Matériel-Militaire

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Une livraison par air essentielle pour l'opération Aconit

Aller en bas 
AuteurMessage
TheBoss
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
TheBoss

Nombre de messages : 3421
Age : 60
Localisation : Limoges
Points : 6264
Date d'inscription : 23/06/2017

Une livraison par air essentielle pour l'opération Aconit Empty
MessageSujet: Une livraison par air essentielle pour l'opération Aconit   Une livraison par air essentielle pour l'opération Aconit EmptyLun 1 Juil 2019 - 9:28



Le 13 juin 2019, dans la région de Tiloa à la frontière du Mali et du Niger, plus de 5 tonnes de carburant ont été livrés par les airs au groupement de commandos parachutistes (GCP), dans le cadre de l’opération ACONIT. Retour sur cette mission de livraison par air exécutée par un détachement du 1er Régiment du Train parachutiste (1er RTP) et un équipage de C160 Transall.

Un objectif : permettre aux troupes au sol de poursuivre leur mission en zone totale autonomie

Sous l’œil vigilant des drones Reaper et de l’Atlantique 2 de la base aérienne projetée (BAP) de Niamey, une unité de commandos progresse de façon autonome depuis plusieurs jours dans la région de Tiloa au Niger. Son objectif est de neutraliser les combattants terroristes établis dans la zone.

Au même moment, un équipage, -constitué du personnel du groupement de transport opérationnel et du 1er RTP-, se prépare intensivement sur la BAP de Niamey, afin de ravitailler par les airs cette unité en eau, vivres et carburant, pour lui permettre ainsi de poursuivre sa mission en territoire hostile.

Une livraison par air essentielle pour l'opération Aconit Image15

Les livraisons par air nécessitent pour chaque membre de l’équipage d’être minutieux et de maîtriser un grand nombre de paramètres  : la gestion du temps, le vent et sa puissance, l’altitude, la charge, son centre de gravité, le choix des parachutes, la prise en compte de l’environnement. Autant de paramètres pris en compte lors d’un briefing alliant air et terre. Le déroulé de la mission est intégralement abordé par l’ensemble des acteurs de la mission.

Une livraison par air essentielle pour l'opération Aconit Materi10

Le capitaine Patrick, navigateur au sein du C160 Transall témoigne : « pour accomplir les missions de ravitaillement par air, équipage du C160, personnel du 1er RTP et troupes au sol ne font qu’un. Chaque rôle est essentiel afin de ravitailler les GCP de la façon la plus sécurisée possible. »

C’est la symbiose entre les largueurs et l’équipage du C160 Transall qui permet la parfaite exécution de cette mission délicate de ravitaillement. « L’importance n’est pas la mission, mais ceux avec qui on la fait » ajoute-t-il. A quelques minutes du décollage du C160 Transall, l’équipage déroule sa liste de contrôle, passant en revue tous les éléments comme les procédures d’urgence, avec le chef largueur avant le début de la mission.

L’avion approchant, l’effervescence gagne la soute…

Trente minutes seulement séparent la BAP de Niamey de la zone de mise à terre, où l’unité commando assure la sécurisation du périmètre autour de la zone de largage, en attendant le contact avec le pilote signalant son arrivée sur sa position.

Une livraison par air essentielle pour l'opération Aconit Lpa-310

L’avion approchant, l’effervescence gagne la soute et le chef largueur communique aux arrimeurs-largueurs le compte à rebours. Avant le largage des charges par la tranche arrière du Transall, le silence et la concentration règnent à bord.

Une livraison par air essentielle pour l'opération Aconit Lpa-410

Une livraison par air essentielle pour l'opération Aconit 25122011

Une livraison par air essentielle pour l'opération Aconit Lpa-110

Une livraison par air essentielle pour l'opération Aconit Lpa-210

Chacun est à sa place et chaque geste est précis. Au signal, à la seconde près, les palettes tombent par gravité sur la position des GCP : mission accomplie pour les équipages qui saluent les forces terrestres d’un battement d’ailes avant de regagner la BAP.

Véritable tandem interarmées, le 1er RTP et le groupement de transport opérationnel ont largué 70 tonnes de matériel par air depuis le 1er janvier 2019. La réactivité de ces équipes et l’efficacité de ce type de ravitaillement constituent un atout majeur pour le soutien des militaires engagés en profondeur sur le terrain contact de l’ennemi.

Source : État-Major des Armées

Revenir en haut Aller en bas
 
Une livraison par air essentielle pour l'opération Aconit
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour les enfants d'Haïti...
» Visite obligatoire pour la CAF?
» Produits pas trop beurk pour bébé!
» petit lien pour les émotions
» Tout pour les loisirs créatifs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Matériel-Militaire :: L'actualité de nos Armées :: Les opex :: Serval - Barkhane - Guerre du Mali-
Sauter vers: