Matériel-Militaire

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 L’Australie veut (déjà) remplacer ses hélicoptères Tigre

Aller en bas 
AuteurMessage
TheBoss
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
TheBoss

Nombre de messages : 3565
Age : 60
Localisation : Limoges
Points : 6476
Date d'inscription : 23/06/2017

L’Australie veut (déjà) remplacer ses hélicoptères Tigre Empty
MessageSujet: L’Australie veut (déjà) remplacer ses hélicoptères Tigre   L’Australie veut (déjà) remplacer ses hélicoptères Tigre EmptyLun 22 Juil 2019 - 11:54



En 2015, un rapport annuel publié par le ministère australien de la Défense s’était montré extrêmement sévère à l’égard des 22 hélicoptères Tigre ARH [Armed Reconnaissance Helicopters] commandés en 2001 par Canberra auprès d’Eurocopter [devenu, depuis, Airbus Helicopters, ndlr]. Le document reprochait le faible taux de disponibilité de ces appareils ainsi que le coût, jugé trop élevé, de leur maintien en condition opérationnelle [MCO].

L’Australie veut (déjà) remplacer ses hélicoptères Tigre Tigre-12

Un an plus tard, l’Australia National Audit Office [ANAO] publia à son tour un rapport très critique, confirmant le coût prohibitif de la maintenance des Tigre des forces australiennes.

« La flotte d’hélicoptères Tigre n’a pas encore atteint la capacité initiale prévue par le gouvernement australien et continue de générer des coûts de maintenance élevés pour une disponibilité inférieure à ce qui était attendu », avait en effet souligné l’ANAO. Ce qui expliquait la raison pour laquelle le Livre blanc australien sur la défense, diffusé en février 2016, préconisait le retrait du service de ces 22 appareils à partir de 2020.

L’Australie veut (déjà) remplacer ses hélicoptères Tigre Austra11


Cependant, en avril dernier. Airbus Helicopters obtint un contrat pour assurer la maintenance des Tigre ARH jusqu’en 2025. L’accord, prévoyait une hausse du stock de pièces détachées, l’intégration de nouveaux composants, la mise à jour des logiciels de bord ainsi que la formation de navigants et de technicien.

L’Australie veut (déjà) remplacer ses hélicoptères Tigre 483e6110

Mais, visiblement, l’attribution de ce contrat n’empêchera pas le retrait prématuré des Tigre ARH australiens.

Début juillet, le Capability Acquisition and Sustainment Group [CASG] du ministère australien de la Défense a lancé une procédure visant à acquérir 29 nouveaux hélicoptères d’attaque « armés, éprouvés et matures, prêts à l’emploi » afin de remplacer les Tigre ARH. Et cela, avec l’objectif d’atteindre une pleine capacité opérationnelle d’ici 2028, un premier escadron [12 appareils] devant avoir une capacité opérationnelle initiale [IOC] deux ans plus tôt. Dans le détail, cinq exemplaires seront destinés à la formation des équipages.

L’Australie veut (déjà) remplacer ses hélicoptères Tigre 60590810

Selon la demande d’informations émise par Canberra, ces hélicoptères d’attaque devront être aérotransportables [par avion C-17 Globemaster III, notamment] et répondre aux exigences de la norme STANAG 4586, c’est à dire qu’ils auront à communiquer avec des drones. Enfin, il faudra qu’ils soient optimisés pour les opérations amphibies.

L’Australie veut (déjà) remplacer ses hélicoptères Tigre Tigre-13

Au regard du marché, et le Tigre étant désormais hors course malgré les améliorations prévues par le standard 3, deux appareils seront candidats :
le Bell AH-1Z « Viper », qui, pour le coup, répond parfaitement aux exigences relatives aux opérations amphibie puisqu’il est en service au sein de l’US Marine Corps,

L’Australie veut (déjà) remplacer ses hélicoptères Tigre Bell_a10

et le Boeing AH-64E Apache.

L’Australie veut (déjà) remplacer ses hélicoptères Tigre Boeing10

Source : Opex360

Revenir en haut Aller en bas
PAPY GEGE
Chef d'Etat Major des Armées
Chef d'Etat Major des Armées
PAPY GEGE

Nombre de messages : 7152
Age : 72
Localisation : BAUGE MAINE ET LOIRE
Points : 7338
Date d'inscription : 14/02/2008

L’Australie veut (déjà) remplacer ses hélicoptères Tigre Empty
MessageSujet: Re: L’Australie veut (déjà) remplacer ses hélicoptères Tigre   L’Australie veut (déjà) remplacer ses hélicoptères Tigre EmptyMar 23 Juil 2019 - 0:13

Et pour la France sur le même sujet quant est il?
Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
TheBoss

Nombre de messages : 3565
Age : 60
Localisation : Limoges
Points : 6476
Date d'inscription : 23/06/2017

L’Australie veut (déjà) remplacer ses hélicoptères Tigre Empty
MessageSujet: Re: L’Australie veut (déjà) remplacer ses hélicoptères Tigre   L’Australie veut (déjà) remplacer ses hélicoptères Tigre EmptyLun 2 Sep 2019 - 10:23



Début juillet, le ministère australien de la Défense a lancé une procédure afin d’acquérir 29 nouveaux hélicoptères d’attaque « armés, éprouvés et matures, prêts à l’emploi » et remplacer ainsi, dans le cadre du plan « LAND 4503 », les 22 Tigre ARH acquis par Canberra auprès d’Airbus Helicopters dans les années 2000.

L’Australie veut (déjà) remplacer ses hélicoptères Tigre 67815310

Dans le détail, il s’agit pour l’état-major australien de pouvoir disposer d’un premier escadron de 12 appareils pleinement opérationnels d’ici 2028. En outre, cinq hélicoptères devraient être affectés à la formation des futurs équipages.

L’ouverture de cette procédure n’était pas vraiment une suprise étant donné que les Tigre ARH furent sous le feu des critiques à plusieurs reprises. Il leur était notamment reproché de générer des coûts de maintenance trop élevés et d’afficher des taux de disponibilité insatisfaisants. D’où la recommandation de les retirer du service à partir de 2020, faite par le Livre blanc australien de la Défense publié en 2016.

Selon les spécifications exigées par Canberra, les futurs hélicoptères de combat australiens devront être aérotransportables [par avion C-17 Globemaster III, notamment], capables de communiquer avec des drones [norme STANAF 4586] et optimisés pour les opérations amphibies.

L’Australie veut (déjà) remplacer ses hélicoptères Tigre Ah-1z10

Au regard du marché, cette procédure allait se réduire, pensait-on, à un duel entre le Bell AH-1Z « Viper » et le Boeing AH-64E Apache. Mais c’était sans compter sur la volonté d’Airbus Helicopters de ne pas perdre le marché australien.

En effet, le 30 août, l’industriel basé à Marignane a publié un communiqué pour faire savoir qu’il est « pleinement résolu à maintenir le Tigre en service » au sein des forces australiennes « bien au-delà de 2025 », c’est à dire la date butoir figurant dans le contrat de support technique que Canberra lui a récemment notifié.

L’Australie veut (déjà) remplacer ses hélicoptères Tigre 20170610

« Nous sommes convaincus que nous pouvons proposer une modernisation rentable de la plate-forme afin de la mener jusqu’aux années 2040 », a fait valoir Airbus Helicopters, en faisant miroiter, au passage, une économie de 3 milliards de dollars australiens dans le cas où la version modernisée du Tigre ARH serait retenue par le ministère australien de la Défense.

L’Australie veut (déjà) remplacer ses hélicoptères Tigre Maxres28

Et de rappeler que 18 des 22 Tigre ARH ont été assemblée à Brisbane en Australie et que le coût de l’heure de vol a été « réduit de plus de 30 % » au cours de ces dernières années.

« À l’échelle mondiale, 181 tigres ont été livrés en Australie, en France, en Allemagne et en Espagne. […] Déployé par l’armée française en Afghanistan en 2009, le Tigre continue de démontrer son rôle essentiel sur les théâtres d’opérations en tant qu’hélicoptère d’attaque extrêmement polyvalent, furtif et maniable », a encore souligné Airbus Helicopters.

En clair, l’idée de l’industriel est de porter les Tigre australiens au standard Mk3, dont le lancement a été notifié par l’OCCAr [Organisme conjoint de coopération en matière d’armement] en septembre 2018.

L’Australie veut (déjà) remplacer ses hélicoptères Tigre Ah-64d10

De son côté, Boeing joue la carte de l’interopérabilité avec les partenaires des forces australiennes, notamment celles de la région Asie-Pacifique. « En tant qu’opérateur d’hélicoptère AH-64E Apache, l’Australie rejoindrait les États-Unis et le Royaume-Uni, ainsi que ses partenaires régionaux, tels que Singapour, le Japon, la Corée du Sud et l’Indonésie », a souligné Terry Jamison, le responsable des ventes à l’international du constructeur américain.

Source : OPEX360

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L’Australie veut (déjà) remplacer ses hélicoptères Tigre Empty
MessageSujet: Re: L’Australie veut (déjà) remplacer ses hélicoptères Tigre   L’Australie veut (déjà) remplacer ses hélicoptères Tigre Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L’Australie veut (déjà) remplacer ses hélicoptères Tigre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pouruqoi elle ne veut pas dormir?
» Vivre en Australie
» Ormie le cochon veut un biscuit !
» zom veut que je prenne la pilule... et pas moi!
» quel recours quand une future collaboratrice ne veut pas honorer son contrat?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Matériel-Militaire :: Ailleurs dans le monde :: Les Armées étrangères-
Sauter vers: