Materiel-militaire.com

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le camp de Caylus

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Chef d'Etat Major des Armées
Chef d'Etat Major des Armées
avatar

Nombre de messages : 7412
Age : 61
Localisation : Reims, Epernay, Chalons en Champagne.
Points : 5530
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Le camp de Caylus   Mer 4 Mar 2009 - 16:15

Le camp de Caylus devient un détachement du 17 e RGP de Montauban
On ne va pas employer la formule de la bouteille à moitié vide ou à moitié pleine.Comme nous l'écrivions encore hier,le camp de Caylus va perdre de son autonomie et devenir, toujours au service de l'armée de terre, un détachement du 17e RGP de Montauban. L'impact en hommes sera moindre que craint.Il y aurait entre civils et militaires une perte d'environ trente personnes et ce dès 2009. Ensuite il est possible que le commandement se fasse à un grade moins élévé qu'actuellement sous l'autorité du patron du 17 basé au quartier Doumerc.Viendra peut-être à l'horizon 2014, un nouvel ajustement quand la base de défense de Montauban sera opérationnelle . Mais cela concernera surtout l'administration et le soutien.

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La collection du magazine Forces Terrestres est toujours disponible à des tarifs très avantageux ! De même que les ouvrages sur le VAB et sur l'AMX 30 sont toujours en stock !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.materiel-militaire.com
Admin
Chef d'Etat Major des Armées
Chef d'Etat Major des Armées
avatar

Nombre de messages : 7412
Age : 61
Localisation : Reims, Epernay, Chalons en Champagne.
Points : 5530
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Caylus camp régional ou national ?   Mer 4 Mar 2009 - 16:16

Caylus s'inquiète pour l'avenir de son camp
Armées . La carte militaire annoncée ce matin devrait aussi concerner des sites du département .



DDMLe Premier ministre, François Fillon, présentera ce jeudi à la presse la nouvelle carte militaire décidée dans le cadre de la réorganisation de la Défense et les mesures de compensation pour les collectivités concernées Au total, une cinquantaine de communes françaises, sur les 471 qui comptent une implantation liée à la Défense, pourraient à terme perdre toute présence militaire sur leur territoire.

Cette restructuration s'inscrit dans la réforme de la Défense annoncée le 17 juin par le président Nicolas Sarkozy qui prévoit d'ici 6 à 7 ans la suppression de 54 000 des 320 000 postes de la défense.

François Fillon a déjà annoncé une enveloppe de 320 millions d'euros « de subventions d'investissement » pour soutenir les communes dont les budgets seraient déséquilibrés.

Le ministre de la Défense Hervé Morin aura présenté juste avant les mesures de redéploiement à ses troupes, lors d'une réunion prévue ce jeudi à 8 h 45 à l'École militaire à laquelle sont invités les responsables de son ministère et les chefs de corps.

Outre Caylus, dans le département à Montauban aussi bien l'ancien colonel du 17 que le nouveau chef de corps affirme que ce régiment sera densifié et verrait ses effectifs accrus.

La base de défense regroupant les services administratifs et logistiques se ferait aussi à Montauban… à moins que la sous-préfecture ne l'emporte pour cette nouvelle infrastructure.

On évoque aussi de l'externalisation pour l'entretien des parcs de véhicules du 31 et du 17. Quid des hélicos à la 11e BSMAT, sachant que les antennes de Guéret et Tulle sont peut-être inscrites dans le plan de réorganisation, sans impacter l'unité Montalbanaise. Le Génie de la caserne Guibert devant être maintenu.

Agrandissement au 31 erg
Du côté du 31e RG de Castelsarrasin, il semble qu'on ne se fasse guère d'inquiétudes à l'égard des restructurations à venir. Il se murmure même dans les allées de la caserne Marescot que la situation pourrait profiter à la base de la sous-préfecture. On y fait notamment état de futures constructions à venir, une zone technique et bâtiments administratifs (bâtiments SMI et SLI en langage militaire) sont évoqués et pourraient d'ailleurs déjà avoir fait l'objet de dépôts de permis de construire, même si l'information, n'a, pour l'heure, pas de source officielle. » Fin des pronostics, supputations et enfin retour à la réalité normalement aujourd'hui. Pour des mesures qui devraient s'appliquer dans un espace-temps allant de 2009-2010 (pour Caylus) à 2011-2012 pour la fin des mesures concernant le reste de la carte militaire départementale.


--------------------------------------------------------------------------------

Caylus camp régional ou national ?
En fait dans le dossier armée du Tarn-et-Garonne ,c'est le plus délicat.Le camp risque d'être déclassé et d'avoir seulement le label régional. Pour Christian Maffre maire de Caylus ce sera ce matin la fin d'une longue période d'incertitudes. « Je n'ai rien d'officiel.J'ai eu la teneur des rumeurs plus ou moins officieuses qui circulent .De source non officielle le camp serait déclassé et une partie du personnel militaire serait intégré au 17e RGP . Et il y aurait moins de personnel civil employé.» La réponse à ces propos tombera en fin de matinée.

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La collection du magazine Forces Terrestres est toujours disponible à des tarifs très avantageux ! De même que les ouvrages sur le VAB et sur l'AMX 30 sont toujours en stock !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.materiel-militaire.com
 
Le camp de Caylus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Historique du camp de Caylus
» le camp de Caylus n'est pas à proprement parler, un camp parachutiste.
» Visite du camp des Espagots à Caylus
» Caylus, historique du camp
» [Ports] FÉCAMP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel-militaire.com :: L'actualité de nos Armées :: Réorganisation et restructuration de nos Armées.-
Sauter vers: