Matériel-Militaire

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Ravitailleur KC 130 J vs A 400 M ?!

Aller en bas 
AuteurMessage
TheBoss
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
TheBoss

Nombre de messages : 4090
Age : 60
Localisation : Limoges
Points : 7455
Date d'inscription : 23/06/2017

Ravitailleur KC 130 J vs A 400 M ?! Empty
MessageSujet: Ravitailleur KC 130 J vs A 400 M ?!   Ravitailleur KC 130 J vs A 400 M ?! EmptyJeu 19 Sep 2019 - 11:27



L’Armée de l’air reçoit aujourd’hui son premier KC-130J Super Hercules sur la base aérienne 123. Il sera mis en œuvre au sein de l’escadron de transport 2/61 "Franche Comté"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Une nouvelle version du C-130 capable de ravitailler en vol des hélicoptères, un atout indispensable en opérations.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Polyvalent, il réalisera notamment des missions de recherche et de sauvetage au combat et des missions d’appui aux forces spéciales.

Source : Twitter Armée de l'Air



Dernière édition par TheBoss le Mar 24 Sep 2019 - 10:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
TheBoss

Nombre de messages : 4090
Age : 60
Localisation : Limoges
Points : 7455
Date d'inscription : 23/06/2017

Ravitailleur KC 130 J vs A 400 M ?! Empty
MessageSujet: Re: Ravitailleur KC 130 J vs A 400 M ?!   Ravitailleur KC 130 J vs A 400 M ?! EmptyVen 20 Sep 2019 - 6:12



Actuellement, pour permettre au Commando Parachutiste de l’Air n°10 [CPA 10] de mener un raid héliporté longue distance, l’armée de l’Air demande généralement au 67th Spécial Operation Squadron de l’US Air Force de lui fournir des avions ayant la capacité de ravitailler les hélicoptères en vol. En l’occurrence des H225M Caracal de l’escadron 1/67 « Pyrénées ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Cette situation de dépendance aurait dû prendre fin avec la mise en service de l’A400M Atlas. Seulement, les retards pris dans le développement des capacités de cet appareil, produit par Airbus, conduisirent l’état-major de l’armée de l’Air [EMAA] à considérer l’achat de deux avions KC-130J Hercules auprès de Lockheed-Martin. Une décision allant dans ce sens fut donc prise en décembre 2015.

Il aura donc fallu attendre près de quatre ans pour voir, le 19 septembre, le premier des deux KC-130J commandés aux États-Unis se poser sur une piste de la base aérienne 123 d’Orléans-Bricy.

« Ce KC-130J est une acquisition rapide dans le but de renforcer la complémentarité de la flotte de transport tactique de l’armée de l’Air, composée d’A400M, de C-130J-30 Hercules et de C-130H Hercules, de C-160 Transall, ainsi que de CN-235 Casa. Cette flotte est très sollicitée en opérations extérieures et notamment dans la Bande sahélo-saharienne », a souligné le ministère des Armées, le 19 septembre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

« Pour la première fois les Armées françaises vont disposer d’avions en mesure de ravitailler des hélicoptères. Jusqu’à maintenant nous étions totalement dépendants de capacités américaines notamment. Je suis fière de voir l’armée de l’air dotée d’une telle capacité », a commenté Florence Parly, la ministre des Armées.

Dans un premier temps, une équipe de marque du Centre d’expertise aérienne militaire [CEAM] va prendre en main ce KC-130J Hercules afin de mener une série d’expérimentations devant servir à définir les procédures et la doctrine d’emploi. Le ravitaillement en vol des hélicoptères est un exercice délicat étant donné que l’avion ravitailleur doit voler à la limite du décrochage pour permettre aux voilures tournantes de « biberonner ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les deux KC-130J seront mis en œuvre par l’Escadron de transport 2/61 « Franche-Comté », qui dispose déjà des deux C-130J-30, livrés en 2018.

« Le ravitaillement en vol, conjugué au transport de fret et des mécaniciens, offre […] à la composante aéromobile une allonge beaucoup plus importante. Le domaine d’intervention des hélicoptères est alors démultiplié et ne rencontre plus d’autres limites que les capacités physiologiques de l’équipage et les contraintes météorologiques », résume l’armée de l’Air.

Source : Opex360

Revenir en haut Aller en bas
PAPY GEGE
Chef d'Etat Major des Armées
Chef d'Etat Major des Armées
PAPY GEGE

Nombre de messages : 7316
Age : 72
Localisation : BAUGE MAINE ET LOIRE
Points : 7558
Date d'inscription : 14/02/2008

Ravitailleur KC 130 J vs A 400 M ?! Empty
MessageSujet: Re: Ravitailleur KC 130 J vs A 400 M ?!   Ravitailleur KC 130 J vs A 400 M ?! EmptyVen 20 Sep 2019 - 9:19

Merci pour les compléments d'infos Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
TheBoss

Nombre de messages : 4090
Age : 60
Localisation : Limoges
Points : 7455
Date d'inscription : 23/06/2017

Ravitailleur KC 130 J vs A 400 M ?! Empty
MessageSujet: Re: Ravitailleur KC 130 J vs A 400 M ?!   Ravitailleur KC 130 J vs A 400 M ?! EmptyMar 24 Sep 2019 - 10:49



La coïncidence est frappante. Une semaine à peine après la réception par l’armée de l’air de son premier KC-130J, la version ravitailleur du C-130J, Airbus Defence & Space s’est fendu le 24 septembre d’une vidéo (ci-dessous) montrant le succès des premiers tests de ravitaillement en vol d’hélicoptères H225M Caracal par gros porteurs A400M. Cette cinquantaine d’essais, sans carburant pour l’instant, a été réalisée entre 305 et 3.500m d’altitude, à une vitesse de 195 km/h environ. Les premiers contacts « humides » (avec carburant) sont prévus avant la fin de l’année, pour une certification, si tout va bien, en 2021.



La proximité des deux dates ne manque pas de piquant. La commande de quatre C-130J, lancée en janvier 2016 par l’ancien ministre de la défense Jean-Yves Le Drian, avait été décidée, entre autres, du fait des retards de l’A400M et des gros doutes sur la capacité de l’appareil à ravitailler les hélicoptères. L’A400M intégrait en effet un tuyau de ravitaillement trop court, qui obligeait les hélicoptères Caracal à entrer dans une zone de turbulence dangereuse.

Vidéos :

[url=[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][/url]

[url=[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][/url]

Pour maintenir une capacité tactique essentielle pour les forces, le ministère de la défense avait d’abord envisagé l’achat de C130H d’occasion. Faute de trouver des appareils au niveau, Paris avait dû payer le prix fort pour acquérir en FMS quatre C-130J, dont deux en version ravitailleur. Facture totale : 650 millions de dollars, une somme comprenant, outre les quatre appareils, des prestations d’entraînement et de maintenance.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Près de quatre ans plus tard, on arrive donc à une situation étrange. D’un côté, trois des quatre C-130J sont arrivés dans les forces : les deux C-130J en version de base, et le premier KC-130J (version ravitailleur), l’arrivée du second étant prévue en 2020. De l’autre, Airbus est en train de réussir à développer la capacité ravitaillement d’hélicoptères, qui devrait être effective en 2021. D’où la question à 1.000 euros qu’on entend poindre au sein du microcosme militaire : fallait-il vraiment acheter les C-130J ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La question est légitime : la dispersion de la flotte entre A400M, C-130J, C-130H, les Transall restants et le petit Casa CN235 n’est, à l’évidence, pas idéale. A presque 115 millions de dollars l’appareil, l’acquisition des C-130J s’est aussi révélée une opération onéreuse, qui s’est ajoutée aux surcoûts massifs de l’A400M.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les arguments en faveur de l’acquisition sont tout aussi recevables. L’armée de l’air souligne, à raison, que les appareils n’ont pas la même capacité : 37 tonnes pour l’A400M, 19 tonnes pour le C-130J. « La complémentarité des vecteurs et de leur capacité de transport permet d’optimiser leur emploi, la gestion des flottes et d’adapter la manœuvre au strict besoin des forces », indique le dossier de presse de l’armée de l’air. D’autre part, il était difficile de savoir, début 2016, que l’A400M réussirait finalement à se convertir en ravitailleur d’hélicoptères. Le DGA de l’époque, Laurent Collet-Billon, s’était montré assez affirmatif en 2015, assurant que l’appareil ne pourrait probablement jamais effectuer ce type de mission.

Enfin, l’achat de C-130J a fourni l’occasion à la France et à l’Allemagne de créer, à partir de 2021, un escadron de transport commun sur la base aérienne 105 d’Évreux-Fauville. Celui-ci mettra en œuvre quatre C-130J français et de quatre à six C-130J allemands. Une mutualisation qui devrait permettre de réduire les coûts d’exploitation de l’appareil.

Source : Blog Challenge

Revenir en haut Aller en bas
PAPY GEGE
Chef d'Etat Major des Armées
Chef d'Etat Major des Armées
PAPY GEGE

Nombre de messages : 7316
Age : 72
Localisation : BAUGE MAINE ET LOIRE
Points : 7558
Date d'inscription : 14/02/2008

Ravitailleur KC 130 J vs A 400 M ?! Empty
MessageSujet: Re: Ravitailleur KC 130 J vs A 400 M ?!   Ravitailleur KC 130 J vs A 400 M ?! EmptyDim 29 Sep 2019 - 9:11

Pas simple tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Ravitailleur KC 130 J vs A 400 M ?! Empty
MessageSujet: Re: Ravitailleur KC 130 J vs A 400 M ?!   Ravitailleur KC 130 J vs A 400 M ?! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ravitailleur KC 130 J vs A 400 M ?!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Matériel-Militaire :: L'actualité de nos Armées :: Actualités des Armées !!-
Sauter vers: