Matériel-Militaire

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Las Fuerzas Aeromóviles del Ejército de Tierra à Barkhane ?

Aller en bas 
AuteurMessage
TheBoss
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
TheBoss

Nombre de messages : 3166
Age : 60
Localisation : Limoges
Points : 5787
Date d'inscription : 23/06/2017

Las Fuerzas Aeromóviles del Ejército de Tierra à Barkhane ? Empty
MessageSujet: Las Fuerzas Aeromóviles del Ejército de Tierra à Barkhane ?   Las Fuerzas Aeromóviles del Ejército de Tierra à Barkhane ? EmptyDim 23 Juin 2019 - 11:38



Menée entre le 7 et le 19 juin par la force Barkhane, l’opération Aconit aura permis de mettre hors de combat un groupe armé terroriste [GAT] présent dans le Liptako malien et lié à l’État islamique au grand Sahara [EIGS]. Mais elle aura aussi souligné l’importance des capacités qu’apportent les hélicoptères lourds de transport.

Las Fuerzas Aeromóviles del Ejército de Tierra à Barkhane ? Dsc_9010

En effet, lit-on dans un article publié par l’État-major des armées, un hélicoptère CH-47D Chinook de la Royal Air Force a été sollicité pour ravitailler les groupes commandos français et les soldats maliens qu’ils accompagnaient durant dix jours.

Las Fuerzas Aeromóviles del Ejército de Tierra à Barkhane ? 58410410

« Ravitaillé par un hélicoptère britannique Chinook (CH47) et par avion de transport tactique, les soldats de la force engagés ont pu mener l’opération durant 10 jours d’autonomie. Chacune de ces livraisons permettait l’acheminement de plus de 2500 litres de carburant, de 250 rations et plus de 2 tonnes d’eau », explique l’EMA.

La Loi de programmation militaire 2019-25 ayant une nouvelle fois fait l’impasse sur l’acquisition d’hélicoptères lourds, pourtant demandée avec insistance par le Commandement des opérations spéciales [COS], les troupes françaises ont deux moyens pour s’en procurer : notifier un contrat à un prestataire privé [deux Mi-8 sont ainsi loués auprès de SNC Lavalin, ce qui ne va sans poser de questions, ndlr] et/ou solliciter une force alliée, comme c’est actuellement le cas avec la Royal Air Force, qui déploie, à Gao, trois CH-47D Chinook depuis l’été 2018.

Las Fuerzas Aeromóviles del Ejército de Tierra à Barkhane ? Merlin10

Seulement, rien en garantit que les Britanniques maintiendront leur engagement au Mali. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le Danemark a été approché pour fournir une telle capacité. Et les autorités danoises envisagent d’envoyer au Mali, en décembre prochain, deux hélicoptères AgustaWestland AW101 « Merlin ».

Lors de sa dernière audition à l’Assemblée nationale en qualité de chef d’état-major de l’armée de Terre [CEMAT], le général Jean-Pierre Bosser a évoqué le problème des hélicoptères lourds. Un point auquel « nous sommes attentifs », a-t-il dit aux députés, surtout depuis « l’Afghanistan » qui « nous avait un peu mis la puce à l’oreille ».

Las Fuerzas Aeromóviles del Ejército de Tierra à Barkhane ? Image_14

« Si les Britanniques n’étaient pas à Gao, il nous manquerait un outil de projection lourd », a rappelé le CEMAT, pour qui il est « illusoire de croire que nous allons acquérir » de tels appareils. Du moins dans les années à venir.

Toutefois, le CEMAT n’a pas évoqué le déploiement d’AW101 « Merlin », ni même une éventuelle coopération franco-allemande [la Bundeswehr possède 68 hélicoptères CH-53G « Stallion », qu’elle va d’ailleurs remplacer, ndlr].

Las Fuerzas Aeromóviles del Ejército de Tierra à Barkhane ? 2-hn-a10

« Nous avons quand même des alliés qui disposent » d’hélicoptères lourds, « notamment les Espagnols, alliés extrêmement proches puisque nos brigades d’aérocombat sont très similaires », a relevé le général Bosser.

En effet, las Fuerzas Aeromóviles del Ejército de Tierra [FAMET], qui est une composante de l’Ejército de Tierra, a une organisation assez proche de celle de l’Aviation légère de l’armée de Terre.

Las Fuerzas Aeromóviles del Ejército de Tierra à Barkhane ? E388f411

« Si jamais, un jour, les Britanniques venaient à prendre un peu de distance dans la bande sahélo-saharienne, nous ferions appel à nos camarades espagnols », a-t-il confié, avant d’assurer qu’il n’est « pas très inquiet s’agissant des voilures tournantes ». En revanche, il l’est « davantage s’agissant des avions ». Faut-il y voir une pierre lancée dans le jardin de l’armée de l’Air?

Ce ne serait pas la première… Lors d’une précédente audition, le général Bosser avait renvoyé les questions relatives aux hélicoptères lourd aux aviateurs.

« La question doit aussi être posée à l’armée de l’Air qui, au cours de la construction de la LPM, avait envisagé de s’équiper d’hélicoptères lourds, qui sont très coûteux et ne sont pas nécessairement compatibles avec le modèle économique d’un pays tel que la France, alors que certains de nos alliés en disposent », avait lâché le CEMAT.

Cela étant, le chef d’état-major de l’armée de l’Air [CEMAA], le général Philippe Lavigne, a une idée pour remédier à ce déficit capacitaire. Et la solution passerait par l’Allemagne ou le Royaume-Uni.

« En ce qui concerne la coopération, les discussions sont en cours avec l’Allemagne et le Royaume-Uni, concernant soit le Chinook, soit le CH-53. Il n’y a rien dans la LPM à ce sujet. Cette coopération pourrait prendre la forme d’une capacité à former quelques pilotes mais nous n’en sommes qu’au début de la discussion avec nos partenaires allemands et britanniques », a récemment indiqué le CEMAA.

Source : Opex360

Revenir en haut Aller en bas
 
Las Fuerzas Aeromóviles del Ejército de Tierra à Barkhane ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Armée Espagnole/Fuerzas Armadas Españolas
» Armée Mexicaine / Mexican Armed Forces / Fuerzas Armadas de Mexico

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Matériel-Militaire :: L'actualité de nos Armées :: Les opex :: Serval - Barkhane - Guerre du Mali-
Sauter vers: