Matériel-Militaire

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 L’équipe légère d’intervention de Ménaka se déploie

Aller en bas 
AuteurMessage
TheBoss
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
TheBoss

Nombre de messages : 3867
Age : 60
Localisation : Limoges
Points : 7038
Date d'inscription : 23/06/2017

L’équipe légère d’intervention de Ménaka se déploie Empty
MessageSujet: L’équipe légère d’intervention de Ménaka se déploie   L’équipe légère d’intervention de Ménaka se déploie EmptyVen 15 Fév 2019 - 11:11



Sur la base temporaire de Ménaka, des véhicules du groupement tactique désert (GTD) Griffon sont soigneusement alignés, prêts à partir. Parmi ces véhicules, trois soldats s’affairent autour du camion de dépannage du groupement, le porteur polyvalent lourd de dépannage (PPLD) et se préparent à partir : l’équipe légère d’intervention (ELI : maintenance) vient d’être mise en alerte.

L’équipe légère d’intervention de Ménaka se déploie 2019_t10

Commandée par le sergent Guillaume, l’équipe est composée de deux autres soldats : le sergent Joachim, conducteur du PPLD et le caporal-chef Sébastien, mécanicien spécialiste des véhicules terrestres. Leur rôle est de soutenir le GTD Griffon dans la maintenance de ses véhicules, à partir de la base de Ménaka ou directement déployés en opération avec les détachements.

L’équipe légère d’intervention de Ménaka se déploie 2019_t11

Aujourd’hui, l’équipe est appelée pour un engin blindé en panne. « Une patrouille vient de franchir un oued desséché et l’engin s’est arrêté net juste après. Il ne redémarre plus », annonce le chef d’équipe. « C’est donc à nous d’aller le dépanner ». Après s’être équipés avec les gilets pare-balles, les casques et leur armement, les trois mécaniciens chargent les caisses techniques d’intervention dans le camion.  

L’équipe légère d’intervention de Ménaka se déploie 2019_t12

Escortée par des véhicules blindés légers, l’équipe rejoint le blindé à l’arrêt, bien protégée par le reste de son peloton. « La chaleur et le terrain sablonneux mettent le matériel à rude épreuve. Ici, le convertisseur, la pièce qui permet de transmettre le mouvement entre le moteur et la boite, a lâché. Le léger départ de feu provoqué par l’échauffement de l’huile a été éteint grâce à l’extincteur automatique » constate le sergent Guillaume après avoir établi un premier diagnostic.
Ce type de panne ne pouvant pas être réparé sur le terrain, le blindé doit être remorqué vers la base, déclenchant toute une procédure technique. Une fois le moteur inspecté, la tourelle doit être stabilisée et la boîte de transmissions débrayée. Les mécaniciens attellent alors l’engin au porteur polyvalent lourd de dépannage et reprennent la route en direction de Ménaka.

L’équipe légère d’intervention de Ménaka se déploie 2019_t13

Sur la base, le travail de l’équipe ne sera pas fini pour autant. Le véhicule sera déposé au niveau de la zone technique et l’équipe s’attellera immédiatement à changer les pièces défectueuses pour permettre à l’engin blindé de retrouver sa disponibilité et de repartir au plus vite en opération.

Source : État-Major des Armées

Revenir en haut Aller en bas
 
L’équipe légère d’intervention de Ménaka se déploie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Matériel-Militaire :: L'actualité de nos Armées :: Les opex :: Serval - Barkhane - Guerre du Mali-
Sauter vers: