Matériel-Militaire

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 La projection du contingent belge eFP vers les Pays Baltes

Aller en bas 
AuteurMessage
TheBoss
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
TheBoss

Nombre de messages : 3565
Age : 60
Localisation : Limoges
Points : 6476
Date d'inscription : 23/06/2017

La projection du contingent belge eFP vers les Pays Baltes Empty
MessageSujet: La projection du contingent belge eFP vers les Pays Baltes   La projection du contingent belge eFP vers les Pays Baltes EmptyDim 11 Aoû 2019 - 11:28



Début septembre 2014, les États membres de l’OTAN approuvaient le Readiness Action Plan lors du sommet organisé au pays de Galles. Se voulant une réponse à la position russe dans la crise ukrainienne, ce plan comprend une série de mesures visant à consolider l’attitude dissuasive ainsi que la défense collective de l’OTAN. Notre Défense y apporte une contribution tant sur terre, sur mer que dans les airs. Depuis 2017, elle s’implique dans la mission enhanced Forward Presence (eFP) dans les pays baltes. Mais en ce début d’année, une doctrine inédite depuis une décennie était également testée lors du déploiement du détachement eFP 19-01.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Petit retour sur cette expérience.

Conduite par le Bataillon de Chasseurs Ardennais, la mission enhanced Forward Presence (eFP) 19-01 a fait l’objet d’un déploiement particulier. Afin d’accroître l’entraînement des unités logistiques, l’engagement de ce détachement se déroulait selon une doctrine opérationnelle de projection de personnels et de matériels : les Reception, Staging, Onward movement, Integration (RSOI- principe OTAN).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La première phase (Reception) consiste à déployer l’unité sur le théâtre. La deuxième, Staging, renforce la puissance de combat et veille à intégrer du matériel et du personnel prêts à le mener. La troisième phase (Onward movement) a trait au déploiement de l’unité depuis sa zone de préparation jusqu’à la zone de responsabilité de son commandement tactique. Quant à Integration, elle signifie l’intégration de l’unité dans sa structure de commandement et de contrôle. L’unité passe donc du contrôle de l’unité logistique aux ordres de son échelon tactique supérieur.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

« C’est en effet la première fois qu’un groupe complet RSOI, comprenant son quartier général et ses éléments d’appuis, est déployé », expliquait le lieutenant-colonel Jürgen Felies, commandant du RSOI Group. « Le chef de la Composante Terre souhaitait tester ce concept selon lequel une unité peut immédiatement être prête au combat », poursuivait-il.

Intégration des moyens logistiques

Les unités logistiques, sous le commandement de Jürgen Felies du MCG (Movement Control Group), coordonnaient l’acheminement du matériel et du personnel pour une entrée prévue sur le territoire estonien le 17 janvier 2019.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Afin d’intégrer ces aspects et de conférer une dimension tactique à cette mission, une série d’éléments d’appui renforçaient le MCG. Des détachements du 4 Bataillon Logistique, du 4 Groupe CIS, du 3 Élément Médical d’Intervention ainsi que de la Police militaire formaient ainsi ce RSOI Group fort de 94 personnes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Phase 1 (Reception) : de Zeebruges au port de Klaipèda en Lituanie

Dans le port de Zeebruges, 1 330 tonnes de matériel embarquaient à bord d’un navire transporteur civil dans la nuit du jeudi 10 au vendredi 11 janvier 2019. Il s’agissait de 80 véhicules de combat et d’appui comprenant des jeeps blindées Iveco Lynx, des véhicules blindés Dingo II, des camions Mercedes Unimog, des camions Iveco Astra, des transporteurs de chars Scania et des véhicules de combat Mowag Piranha de type Fusiliers DF30 et DF90. Sans oublier un char pont, un char pionnier et des pièces de mortier de 81 mm.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les chauffeurs du détachement eFP 19-01 assuraient le chargement des véhicules sous le contrôle de loadmasters civils et militaires. Ces derniers sont les spécialistes du chargement dans des transporteurs (ferroviaires, aériens et maritimes). Ils garantissent l’équilibre de l’ensemble ainsi que sa sécurité.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le 13 janvier dernier, le transporteur arrivait dans le port de Klaipėda, troisième ville de Lituanie. Le matériel était immédiatement débarqué et des rames constituées sous le contrôle du MCG.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Concomitamment, les 265 hommes et femmes du détachement eFP 19-01 s’envolaient de Bruxelles pour Riga en Lettonie. De là, une partie du détachement était envoyée en Lituanie afin de récupérer le charroi fraîchement débarqué.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Dès le lendemain, des rames de véhicules coordonnées par le RSOI Group se mettaient en route pour rejoindre l’aéroport militaire de Kadaga (Lettonie) sis à 276 km de là.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Phase 2 (Staging)

Une fois le personnel et le matériel concentrés en Lettonie, les préparatifs des équipements pour pénétrer sur le territoire estonien de manière pleinement opérationnelle (et selon la doctrine) avaient lieu.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les armes furent stockées et le personnel recevait l’équipement récemment acquis par la Défense afin de se protéger des rudes conditions hivernales de cette partie de l’Europe. Le général-major Marc Thys, chef de la Composante Terre, faisait également le déplacement afin d’apprécier l’exécution du RSOI qui n’avait plus été appliquée depuis plus d’une décennie.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

« Ma conclusion est simple », précisait-il. « C’était absolument nécessaire de procéder à un déploiement selon la doctrine RSOI. Plus appliquée depuis de nombreuses années, elle est nécessaire pour préparer nos troupes dans le cadre de leurs futures opérations. Elle permettra aux unités logistiques de s’y aguerrir et de reproduire cette méthode à l’avenir. »

Phase 3 (Onward movement)

Cette étape consistait à mener par colonnes coordonnées les éléments du détachement eFP 19-01 sur leur théâtre d’opération en Estonie jusqu’à leur zone de responsabilité. Le 17 janvier 2019 débutait une épreuve hivernale de 400 kilomètres sur les routes lettones et estoniennes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Phase 4 (Integration)

Une fois arrivé à destination, la mission du RSOI Group s’achevait au moment du transfert d’autorité vers le bataillon multinational de l’OTAN placé sous commandement britannique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Avenir de la doctrine RSOI

La conduite totale d’un RSOI Group sera à nouveau appliquée lors de prochains déploiements. Ceci afin d’accroître encore le large spectre des missions dévolues aux bataillons logistiques.



Cette année, deux détachements serviront respectivement en Estonie puis en Lituanie au sein des bataillons multinationaux.

Source : Ministère belge de la Défense

Revenir en haut Aller en bas
 
La projection du contingent belge eFP vers les Pays Baltes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quand un enfant a des vers ... ?
» Comment Faire Passer Les Defunts Vers La Lumière
» COMMANDO reportage du 28 janvier 2009- en six parties-
» Char Léopard et M113
» Les détachement belge à DEN HELDER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Matériel-Militaire :: Ailleurs dans le monde :: Les Armées étrangères :: Les Armées Européennes :: La Belgique et le Luxembourg :: Les liens utiles vers les Forces Militaires Belges-
Sauter vers: