Matériel-Militaire

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Dans la peau d'un chef d'escorte de convoi de Barkhane

Aller en bas 
AuteurMessage
TheBoss
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
TheBoss

Nombre de messages : 3421
Age : 60
Localisation : Limoges
Points : 6264
Date d'inscription : 23/06/2017

Dans la peau d'un chef d'escorte de convoi de Barkhane Empty
MessageSujet: Dans la peau d'un chef d'escorte de convoi de Barkhane   Dans la peau d'un chef d'escorte de convoi de Barkhane EmptyJeu 13 Déc 2018 - 8:29



Engagé dans l’opération Barkhane depuis de nombreuses semaines, le maréchal des logis Jean-Ludovic est chef de patrouille d’escorte de convoi, au sein du groupement tactique désert logistique (GTD-LOG). Sa mission est d’assurer la sécurité des convois logistiques qui peuvent s’étendre sur plusieurs kilomètres.

Dans la peau d'un chef d'escorte de convoi de Barkhane 2018_t60

Engagé en 2006 en tant que soldat de 2e classe au 13e bataillon de chasseurs alpins (13e BCA) puis au 94e régiment d’infanterie (94e RI), il poursuit son parcours à l'Escadron de circulation et d'Escorte (ECE) du 121e régiment du Train de Montlhéry (121e RT).  Marié, père d’une fille de 9 ans, il est actuellement déployé au Mali pour la deuxième fois, après avoir été engagé en République de Côte d’Ivoire, au Gabon, et en Afghanistan.

Dans la peau d'un chef d'escorte de convoi de Barkhane 13101110

Au total, et en seulement quelques semaines, Jean-Ludovic a déjà parcouru avec sa patrouille de circulation plus de 1 500 kilomètres dans son véhicule de l’avant blindé (VAB) pour sécuriser le ravitaillement en vivres, eau et matériels des militaires français installés dans des bases opérationnelles avancées.

Dans la peau d'un chef d'escorte de convoi de Barkhane Batlog10

Travaillant au rythme des vecteurs logistiques bien moins rapides que leur blindé, les hommes du maréchal des logis sécurisent les logisticiens et leur apportent de l’aide, quand des réparations ou des actions de désensablement des véhicules blindés sont nécessaires.

Dans la peau d'un chef d'escorte de convoi de Barkhane 2018_t62

« Ma mission première est de ramener tout ma patrouille sain et sauf de chaque mission. Chaque soldat connaît son rôle pour être en mesure d’éviter tout type incident, alors que la chaleur dépasse largement les 40 degrés et met les organismes à rude épreuve ».

Dans la peau d'un chef d'escorte de convoi de Barkhane 16252110

Fort de cette nouvelle expérience, à son retour en France, le maréchal des logis participera à la formation de jeunes recrues et envisage de se lancer dans la suite de sa carrière de sous-officier pour obtenir la fonction de sous-officier adjoint au chef de peloton de circulation.

Source : État-Major des Armées

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans la peau d'un chef d'escorte de convoi de Barkhane
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mal dans ta peau? Lis ce sujet et tu vas destresser ^^
» Dans la peau d'un pogona
» Les "déchets" (fanes, épluchures, graines...)
» les objets nécessaires à l'homme....et dans la vraie vie
» Découvertes archéologiques dans la Hague (50).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Matériel-Militaire :: L'actualité de nos Armées :: Les opex :: Serval - Barkhane - Guerre du Mali-
Sauter vers: