Materiel-militaire.com

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 8eme Régiment de Tirailleurs Marocains

Aller en bas 
AuteurMessage
gayepinal
Brigadier chef
Brigadier chef
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 34
Localisation : strasbourg
Points : 111
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: 8eme Régiment de Tirailleurs Marocains   Jeu 12 Mar 2009 - 9:12

Le 8ème Régiment de Tirailleurs Marocains.
Devise " Toujours en avant "

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Drapeau du 8ème RTM :

- " Maroc, 1928 - 1934 " - " Abruzzes 1944 "
- " Garigliano - 1944 " - " Belfort 1944 ".
Décoré de la Croix de Guerre 1939 - 1945 avec 3 palmes.
Décoré du Mérite Militaire Chérifien (Maroc)
Fourragère
:
Croix de guerre 1939 - 1945.
Campagnes
:
Maroc 1927 - 1934. France 1939 - 1940.
Tunisie 1942 - 1943. Italie 1943 - 1944.
Libération 1944 - 1945. Allemagne 1945.
Refrain
:
" C'est nous les marocains du 8e Régiment"

Résumé de l'Historique
du 8ème Régiment de Tirailleurs Marocains


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le 68e RTM est créé en novembre1927 à Fès, il participe à la pacification du Maroc jusqu’en 1934 (inscription : Maroc 1928 – 1934). A la même époque les 1er et 2e bataillons viennent en France à Agen et Marmande. Rester au Maroc le 3e bataillon devient 2e/7 RTM tandis que le 2/7 RTM (Auch) devient le 3e bataillon du 8e RTM. Transféré à Belfort et Lons-le-Saunier à partir d’octobre 1935.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le régiment participe à la campagne de mai-juin1940 et combats dans la Somme, l’Oise et la Seine. Août 1940 il forme un groupement avec les rescaper du 10e RTM et regagne le Maroc fin août et est dissous. En janvier 1941 le régiment est recréé à Mekhnès et Ouezzan comme « renfort Levant ».
Le 8 novembre 1942 il doit s’opposer au débarquement américain, mais tout rentre dans l’ordre le 10 avec l’annonce d’un cessez le feu mettant fin à ces douloureux combats.
Au printemps 1943 le 8e RTM rejoint la 2e Division d’Infanterie Marocaine.
Il participe à la campagne d’Italie a partir décembre 1943 et s’illustre au Abruzzes (inscription sur le drapeau : Abruzzes 1944). En avril 1944 il hérite des positions britanniques sur la rive droite du Garigliano. Dans la nuit du 11 au 12 mai 1944 la 1re compagnie part en tête elle débouche sur une trentaine de blockhaus solidement tenue. Apres une ½ heures de combat, la position est enlevée. 2 sections partent vers le Faito et l’occupent. Dans l’après midi les Allemands lance une violente contre-attaque le régiment tient bon (inscription sur le drapeau : Garigliano 1944). En juillet il se regroupe dans le sud de l’Italie avant une nouvelle étape : la libération de la France.
Fin août le régiment embarque pour la France. Débarqué dans les premiers en Provence, le régiment est dirigé sur le Doubs et Belfort (inscription sur le drapeau : Belfort 1944) pour couvrir le 6e groupe d’armées US. En décembre il rejoint les Vosges puis l’alsace pour y garder le Rhin. En février 1945 il est relevé par le 151 RI. Le régiment rentre au Maroc.
Le régiment est cité 2 fois à l’ordre de l’armée pour fait d’arme le 22 et 30 mai 1945.
En avril 1945 le 8e RTM est reconstitué avec les personnels rapatriables des RTM de la 2 DIM et de la 4e DMM.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


En octobre 1946, le régiment devient la 26e demi-brigade du GI n°26. Il reprend son appellation le 16 novembre 1947 à Mekhnès et El Hajeb mais est dissous le 31 mars 1949

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le BM/8e RTM débarque le 25 mai 1949 à Haiphong, il relève en Zone côtière le BM/5e RTM, puis il occupe le secteur N.E. Il assure la sécurité de la RC4 à partir de Longson et Dong-Khé. Il fait partie, avec le 1er BEP, de la colonne Lepage. Il est pratiquement disloqué au défilé de Coc-Xa, entre le 2 et le 7 octobre. Le BM/8e sera dissout le 10 mai 1951.
Le 1er octobre 1954 les trois bataillons de marche du 1er RTM forment le 8e RTM. Peut après le régiment évacue le Tonkin. En juin 1955 le régiment rejoint la Cochinchine et la quitte en avril 1956. Le 8e RTM est le dernier régiment marocain à quitter le Vietnam ou il rejoint le Maroc pour y être dissous. Des éléments passe à la nouvelle armée marocaine, mais beaucoup de vieux tirailleurs, fidèle à la France, viennent terminer leurs carrières dans notre pays.
Revenir en haut Aller en bas
 
8eme Régiment de Tirailleurs Marocains
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Historique du 1er Régiment de Tirailleurs Marocains
» Le 4e Régiment Étranger souffle ses 90 bougies
» Régiment à identifier
» Le 2° Régiment de Chasseurs Parachutistes (4e SAS)
» Des plongeurs réunis par le 19e régiment de génie (19e RG) de Besançon se sont entraînés ensemble du 20 au 23 février 2012, dans les environs de Besançon.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel-militaire.com :: Historique de nos Armées :: Historique de nos unités-
Sauter vers: