre 1937, naît son unique fils nommé Wolf Rüdiger Hess24 qui a Hitler pour parrain.
1939-1945 : Seconde Guerre mondiale[modifier]
La marginalisation de son rôle politique s'accroît lors des premières années de la Seconde Guerre mondiale, qui focalise toute la gloire populaire sur les lieutenants d'Hitler : Hermann Göring, Joseph Goebbels et Heinrich Himmler. Il est cependant nommé membre du Conseil de la défense du Reich dès 1939 et assiste Hitler lors de la signature de l'armistice français de 1940 à Rethondes.


Le 10 mai 1941, Rudolf Hess prétend vouloir essayer un Messerschmitt Bf 110 et détourne l'avion jusqu'au Nord du Royaume-Uni. Il saute en parachute dans l'Ayrshire en Écosse lorsqu'il essuie des tirs de DCA. Il se casse la cheville à son atterrissage et est immédiatement arrêté par les autorités britanniques. Il demande alors à rencontrer le duc d'Hamilton qu'il dit connaître depuis une visite officielle du prince de Galles en Allemagne avant la guerre. Il pense que le duc serait un bon médiateur, au service de lord Halifax, opposant et successeur potentiel de Winston Churchill.
Les services secrets avaient encouragé le premier ministre britannique à accepter d'ouvrir des discussions avec des représentants de l'Allemagne nazie pour laisser penser qu'une paix était envisageable. Pour rendre crédible cette opération, la stratégie consistait à laisser croire qu'une fois que Winston Churchill serait mis en opposition à la Chambre des Lords, Lord Halifax – son successeur le plus crédible – accepterait de négocier un arrêt des hostilités. À cette époque, l'Empire britannique supportait seul l'effort de guerre et la politique de Churchill était mise en doute par une minorité. Une petite partie de la classe politique souhaitait l'arrêt des hostilités afin de préserver l'Empire. Les bombardements de Londres lors de l'automne 1940 avait en réalité soudé le peuple britannique contre l'ennemi.
Rudolf Hess est emprisonné quelque temps à la tour de Londres. Hitler prétend alors que Hess est devenu fou, et qu'il a agi de sa seule initiative. Toutefois, le colonel SS Otto Skorzeny affirme dans son livre La Guerre inconnue qu'Hitler était parfaitement au courant du projet de Rudolf Hess de partir négocier en Grande-Bretagne. Certains y voient plutôt un esprit romantique cherchant à obtenir une paix séparée avec les Britanniques.
Martin Bormann lui succède au poste d'adjoint et Hess passe le reste de la guerre au Royaume-Uni.
1946-1987 : Procès de Nuremberg et emprisonnement[modifier]




Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Rudolf Hess est jugé au procès de Nuremberg pour complot, crimes contre la paix, crimes de guerre et crimes contre l'humanité
. Au cours du procès, il ne se reconnaît coupable d'aucun de ces crimes et se dit même fier d'avoir servi son maître, Adolf Hitler, et le peuple allemand. Il va jusqu'à invoquer son action en Écosse où il avait tenté, selon lui, de mettre fin à la guerre entre l'Allemagne et le Royaume-Uni au péril de sa vie. Des quatre chefs d'accusation, seuls sont finalement retenus le complot et les crimes contre la paix. Il écope de la prison à perpétuité, sanction qui sera appliquée sans remise de peine.
Pendant les années qui suivent, il est le prisonnier « numéro 7 », étant donné qu'il occupe la cellule portant ce numéro25. Après les libérations de Baldur von Schirach et d'Albert Speer, qui ont purgé leurs peines de vingt ans en octobre 1966, il reste le dernier et unique prisonnier de la prison de Spandau de 1966 à 198725. Après le départ de ces deux derniers prisonniers, la cellule numéro 7, qui ne mesurait que deux mètres par trois, devint le logement à un seul lit le plus dispendieux du monde, avec son coût journalier de deux mille huit cents Marks, entièrement financé par l'Allemagne de l'Ouest26.
Les forces alliées, les États-Unis, l'URSS, la France et le Royaume-Uni, trouvaient importants de garder Rudolf Hess dans la prison de Spandau, notamment en tant que dernier symbole de leur alliance, qui commençait à s'effriter25. À lui seul, Rudolf Hess avait trois gardes armés, vingt fonctionnaires de pénitencier, dix-sept civils, quatre médecins, un aumônier et quatre directeurs de prison26. Ses aumôniers (Charles Gabel de 1977 à 1986, Michel Roehrig de 1986 à 1987) affirment que, contrairement aux idées reçues, Hess n'avait rien d'un fou, ou d'une personne psychologiquement fragile. Une pratique initiée en 1947 consistait à retirer les articles concernant le nazisme ou les personnalités du troisième Reich des journaux qui était remis aux prisonniers afin d'éviter qu'ils ne puissent se considérer comme étant des figures ayant marqué l'histoire27. Durant tout le temps de son emprisonnement, Rudolf Hess ne fut pas autorisé à parler avec la presse et n'eut droit qu'à une seule visite par mois, d'une durée maximale de trente minutes, le visiteur devait être un membre de sa famille immédiate28. De plus, les quatre directeurs de la prison devaient être présents lors de ces visites28. Rudolf Hess avait le droit de recevoir des cahiers en prison, mais seulement pour écrire des lettres ou des notes ; une fois remplis, ces cahiers étaient détruits par les gardiens afin d'éviter qu'il puisse écrire ses mémoires, et de ne pas risquer qu'il soit glorifié par la suite29.
Revenir en haut Aller en bas
jeanchri
brigadier
brigadier
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 58
Points : 76
Date d'inscription : 12/08/2010

MessageSujet: Re: RUDOLPH HESS   Sam 23 Juil 2011 - 4:30

il a quand même fini...pendu.
Revenir en haut Aller en bas
ANDEGOOD
Général de Division
Général de Division
avatar

Nombre de messages : 2927
Age : 60
Localisation : LYON
Points : 3367
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: RUDOLPH HESS   Sam 23 Juil 2011 - 4:42

jeanchri a écrit:
il a quand même fini...pendu.


en 1987, il est retrouvé pendu !!!!!!!!!!!!!! Sur le fonds c'est la même fin , mais sur la forme, c'est lui !!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Jacob
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2424
Age : 68
Localisation : Meuse
Points : 2533
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: RUDOLPH HESS   Sam 23 Juil 2011 - 4:52

pour moi c'est mieux ainsi
Revenir en haut Aller en bas
jcj
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
avatar

Nombre de messages : 3403
Age : 73
Localisation : centre
Points : 2533
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Re: RUDOLPH HESS   Sam 23 Juil 2011 - 14:33

Je me suis déjà prononcé sur ce triste personnage, qui est loin d'être un bon homme comme dans le titre de sa biographie.
Désolé ANDEGOOD mais je crois que la vie détaillée de ce nazi, qui se dit fier d'avoir servi Hitler, n'a, à mon avis, rien à faire sur ce forum.
Tout le monde peut d'ailleurs trouver cette biographie, un peu partout sur internet.

jcj
Revenir en haut Aller en bas
jcj
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
avatar

Nombre de messages : 3403
Age : 73
Localisation : centre
Points : 2533
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Re: RUDOLPH HESS   Sam 23 Juil 2011 - 14:46

Je reviens sur mon précédent message.
Ceci est pour ANDEGOOD : ne prends pas mal ma réponse, elle peut te paraître un peu forte, mais je fais partie d'une famille qui a combattu le nazisme, et qui a souffert de l'occupation allemande.
Evoquer les nazis et le nazisme, me met toujours mal à l'aise, et même si je sais aborder avec recul, cette triste époque pour notre pays, j'ai toujours un sentiment de répulsion pour la croix gammée, ce qu'elle représente, et tous ceux qui en furent les serviteurs zélés.
Si tu veux poursuivre la discussion, on peut le faire en mp.

jcj
Revenir en haut Aller en bas
jeanchri
brigadier
brigadier
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 58
Points : 76
Date d'inscription : 12/08/2010

MessageSujet: Re: RUDOLPH HESS   Dim 24 Juil 2011 - 0:02

je pense , Rudolph Hess ayant été un sujet de préoccupation permanent entre les quatre forces " alliées " jusqu'en 1987 ,et le seul moyen qu'avaient les soviétiques dêtre en armes à Berlin Ouest , qu'il y a moyen d'en parler sans pour celà en faire l'apologie.
Et les propos d'Andegood sont on ne peut plus mesurés et rentrent parfaitement dans ce cadre disons "admissible " par tous.
Les polémiques sur sa fin , notamment sur son suicide , par contre sont malsaines . En tout cas pour moi qui savait dès 1982 qu'il voulait en finir avec sa vie d'enfermé.
Revenir en haut Aller en bas
ANDEGOOD
Général de Division
Général de Division
avatar

Nombre de messages : 2927
Age : 60
Localisation : LYON
Points : 3367
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: RUDOLPH HESS   Dim 24 Juil 2011 - 0:43

jcj a écrit:
Je reviens sur mon précédent message.
Ceci est pour ANDEGOOD : ne prends pas mal ma réponse, elle peut te paraître un peu forte, mais je fais partie d'une famille qui a combattu le nazisme, et qui a souffert de l'occupation allemande.
Evoquer les nazis et le nazisme, me met toujours mal à l'aise, et même si je sais aborder avec recul, cette triste époque pour notre pays, j'ai toujours un sentiment de répulsion pour la croix gammée, ce qu'elle représente, et tous ceux qui en furent les serviteurs zélés.
Si tu veux poursuivre la discussion, on peut le faire en mp.

jcj

tu as raison a 100% Mon but n'est pas du tout de faire l'éloge d'un salopard pareil, mais uniquement un fil historique rapide
Revenir en haut Aller en bas
jcj
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
avatar

Nombre de messages : 3403
Age : 73
Localisation : centre
Points : 2533
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Re: RUDOLPH HESS   Dim 24 Juil 2011 - 3:06

OK ANDEGOOD, reçu 5/5. Bon dimanche.

jcj
Revenir en haut Aller en bas
defever
Seconde classe
Seconde classe


Nombre de messages : 6
Age : 63
Localisation : france
Points : 6
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: RUDOLPH HESS   Jeu 10 Nov 2011 - 7:12

j etais a berlin de 1974 a 1975 et j ai garde hess a la prison de spandau j y suis alle 3fois et ne me rendais pas bien compte en verite du personnage qui y ete detenu .c etais dans le secteur britanique et y etions servis comme des rois .j ai eu la chance d appercevoir rudolph hess une fois lors d une de ces promenade un homme voute vetu d un long manteau noir je me rend compte aujourd hui avoir participe a une aventure bien singuliere j ai trouve un site intitule j etais a berlin en 1987 qui montre des photos prises a la sauvette par un militaire francais la prison etais dans un etat bien delabre et bien moins entretenue qu a l epoque ou j y etais il n y avais pas non plus en 1974 d algeco
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RUDOLPH HESS   Lun 30 Jan 2012 - 3:52

j'étais au 11 RC appelé du contingent 1975/1976
Par deux fois j'ai été faire des garde à Spandau
Et cela m'a permis de le voir 3 fois depuis le mirador et 1 fois dans la cour de promenade étant accompagner d'un gradé
Bizarre souvenir, d'un individu qui a marqué l'histoire à tout jamais.
Revenir en haut Aller en bas
zweitklassig
Seconde classe
Seconde classe


Nombre de messages : 13
Age : 62
Localisation : arcis sur aube
Points : 13
Date d'inscription : 22/07/2012

MessageSujet: Re: RUDOLPH HESS   Lun 23 Juil 2012 - 6:04

Il s'est suicidé en 1988 je crois....pas de bol, un an plus tard, le Mur de Berlin puis la RDA s'écroulaent, il aurait fini par être libéré...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RUDOLPH HESS   

Revenir en haut Aller en bas
 
RUDOLPH HESS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» CATH : Hess natur...
» l'guernoule Gépéhess
» Les pochoirs, ortho édition
» lingerie?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel-militaire.com :: Le service militaire :: Les Forces françaises en Allemagne. :: Souvenirs en images par les anciens des FFA.-
Sauter vers: