Materiel-militaire.com

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Un gendarme se tue dans une poursuite (Aisne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
xave
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
avatar

Nombre de messages : 4745
Age : 50
Localisation : Région parisienne
Points : 8086
Date d'inscription : 14/07/2009

MessageSujet: Un gendarme se tue dans une poursuite (Aisne)   Mar 24 Aoû 2010 - 11:38

"Un gendarme de la brigade motorisée de Saint-Quentin (Aisne) est mort aujourd'hui dans un accident de la circulation, alors qu'il poursuivait un automobiliste contrôlé en excès de vitesse, a-t-on appris aujourd'hui auprès de la gendarmerie.

Selon la gendarmerie, le motard effectuait avec un de ses collègues un contrôle de vitesse entre Saint-Quentin et Guise sur la RD1029 près de la commune de Recy.
Alors que la patrouille prenait en chasse un automobiliste contrôlé en excès de vitesse, le motard a percuté un véhicule qui venait de s'engager sur la route à une intersection près de la commune de Marcy.

Le gendarme a été tué sur le coup. Il avait 34 ans et était père de trois enfants."


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Jacob
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2413
Age : 68
Localisation : Meuse
Points : 2522
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Un gendarme se tue dans une poursuite (Aisne)   Mar 24 Aoû 2010 - 11:48

et là les autres gendarmes ne vont pas tout casser si c'était le contraire !!!
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Chef d'Etat Major des Armées
Chef d'Etat Major des Armées
avatar

Nombre de messages : 7387
Age : 60
Localisation : Reims, Epernay, Chalons en Champagne.
Points : 5497
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Un motard de la gendarmerie se tue en mission   Mer 25 Aoû 2010 - 22:59








REGNY (Aisne). Un motard de la brigade motorisée de Saint-Quentin a trouvé la mort hier matin alors qu'il effectuait un contrôle. Frédéric Marchand, 34 ans, était marié et père de famille.

UN terrible accident a coûté la vie, hier matin, à un motard de la brigade motorisée (BMO) de Saint-Quentin.
Alors qu'il effectuait un contrôle de vitesse à Marcy, en compagnie d'un collègue, un automobiliste se dirigeant vers Origny-Sainte-Benoîte a été contrôlé à 122 km/h au lieu de 90. Frédéric Marchand, 34 ans, marié et père de trois enfants, s'est alors lancé à sa poursuite au guidon de sa moto, en direction de Guise, sur la départementale 1029.

Peu avant le lieu-dit « La Désolation », le militaire a entrepris de doubler un camion et quelques secondes plus tard, pour une raison que l'enquête tentera de déterminer, il est entré en collision avec une voiture venant d'Origny-Sainte-Benoîte qui était en train de tourner à gauche sur la départementale 13, en direction de Ribemont. Le choc, inévitable, fut extrêmement violent. Il était huit heures et Frédéric Marchand venait de commencer sa journée. Malheureusement, ce terrible face-à-face ne lui a laissé aucune chance.

« C'était plus qu'un collègue »

Les secours ont afflué de Ribemont et Saint-Quentin, renforcés par le Smur. Malgré la rapidité d'intervention, à leur arrivée, il était déjà trop tard pour le gendarme. Dans la voiture, seule à bord, Francine Lesoul, la cinquantaine, domiciliée à Origny-Sainte-Benoîte, a reçu les premiers soins avant d'être transportée au centre hospitalier de Saint-Quentin. De nombreux automobilistes étaient sur place, tous choqués par une telle tragédie.
Les gendarmes des brigades de Ribemont, Guise, Saint-Quentin se sont également rendus sur place. Ils ont été rejoints par le commandant Houdain et par le sous-préfet Jacques Destouches. Durant plusieurs heures, la route fut complètement fermée à la circulation afin de pouvoir évacuer la victime, mais également les nombreux débris jonchant le sol. Il faut dire que la moto a été pulvérisée sous la violence du choc, des morceaux ont été projetés sur plusieurs dizaines de mètres. Très choqué, le collègue de Frédéric Marchand nous a confié être arrivé peu après la collision : « Je fais équipe avec Frédéric depuis longtemps. C'était plus qu'un collègue, c'était un ami. »
Plus tard dans la matinée, le général d'armée Jacques Mignaux, directeur général de la gendarmerie nationale s'est posé en hélicoptère dans la cour de la brigade motorisée, rejoint par le préfet Pierre Bayle accompagné du sous-préfet et des autorités de la gendarmerie du département. Tous ont tenu à rendre hommage à celui qui est décédé en accomplissant son devoir. Avant de partir, le général s'est longuement entretenu avec l'adjudant qui était en binôme avec lui ainsi qu'avec ses collègues.
Il a tenu à les réconforter et à présenter ses condoléances ainsi que son soutien à la famille.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
le livre sur le VAB est enfin disponible, pensez à le commander !!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.materiel-militaire.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un gendarme se tue dans une poursuite (Aisne)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un gendarme se tue dans une poursuite (Aisne)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haute-Savoie - Un gendarme se tue dans une crevasse !
» Auto entreprise en gendarmerie ?
» Isola: un gendarme grièvement blessé dans une chute à skis‎
» FLASH - Un gendarme grièvement blessé dans l'Hérault lors d'un contrôle .....
» metiers du civil possibles avec l'OPJ en poche ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel-militaire.com :: L'actualité de nos Armées :: In Mémoriam.-
Sauter vers: