Matériel-Militaire
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Matériel-Militaire

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-17%
Le deal à ne pas rater :
Game & Watch Super Mario Bros System en Précommande
49.99 € 59.99 €
Voir le deal

 

 Nouvel exercice amphibie franco-britannique en vue

Aller en bas 
AuteurMessage
TheBoss
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
TheBoss

Nombre de messages : 4147
Age : 61
Localisation : Limoges
Points : 7568
Date d'inscription : 23/06/2017

Nouvel exercice amphibie franco-britannique en vue Empty
MessageSujet: Nouvel exercice amphibie franco-britannique en vue   Nouvel exercice amphibie franco-britannique en vue EmptyLun 23 Sep 2019 - 12:41



Dans le cadre de la construction d’une force expéditionnaire franco-britannique (Combined Joint Expeditionary Force - CJEF), qui doit atteindre sa pleine capacité opérationnelle en 2020, un important exercice amphibie est programmé du 1er au 18 octobre 2019.

Baptisé Griffin Strike 2019, il se déroulera entre Portsmouth et Faslane et impliquera une quinzaine de bâtiments de la Royal Navy, de la Royal Fleet Auxiliary et de la Marine nationale. Côté français doivent participer le porte-hélicoptères amphibie Tonnerre, la frégate anti-sous-marine La Motte-Picquet, le chasseur de mines Céphée et un sous-marin nucléaire d’attaque. Des centaines de soldats, dont pour la partie tricolore des unités de la 9ème brigade d’infanterie de marine, seront engagés. S’y ajouteront des moyens aériens.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Après une phase de préparation et de montée en puissance qui durera cinq jours, la seconde phase, tactique, verra les manœuvres se dérouler sur les côtes britanniques de la mer d’Irlande, là où se tient habituellement l’exercice OTAN Joint Warrior.

La constitution du CEJF fait partie des décisions actées par Paris et Londres dans le cadre des accords de défense signés à Lancaster House, fin 2010. Les deux pays souhaitent, en cas de besoin, pouvoir engager sous faible préavis une force expéditionnaire de premier plan s’appuyant sur des composantes maritime, terrestre et aérienne, qui doivent être toutes les trois prêtes à l’emploi l’année prochaine. Les militaires français et britanniques s’entrainent régulièrement, depuis, afin d’être en mesure de lancer comme l’on souhaité les politiques une opération de projection commune et intégrée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Plusieurs exercices aéronavals et amphibies ont ainsi été menés depuis 7 ans, dont Corsica Lion (2012 et 2015) en Méditerranée, Griffin Strike 2016 au Royaume-Uni et, pour le dernier en date, Catamaran qui s’est déroulé autour de la presqu’île de  Quiberon en 2018.

On notera que la montée en puissance du CEJF n’est pas impactée par la difficile question du Brexit, l’Union Européenne n’étant pas impliquée dans cette initiative bilatérale entre la France et le Royaume-Uni.

Source : Mer & Marine

Voir Catamaran 2018 : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
TheBoss

Nombre de messages : 4147
Age : 61
Localisation : Limoges
Points : 7568
Date d'inscription : 23/06/2017

Nouvel exercice amphibie franco-britannique en vue Empty
MessageSujet: Re: Nouvel exercice amphibie franco-britannique en vue   Nouvel exercice amphibie franco-britannique en vue EmptyJeu 17 Oct 2019 - 4:27



Depuis le 7 octobre dernier, les moyens conjoints des armées françaises et britanniques ont amorcé la phase initiale de l’exercice amphibie à dominante maritime Griffin Strike 19. Cet exercice d’ampleur, visant la validation opérationnelle de la composante maritime de la Force expéditionnaire conjointe interarmées franco-britannique (Combined Joint Expeditionnary Force - CJEF) entame désormais sa dernière phase avec un exercice de mise en conditions réelles (ou LIVEX) mêlant lutte au-dessus, sur et sous la surface.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Depuis le début de l’exercice, le scénario ambitieux impose à l’état-major et aux moyens combinés de la composante maritime (MCC) de prendre en compte un large spectre de menaces dans un temps contraint.

La Task Force (TF) 315, constituée de quinze bâtiments de surface, trois sous-marins, une centaine de troupes terrestres et près d’une quinzaine de moyens aériens franco-britanniques, franchit une nouvelle et dernière étape avec le début du LIVEX ce lundi. Adaptation, résilience et réactivité sont plus que jamais de mise dans un scénario s’intensifiant : attaques aériennes comme sous-marines et menace permanente de missiles (CDCM – coastal defence cruise missile) se mêlent désormais aux engins explosifs immergés (water borne improvised device – WBIED) et aux embarcations rapides terroristes (Fast attack craf – FAC). Des avaries et des blessés fictifs sont aussi à prévoir, entraînant ainsi les équipages des bâtiments et la composante médicale de la TF315.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Depuis le 1er et jusqu’au 18 octobre, les équipages font face aux inputs du scénario impliquant pour chaque bâtiment de nombreux SURFEX (exercice de lutte anti- surface), CASEX (exercice de lutte anti-sous-marine), ADEX (exercice de lutte anti-aérienne), GUNEX (exercice de tir) ou encore des exercice de guerre des mines (Mine Warfare) faisant ainsi progresser leur capacité à coopérer en groupes constitués sur des manœuvres complexes.

Les opérations aéromaritimes impliquant tous les aéronefs de la force ont conduit les hélicoptères français (Lynx et Alouette 3) et britanniques (Chinook et Merlin) à effectuer de nombreux CROSS DECK (appontages sur bâtiments étrangers) dans le cadre de MASCAL (Mass Casualty ou évacuation sanitaire) ou encore, en soutien aux opérations amphibies (WADER). Des ravitaillements à la Mer (RAM) entre bâtiments français et ravitailleurs anglais rythment également l’exercice, assurant ainsi notre capacité à opérer ensemble en mer et en autonomie.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La réussite de cette phase finale de Griffin Strike 19 repose désormais dans la capacité de l’état-major franco-britannique du MCC à traiter ce scénario réaliste jusqu’au bout, en totale interopérabilité.

Source : État-Major des Armées

Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
TheBoss

Nombre de messages : 4147
Age : 61
Localisation : Limoges
Points : 7568
Date d'inscription : 23/06/2017

Nouvel exercice amphibie franco-britannique en vue Empty
MessageSujet: Re: Nouvel exercice amphibie franco-britannique en vue   Nouvel exercice amphibie franco-britannique en vue EmptyJeu 24 Oct 2019 - 12:09



Du 1er au 18 octobre 2019, l’exercice franco-britannique Griffin Strike 2019, s’est tenu au large de l’Écosse. Quatorze bâtiments de surface, trois sous-marins, une quinzaine d’aéronefs ainsi qu’une centaine de troupes terrestres de la Marine nationale, de l’armée de Terre, de la Royal Navy et de la Royal Air Force ont pris part à cet exercice majeur de coopération bilatérale.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Après quinze jours d’exercice, la composante maritime (Maritime Command Component - MCC) de la Force expéditionnaire conjointe interarmées (Combined Joint Expeditionnary Force - CJEF) a prouvé sa capacité à opérer dans tous les domaines de lutte en interopérabilité, ouvrant ainsi la voie à la certification, en 2020, de la pleine capacité opérationnelle de la CJEF.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le 1er octobre dernier, à Portsmouth, une soixantaine de marins britanniques embarquaient à bord du porte-hélicoptère amphibie (PHA) Tonnerre, aux côtés de quarante de leurs homologues français. Tous sont venus constituer la MCC de la CJEF pour l’exercice. Près de dix ans après la signature des accords de Lancaster House qui unissaient la France et le Royaume-Uni dans le domaine de la coopération militaire, cet exercice, dans la lignée de Flandres (2011), Corsican Lion (2012), Joint Warrior 13.2/Capable Eagle (2013), Rochambeau (2014), Griffin Strike (2016), marque une étape décisive dans le processus interarmées.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pendant plus de quinze jours, les marins français et britanniques formant le MCC ont dû apporter des solutions concrètes aux autorités dans tous les domaines de lutte, selon un scénario réaliste et complexe. Conformément au script, des tensions entre deux pays voisins avaient pour conséquence l’émergence de mouvements séparatistes terroristes, mettant en cause la sécurité de toute une région et conduisant au vote d’une résolution du conseil de sécurité de l’ONU. Forte de ce mandat, il a été décidé que la force franco-britannique intervienne.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ainsi, une Task Force (TF315), disposant de capacités françaises et britanniques complémentaires (guerre des mines, lutte anti-sous-marine et au-dessus de la surface, projection de puissance) s’est mise en ordre de bataille. En affirmant immédiatement sa détermination et sa puissance et en répondant avec fermeté aux attaques, la TF315 a permis la sécurisation des espaces maritimes et la dissuasion de l’adversaire. Prenant la forme de nombreux exercices quotidiens (SURFEX: lutte antisurface, CASEX: lutte anti-sous-marine, ADEX: lutte anti-aérienne, GUNEX: tir, exercice de guerre des mines…), les bâtiments et unités constituant la TF315 ont pu mesurer leur capacité à assurer leur mission en coopération.  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Commandé par un officier général britannique, le Rear-admiral Burns, secondé par un officier supérieur français, le capitaine de vaisseau Eric Janicot, la MCC de la CJEF a démontré, à tous les échelons, sa capacité à travailler de manière conjointe. Au sein de l’état-major, le matériel, le Battle rythme ou encore les modes d’actions, ont été mis en commun.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

A la mer, les moyens français (le PHA Tonnerre, la frégate anti-sous-marine La Motte-Picquet, leurs hélicoptères Alouette 3 et Lynx, le chasseur de mine Céphée, le sous-marin nucléaire d’attaque Améthyste, et le 9e bataillon d’infanterie de marine) ont travaillé de concert avec les moyens britanniques (les HMS Albion, Sutherland, Penzance, Ramsey, Cattistock, Chiddingfold, les hélicoptères Merlin et Chinook, les RFA Argus, Lyme Bay, Tidesurge, le sous-marin Talent et une dizaine d’aéronefs de la Royal Air Force).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les 2 000 militaires franco-britanniques engagés dans Griffin Strike 2019 ont fait face à un scénario en constante évolution, leur imposant de prendre en compte un large spectre de menaces dans un temps contraint, mettant ainsi à l’épreuve l’ensemble de la force.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Si Britanniques et Français opèrent déjà conjointement en opération, l’enjeu de Griffin Strike 2019 résidait dans la capacité de l’ensemble des acteurs de l’exercice à travailler en interopérabilité, tout en offrant des réponses communes adéquates aux échelons stratégiques de la composante maritime. Les défis, à la fois humain et technique, revêtaient cette année une dimension encore supérieure. La totale complémentarité des moyens et des hommes a permis d’atteindre dans l’exercice un niveau inédit. Cette capacité à conduire des actions décisives depuis la mer, grâce à la combinaison de moyens français et britanniques, permettra à la CJEF de disposer d’un outil adapté aux menaces, dans le contexte stratégique actuel.

Source : État-Major des Armées

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Nouvel exercice amphibie franco-britannique en vue Empty
MessageSujet: Re: Nouvel exercice amphibie franco-britannique en vue   Nouvel exercice amphibie franco-britannique en vue Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvel exercice amphibie franco-britannique en vue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Matériel-Militaire :: L'actualité de nos Armées :: Exercices militaires.-
Sauter vers: