Matériel-Militaire

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Des forces spéciales européennes pour « Takuba »

Aller en bas 
AuteurMessage
TheBoss
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
TheBoss

Nombre de messages : 3697
Age : 60
Localisation : Limoges
Points : 6722
Date d'inscription : 23/06/2017

Des forces spéciales européennes pour « Takuba »  Empty
MessageSujet: Des forces spéciales européennes pour « Takuba »    Des forces spéciales européennes pour « Takuba »  EmptyMer 6 Nov 2019 - 11:05



Au cours de ces derniers mois, et que ce soit au Burkina Faso, au Niger ou encore au Mali, les groupes jihadistes ont infligé de lourdes pertes aux forces armées locales. La dernière attaque en date, commise le 1er novembre contre le camp militaire d’In Delimane et revendiquée par l’État islamique, a fait au moins 49 tués parmi les soldats maliens.

Des forces spéciales européennes pour « Takuba »  Attaqu11

Et c’est pourquoi la ministre des Armées, Florence Parly, a évoqué un « contexte sécuritaire dégradé » dans son communiqué relatif au décès, au combat, du brigadier Ronan Pointeau [1er régiment de Spahis], le 2 novembre, dans la région de Ménaka, près d’In Delimane.

Des forces spéciales européennes pour « Takuba »  2019_t80

Pour autant, s’adressant aux militaires de la force Barkhane déployés à Gao [Mali] dans le cadre d’un déplacement au Sahel, Mme Parly veut voir quelques signes « encourageants », en dépit des « nombreuses attaques et violentes attaques qui perdurent. »

« Le Mali est aujourd’hui endeuillé. Mais l’attaque d’Indelimane ne doit pas nous faire oublier la résilience dont ont fait preuve les forces armées maliennes face aux groupes armés terroristes à Boulikessi [au moins 39 soldats tués lors d’une attaque commise le 1er octobre ndlr] », a ainsi souligné la ministre française. « Au Niger, a-t-elle continué, les « forces armées nigériennes ont résisté à l’attaque d’une centaine de membres de Boko Haram dans la nuit du 29 au 30 octobre », à Bilabrim, dans la région de Diffa.

Des forces spéciales européennes pour « Takuba »  73792a10

Lors de cette attaque, Niamey a indiqué que 12 soldats nigériens y ont laissé la vie et que « plusieurs morts et blessés blessés ont été enregistrés dans les rangs des assaillants. » Des opérations de « ratissage et de poursuite » ont ensuite été lancées par la Force multinationale mixte [FMM], formée par des unités fournies par les pays riverains du Lac Tchad.

Des forces spéciales européennes pour « Takuba »  Force_10

Enfin, Mme Parly a également évoqué l’opération Amane 2 qui, conduite à la frontière du Niger et du Tchad par la Force conjointe du G5 Sahel [FC-G5S], « s’est soldé par un succès » avec la « découverte d’une cache de terroristes et la saisie de leurs armes. »

Des forces spéciales européennes pour « Takuba »  000_pa15

En outre, a aussi indiqué la ministre, la FC-G5S, qui compte 5.000 soldats fournis par le Mali, le Niger, le Burkina Faso, le Tchad et la Mauritanie, conduit l’opération « Pagnani 2 » qui, d’une « ampleur sans précédent », n’aurait « pas pu être planifiée il y a encore quelques mois. » Et pour Mme Parly, il s’agit là de « progrès réels et tangibles qui témoignent de la valeur et du courage des armées du Sahel » et qui sont la « preuve » que l’engagement de la force Barkhane est « payant. »

Des forces spéciales européennes pour « Takuba »  22070010

Pour autant, il apparaît nécessaire d’en faire davantage au niveau de l’accompagnement des forces armées locales. « Plus que jamais, nous devons continuer à renforcer la coopération des différents partenaires sahéliens et européens. Nous devons former, entraîner et accompagner les forces sahéliennes, épauler nos frères d’armes pour qu’un jour, ils puissent faire face avec leurs armes, leurs forces morales et leur pays tout entier derrière eux », a fait valoir la ministre.

Pour rappel, la stratégie mise en place à partir de 2017 par l’état-major français consiste à affaiblir les groupes armés terroristes [GAT] afin de les mettre à la portée des forces locales, tout en accompagnant la montée en puissance de ces dernières.

Des forces spéciales européennes pour « Takuba »  Patrou10

« Ce que Barkhane construit ici, main dans la main avec les forces armées des pays du Sahel, c’est une solution de long terme. Ce sont les fondations mêmes de tout l’édifice de sécurité que nos militaires français et européens aident à reconstruire et à consolider. C’est la résilience de toute une armée, la sûreté de toute une région, aussi étendue que l’Europe », a assuré Mme Parly, pour qui il faut faire preuve de « patience », de « détermination » et de « constance » pour vaincre « la folie destructrice de l’idéologie » jihadiste.

Le terrorisme étant un « fléau mondial », la ministre avait évoqué, en juin, l’idée d’impliquer les forces spéciales de pays européens pour accompagner les armées sahéliennes, y compris au combat. « Mais si les Européens, qui sont directement concernés, ne le font pas, qui, alors, le fera? », avait-elle demandé.

Visiblement, ce projet avance. Du moins, on connaît désormais le nom qu’il portera quand il se concrétisera.

« Nous avons décidé de créer une unité de forces spéciales européenne. Dès 2020, les forces spéciales françaises aux côtés des forces spéciales de nos partenaires européens seront déployées au Mali pour transmettre leur savoir-faire d’exception aux militaires maliens », a annoncé Mme Parly. « Cette unité de forces spéciales européennes se nommera Takuba, qui signifie ‘sabre’ en tamachek. Ce sera le sabre qui armera les forces armées maliennes sur le chemin de l’autonomie et de la résilience », a-t-elle ajouté.

Des forces spéciales européennes pour « Takuba »  Fs-dan10

Pour rappel, les forces spéciales françaises déployées au Burkina Faso portent le nom de « Task Force Sabre ».

Des forces spéciales européennes pour « Takuba »  Eira8g10

« La force Takuba complète Barkhane et dessine le nouveau visage de la lutte contre le terrorisme au Sahel. Tout en poursuivant notre combat contre les groupes terroristes, nous concentrons nos efforts vers la montée en puissance de nos forces partenaires », a expliqué la ministre française.

Source : Opex360

Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
TheBoss

Nombre de messages : 3697
Age : 60
Localisation : Limoges
Points : 6722
Date d'inscription : 23/06/2017

Des forces spéciales européennes pour « Takuba »  Empty
MessageSujet: Re: Des forces spéciales européennes pour « Takuba »    Des forces spéciales européennes pour « Takuba »  EmptyJeu 7 Nov 2019 - 10:32



Suite au point de presse hebdomadaire au Ministère des Armées...

Des forces spéciales européennes pour « Takuba »  Scree234

Source : Twitter.. du Mamouth

Cela ferait donc début 2021, plutôt que 2020...

Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
TheBoss

Nombre de messages : 3697
Age : 60
Localisation : Limoges
Points : 6722
Date d'inscription : 23/06/2017

Des forces spéciales européennes pour « Takuba »  Empty
MessageSujet: Re: Des forces spéciales européennes pour « Takuba »    Des forces spéciales européennes pour « Takuba »  EmptyAujourd'hui à 9:19



L’arrivée de forces spéciales européennes aux côtés des Français n’est plus pure prospective. Cela progresse concrètement.

La participation estonienne en détail


D’après les informations de B2 puisées à bonne source, un point est déjà acquis : la participation des Estoniens. Le parlement estonien a donné son accord pour la présence renforcée dans les sables maliens. 40 hommes des forces spéciales seront présents à Gao en tandem avec les Français.

Des forces spéciales européennes pour « Takuba »  6e36b310

L’Estonie n’a pas en effet les moyens d’opérer en solo. Et l’avantage c’est qu’ils peuvent mutualiser avec les autres troupes qu’ils mettent à disposition, un peu moins de 60, qui continueront de travailler avec Barkhane.

Des Tchèques

Autre présence attendue : celle des Tchèques. Cela peut être surprenant pour ceux qui ne connaissent pas l’engagement tchèque au Sahel. Mais Prague est très engagé au Mali. Leurs forces spéciales ont été présentes depuis le début, en protection de la mission de formation de l’UE (EUTM Mali) basée à Bamako.

Des forces spéciales européennes pour « Takuba »  601st-10

Ils ont su, avec un grand professionnalisme, assurer la défense contre une attaque terroriste à leur QG puis en intervenant, hors zone, pour contrer une attaque terroriste sur le campement . La diplomatie tchèque veut s’investir aussi dans la région et a même rouvert son ambassade dans la capitale malienne.

Les Nordiques bien présents

Les Norvégiens et Suédois devraient aussi être présents. Pour la Suède, ce serait un vrai retour en Afrique de leurs forces spéciales. Leur dernière participation des Suédois remonte à 2008 pour l’opération EUFOR Tchad.

Des forces spéciales européennes pour « Takuba »  4545dc10

Le Danemark (voire les Pays-Bas) pourraient aussi répondre à l’appel. Copenhague a déjà décidé l’envoi de deux hélicoptères de transport Merlin EH-101, et du personnel adéquat (70 personnes et deux officiers d’état-major).

Les pays du sud également

Autre présence possible (non confirmée pour l’instant) : Espagne et Portugal. La présence espagnole serait assez logique. L’Espagne est très engagée dans la zone, et a souvent défendu, avec la France, une action plus ‘renforcée’ de l’Europe dans cette région. L’armée de l’air apporte depuis le début un soutien logistique aérien notable depuis le Sénégal avec un ou plusieurs C-130. Les militaires espagnols sont présents aussi à Koulikoro au centre de formation de l’armée malienne dans le cadre de la mission européenne EUTM Mali, assurant sa défense contre des attaques terroristes.

Des forces spéciales européennes pour « Takuba »  09iyah10

Madrid a été sollicité, mais n’a jusqu’à présent pas répondu de façon expresse positivement, selon nos informations. En cause : la situation politique qui empêche le gouvernement Sánchez, en affaires courantes, de s’engager dans une nouvelle opération. Les élections et la formation d’une nouvelle coalition pourraient peut-être débloquer le sujet.

Des Britanniques sous contrainte de personnel

Le Royaume-Uni est aussi dans la boucle. Londres pourrait envoyer des forces spéciales, mais elles sont actuellement prises sur d’autres terrains (Irak, Afghanistan, Nigeria…).

Des forces spéciales européennes pour « Takuba »  61a8ab10

« On ne communique jamais sur la présence de forces spéciales » a répondu une source de sa Royale Majesté interrogée par B2 qui n’a donc pas voulu « ni confirmer ni infirmer » cette information. La situation politique pré-électorale et la dissolution du Parlement expliquent aussi cette absence britannique.

Les Belges occupés au Niger


Les Belges, bons connaisseurs du terrain africain ont aussi été sollicités. Mais la situation d’un gouvernement en intérim empêche de vraiment répondre. C’est la version officielle. Dans la réalité, la Belgique est déjà bien occupée.

Des forces spéciales européennes pour « Takuba »  Flintl10

Le gouvernement a donné son feu vert pour le déploiement d’une centaine d’hommes des forces spéciales du SOR (Special Operations Regiment, ex régiment para-commandos pour les connaisseurs) au Niger, afin d’aller former un bataillon de l’armée nationale, comme l’a confirmé Didier Reynders dernièrement . Cela participe aussi à l’effort européen pour renforcer les troupes du G5 Sahel.

Source : B2

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Des forces spéciales européennes pour « Takuba »  Empty
MessageSujet: Re: Des forces spéciales européennes pour « Takuba »    Des forces spéciales européennes pour « Takuba »  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Des forces spéciales européennes pour « Takuba »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle culotte pour popolini Ultra Fit ?
» Vos playlists pour une soirée réussie!
» Crokpot ou mijoteuse pour savon liquide
» Pas de pitié pour Martin (Karin Slaughter)
» conseil pour séparation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Matériel-Militaire :: L'actualité de nos Armées :: Les opex :: Serval - Barkhane - Guerre du Mali-
Sauter vers: