Materiel-militaire.com

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tarbes. Une batterie en renfort au 35e RAP

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Chef d'Etat Major des Armées
Chef d'Etat Major des Armées
avatar

Nombre de messages : 7407
Age : 61
Localisation : Reims, Epernay, Chalons en Champagne.
Points : 5523
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Tarbes. Une batterie en renfort au 35e RAP   Mer 4 Mar 2009 - 16:14

Tarbes. Une batterie en renfort au 35e RAP
Armée. Nouvelle carte militaire.



DDMAvec l'annonce faite, hier, par le Premier ministre François Fillon et le ministre de la Défense Hervé Morin, la ville de Tarbes, garnison historique, échappe aux coupes franches de la nouvelle carte militaire qui prévoit la fermeture sèche de 83 unités en France et s'en voit même renforcée.

Pour l'heure, le 1er Régiment de hussards parachutistes (RHP) du quartier Larrey, qui emploie environ 800 personnes, restera en l'état.

Pas de changement notable, a confirmé, hier, le nouveau chef de corps arrivé ce mois-ci, le colonel François Villiaumey, qui était présent à Paris au discours réformateur de M. Fillon.

Sauf au 35e Régiment d'artillerie parachutiste (RAP) qui sera renforcé d'une batterie (de 100 à 150 soldats) en provenance du 57e Régiment d'artillerie (RA) installé à Bitche (Moselle), dans le cadre de la nouvelle carte militaire censée mieux répondre aux menaces d'aujourd'hui et de demain.

retour au bercail
Pour le colonel Jean-Jacques Pellerin, chef de corps du 35e RAP, l'arrivée de cette garnison prévue pour l'été 2009, dont le départ est décrié par les élus de Moselle, est presque un retour à la case départ.

« C'est en effet un régiment qui était à Tarbes il y a 11 ans, confie le chef de corps. Ce qui pourrait faire passer l'effectif du régiment, actuellement d'un peu moins de 900 personnes, à plus de 1.000 en 2009. » « On sort d'une période bouillonnante, a dit le chef de corps du 1er RHP, en référence aux âpres discussions sur la réforme des armées. Il y a de véritables changements stratégiques dans cette réforme présentée par le Premier ministre : avec 54.000 postes supprimés

[sur 320.000 au total, NDLR] . Le ministre de la Défense a présenté ensuite dans les grandes lignes la liste des régiments qui seront dissous. Ce sera, bien sûr, une période difficile pour l'Armée sur le plan des difficultés techniques mais aussi individuelles : il y aura des mutations de personnels. Le 1er RHP reste inchangé ». Manifestement, dans un effort « territorial », le gouvernement souhaite, à terme, « mutualiser » les moyens entre les deux régiments tarbais. « Une mutualisation de certains éléments, hors de la base de défense, est en effet envisagée d'ici 2014, a par ailleurs affirmé le colonel Villiaumey. Le principe est acquis mais nous n'avons pas encore d'éléments sur les modalités de cette mise en œuvre pour Tarbes. » Le colonel Pellerin évoque l'hypothèse de la création « d'une unité qui serait au-dessus des régiments avec des cellules provenant de chaque régiment qui superviseraient les ressources humaines et financières ». Un plan actuellement à l'étude. Enfin, Gérard Trémège, le maire de Tarbes, parle « d'une grande satisfaction » pour la ville « car nous sommes très attachés à nos militaires ». « Cette annonce confirme ce que m'avait annoncé M. Fillon », a précisé le maire.

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La collection du magazine Forces Terrestres est toujours disponible à des tarifs très avantageux ! De même que les ouvrages sur le VAB et sur l'AMX 30 sont toujours en stock !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.materiel-militaire.com
Admin
Chef d'Etat Major des Armées
Chef d'Etat Major des Armées
avatar

Nombre de messages : 7407
Age : 61
Localisation : Reims, Epernay, Chalons en Champagne.
Points : 5523
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Carte militaire. Tarbes. On a retrouvé la B 4   Mer 4 Mar 2009 - 16:23

Carte militaire. Tarbes. On a retrouvé la B 4
Dernière ligne droite pour la batterie du 57e RA qui revient à Tarbes, au 35e RAP, après 10 ans à Bitche.
Bitche (Moselle) qui pleure son 57e Régiment d'artillerie (RA), qui sera dissous dès cette année, et Tarbes qui jubile. C'est la cruelle situation qui se dessine au lendemain de la réforme annoncée par le Premier ministre François Fillon et le ministre de la Défense, Hervé Morin, en matière de carte militaire.

Pour la batterie parachutiste de Moselle, soit 156 personnels, c'est un retour à la case départ après 10 années passées à Bitche dans un régiment « sol-air », actuellement commandé par le colonel Jean-François Vasseur, dont la mission a pour vocation la défense antiaérienne et l'espace aérien. Bitche et son quartier militaire basé en centre-ville, c'est aussi un camp d'entraînement de 3.500 ha qui voit passer, chaque année, près d'une soixantaine de régiments.

Mutations
Actuellement, le 57e RA comprend 8 batteries dont 4 de tir Mistral (missile de courte portée) et une batterie parachutiste transférée de Tarbes en 1998. À Bitche, elle venait de fêter son dixième anniversaire.

« Il y a dix ans, elle était arrivée avec des personnels de Tarbes mais il n'y en a plus un seul aujourd'hui, explique le colonel Vasseur. Plus de la moitié de notre régiment - 120 civils et 1.050 militaires - sera muté à l'état-major ou dans différentes administrations. »

Le colonel Jean-François Vasseur, qui était présent jeudi, à Paris, pour le discours de François Fillon, a assuré avoir brièvement rencontré le chef de corps du 35e RAP, le colonel Jean-Jacques Pellerin. « On aura des contacts dans les mois à venir pour définir les modalités d'accueil de la B4 à Tarbes, a confié le colonel Vasseur. Ici, à Bitche, les élus locaux et régionaux craignent désormais les conséquences économiques liées à la dissolution du régiment. »

Le chef de corps du 57e RA a réuni, hier matin, en deux temps, les soldats de la B4 pour « leur rappeler le contexte de la réforme en cours proposée par le Premier ministre et le ministre de la Défense ».

Pour l'heure, le calendrier du régiment de Bitche reste en vigueur sur la question de ses missions opérationnelles « jusqu'à l'été prochain », confirme le colonel Vasseur.

Des projections sur des théâtres d'opération à l'étranger - Djibouti et le Liban - sont toujours en prévision. À peine rentrée à Tarbes, la batterie parachutiste pourrait se voir confier une mission à l'étranger. C'est une hypothèse qui n'est pas écartée par le colonel Vasseur.

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La collection du magazine Forces Terrestres est toujours disponible à des tarifs très avantageux ! De même que les ouvrages sur le VAB et sur l'AMX 30 sont toujours en stock !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.materiel-militaire.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tarbes. Une batterie en renfort au 35e RAP   Jeu 5 Mar 2009 - 0:56

renfort sol air oui.
mais est-ce que le 35 maintient le meme nombre de batteries sol sol ???
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tarbes. Une batterie en renfort au 35e RAP   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tarbes. Une batterie en renfort au 35e RAP
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» se qu'il faut savoir sur une batterie
» Sainte-Adresse - Batterie de Dollemard
» probléme batterie ????
» Batterie d' Azeville.
» Camp et exposition 9th PARA Bn 6th AB Division; batterie de MERVILLE. Juin 2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel-militaire.com :: L'actualité de nos Armées :: Réorganisation et restructuration de nos Armées.-
Sauter vers: