Materiel-militaire.com

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dissolution du GTC de la Courtine

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Dissolution du GTC de la Courtine   Ven 31 Juil 2009 - 0:24

"Une cérémonie, boycottée par les élus locaux mais impressionnante comme seuls savent en faire les militaires, a marqué, aujourd'hui, la dissolution du camp de La Courtine et son rattachement au 126e RI de Brive

Hier matin tous les personnels civils et militaires du Groupement de Camp étaient réunis sur la place d'armes, pour la cérémonie de dissolution de ce GTC créé en 2000, et son rattachement au 126e régiment d'infanterie de Brive.

Pour le général Jean-Michel Sandeau, général adjoint major de la région Terre Sud-Ouest qui n'a fait aucun commentaire sur l'absence des élus (*), la dissolution du camp est, certes, un moment difficile pour le chef de corps et les personnels, mais le rattachement aux valeureux « Bisons » brivistes, à leur drapeau et à leur fourragère verte, celle de la Croix de guerre, est « une renaissance » pour le camp creusois."

Source : laMontagne.fr
Revenir en haut Aller en bas
Poste Drakkar 83
Brigadier chef
Brigadier chef
avatar

Nombre de messages : 110
Age : 20
Localisation : France
Points : 9
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Dissolution du GTC de la Courtine   Ven 31 Juil 2009 - 7:40

Une dissolution de trop, inutile et débile, Le Livre Blanc ou le testament de l'Armée Francaise...
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Chef d'Etat Major des Armées
Chef d'Etat Major des Armées
avatar

Nombre de messages : 7413
Age : 61
Localisation : Reims, Epernay, Chalons en Champagne.
Points : 5531
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: Dissolution du GTC de la Courtine   Ven 31 Juil 2009 - 8:12

Une cérémonie, boycottée par les élus locaux mais impressionnante comme seuls savent en faire les militaires, a marqué, aujourd'hui, la dissolution du camp de La Courtine et son rattachement au 126e RI de Brive


Hier matin tous les personnels civils et militaires du Groupement de Camp étaient réunis sur la place d'armes, pour la cérémonie de dissolution de ce GTC créé en 2000, et son rattachement au 126e régiment d'infanterie de Brive.

Pour le général Jean-Michel Sandeau, général adjoint major de la région Terre Sud-Ouest qui n'a fait aucun commentaire sur l'absence des élus (*), la dissolution du camp est, certes, un moment difficile pour le chef de corps et les personnels, mais le rattachement aux valeureux « Bisons » brivistes, à leur drapeau et à leur fourragère verte, celle de la Croix de guerre, est « une renaissance » pour le camp creusois.

Vibrant hommage


11 heures, le silence règne sur la place du 20e RI pendant la prise d'armes et la revue des troupes pour le chef de corps, et l'adieu au fanion rouge et bleu qui est roulé, puis emporté. C'est la fin du groupement de camp et l'émotion chez les personnels.

Au cours de la réception qui a suivi, le nouveau chef du détachement de La Courtine, Max Verzeletti a rendu hommage à Philippe Béot qui part en Martinique, et indiqué que l'essentiel était de continuer à fournir le service le plus efficace possible aux unités, « C'est notre raison d'être ici, et c'est la seule ».

(*) Outre les militaires, les seules personnalités présentes étaient le député Jean Auclair, le secrétaire général de la préfecture de la Creuse Vincent Lagoguey et le sous-préfet d'Ussel Benoist Delage.

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La collection du magazine Forces Terrestres est toujours disponible à des tarifs très avantageux ! De même que les ouvrages sur le VAB et sur l'AMX 30 sont toujours en stock !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.materiel-militaire.com
Admin
Chef d'Etat Major des Armées
Chef d'Etat Major des Armées
avatar

Nombre de messages : 7413
Age : 61
Localisation : Reims, Epernay, Chalons en Champagne.
Points : 5531
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: Dissolution du GTC de la Courtine   Ven 31 Juil 2009 - 8:16

Le camp militaire de La Courtine a perdu la bataille de l'autonomie mais il devrait, à terme, gagner la guerre de sa survie grâce à de nouveaux investissements.


Il y aura sans doute beaucoup d’émotion chez les personnels du Groupement de camp jeudi 30 juillet. Ce jour-là, le général de division Jean-Michel Sandeau, général adjoint major de la Région Terre Sud-Ouest, présidera la cérémonie de fin de commandement du lieutenant-colonel Béot, puis la restructuration du groupement de camp de La Courtine en détachement du 126e RI de Brive.
Le commandement de l’actuel chef de corps aura été le plus court, un an, contre deux ans habituellement.
Le camp de La Courtine aura connu plusieurs changements ces dernières années. En l’an 2000, il avait perdu le drapeau du 20e RI qui lui avait été confié en 1984.

Ce 30 juillet c’est le fanion du GTC qui sera roulé. Lors de cette cérémonie rehaussée de la musique de la Région Terre Nord Ouest, c’est le drapeau du 126e régiment d’infanterie de Brive, celui des valeureux Bisons, qui prendra place avec sa garde d’honneur au coeur de la cérémonie.

Les officiers, sous-officiers, et engagés volontaires de l’ancien GTC recevront à ce moment-là l’insigne du régiment de Brive et la fourragère en présence du colonel Jérôme Goisque, le commandant du 126e RI.

Cette restructuration, qui a vu le départ de plusieurs militaires et d’une partie des engagés volontaires de la compagnie, ne devrait pas affecter la mission de ce camp plus que centenaire.

Au fil des années et notamment depuis l’an 2000, des investissements importants ont été entrepris, notamment le parcours AZUR qui permet aux troupes d’engager des progressions de combat avec apport des chars Leclerc, de l’artillerie, et tir missile.

Un investissement de 4 millions d’euros
Les barrières remplaçant les vedettes de tirs ont été également mises en place, et actuellement, plus de 4 millions d’euros sont investis pour la construction d’une station automatique carburant, puis pour renouveler la station de chauffage. Enfin, pour 600.000 €, la route périphérique vient de recevoir un revêtement sur les endroits les plus abîmés de son parcours.

Quant au plan de charge, il est équivalent à 600 hommes par jour, ce qui doit se confirmer avec la venue en septembre de 600 polytechniciens, et des écoles de Saint-Mexant.

Bien évidemment, il reste des points d’ombre, comme le renforcement souhaité des effectifs EVAT en 2010, la négociation sur l’ouverture des routes départementales en semaine, puisque le souhait des unités en manoeuvres serait de disposer de journées complètes pour rentabiliser les séances de tirs.

Une chose est positive, c’est la satisfaction des unités qui viennent s’entraîner sur ce camp. Elles reconnaissent la qualité de l’accueil, des services, des équipements. Mais pour que cette structure fonctionne, il est nécessaire de lui donner des hommes, donc des moyens suffisants pour une armée moderne. C’est donc grâce à toute cette logistique bien en place sur ce camp que son avenir doit être préservé et pérennisé.

Claude Monnerie

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La collection du magazine Forces Terrestres est toujours disponible à des tarifs très avantageux ! De même que les ouvrages sur le VAB et sur l'AMX 30 sont toujours en stock !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.materiel-militaire.com
Admin
Chef d'Etat Major des Armées
Chef d'Etat Major des Armées
avatar

Nombre de messages : 7413
Age : 61
Localisation : Reims, Epernay, Chalons en Champagne.
Points : 5531
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: Dissolution du GTC de la Courtine   Ven 31 Juil 2009 - 8:34

Camp militaire national de La Courtine [modifier]
1901 : création du camp;
1914-1917 : base arrière des armées, il est un grand centre d'instruction et de préparation pour le front;
1917 : désengagées pour cause d'instabilité politique, deux brigades russes séjournent à La Courtine et se révoltent contre leurs officiers qu'ils renvoient. Pendant quatre mois, ils vont autogérer le camp jusqu'à ce que celui-ci soit pris d'assaut, après 5 jours de combats, et que les brigades soient dissoutes. ;
1919-1939 : les régiments des IX XII et XIII d'armée manœuvrent sur le camp, se préparant au second conflit mondial qui s'annonce;
1940-1942 : aux ordres du général de Lattre de Tassigny, l'armée d'armistice vient régulièrement pour conserver les savoir-faire techniques et tactiques;
1942-1944 : l'armée allemande s'installe;
1945 : l'armée Anders (polonais) séjourne au camp quelques mois avant de rentrer au pays, pris en charge par l'armée britannique.Ils y auront été précédés par 6000 soldats russes ex-prisonniers des allemands et libérés par les armées alliées, ravitaillés par une mission militaire américaine. Une épidémie de typhus se déclare dans le camp semant une vive panique au sein de l'armée américaine en Europe qui n'était pas vaccinée contre cette maladie. L'action rapide du médecin chef de l'hôpital du camp, le Docteur André Delevoy, sauvera la situation et lui vaudra la Médaille d'Honneur des épidémies et la reconnaissance du Rockfeller Center de New York. En juin 2007 il sera décidé que le nouveau Centre Médical de Garnison portera son nom.
1959-1964 : la période hollandaise débute. Chaque année, durant six mois, le camp est occupé en totalité par les unités de ce pays;
Des impressions de l"Armée Néerlandaise dans La Courtine (1959-'64): [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

1980 : les grands travaux de réhabilitation de camp débutent pour donner au camp la physionomie qu'il a aujourd'hui;
1984 : le 35e groupement de camp reçoit la garde du drapeau du 20e R.I;
2000 : le 35eG.C/20eR.I prend le nom de groupement de camp de La Courtine;
2001 : centenaire du camp
Premier Camp national pour sa capacité d'hébergement (4 000 hommes), et 5° pour sa superficie (6 300ha) le camp est conçu pour le séjour de grandes Unités d'Infanterie totalement autonomes
La Courtine reçoit des unités de toute la France, mais aussi des écoles, des unités de gendarmerie, et même quelques unités étrangères (Anglais, Belges, Néerlandais)

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La collection du magazine Forces Terrestres est toujours disponible à des tarifs très avantageux ! De même que les ouvrages sur le VAB et sur l'AMX 30 sont toujours en stock !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.materiel-militaire.com
Admin
Chef d'Etat Major des Armées
Chef d'Etat Major des Armées
avatar

Nombre de messages : 7413
Age : 61
Localisation : Reims, Epernay, Chalons en Champagne.
Points : 5531
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Les mutins de la Courtine.   Ven 31 Juil 2009 - 8:39

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La collection du magazine Forces Terrestres est toujours disponible à des tarifs très avantageux ! De même que les ouvrages sur le VAB et sur l'AMX 30 sont toujours en stock !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.materiel-militaire.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dissolution du GTC de la Courtine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dissolution du GTC de la Courtine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DISSOLUTION DES 15 REGIONS NON ZONALES
» Dissolution brigades 2013 - Fiche de voeux région ou nationale ?
» LISTE DES UNITES FAISANT L'OBJET D'UNE DISSOLUTION
» LISTE DES UNITÉS DISSOUTES ET PREVISIONS DE DISSOLUTION
» démarches dissolution SCM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel-militaire.com :: L'actualité de nos Armées :: Réorganisation et restructuration de nos Armées.-
Sauter vers: