Matériel-Militaire

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Le GT blindé en patrouille à Kidal

Aller en bas 
AuteurMessage
TheBoss
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
TheBoss

Nombre de messages : 3831
Age : 60
Localisation : Limoges
Points : 6966
Date d'inscription : 23/06/2017

Le GT blindé en patrouille à Kidal  Empty
MessageSujet: Le GT blindé en patrouille à Kidal    Le GT blindé en patrouille à Kidal  EmptyJeu 8 Nov 2018 - 7:54



Il est tôt ce samedi 20 octobre sur la base de Kidal (Mali) quand les Hussards du groupement tactique désert blindé se préparent à partir en patrouille aux alentours de Kidal. Parage des véhicules, ouverture du réseau radio, il ne faut qu’une petite vingtaine de minutes aux cavaliers du 3e régiment de Hussards pour se mettre en ordre de bataille.

Le GT blindé en patrouille à Kidal  2018_t37

Le peloton du lieutenant Léonard se présente au poste de garde du camp de Kidal. Un dernier contrôle radio et le peloton de reconnaissance et d’investigation (PRI) débute sa mission. Ce matin, il reçoit le soutien d’un détachement du Génie qui doit rechercher la présence d’engins explosifs improvisés (IED) sur les itinéraires. Pour le lieutenant Léonard : « on ne sort jamais sans le génie, ici c’est une obligation, la menace IED est présente ».

Le GT blindé en patrouille à Kidal  2018_t38


Le lieutenant met en place un dispositif de surveillance au niveau d’un grand carrefour de routes. La présence des soldats de la force Barkhane permet de collecter du renseignement d’ambiance et contribue à rassurer la population.

Le GT blindé en patrouille à Kidal  2018_t39

Le PRI poursuit sa mission pour rejoindre un poste de contrôle en périphérie de la ville de Kidal. Dès leur arrivée, les sapeurs entament leur procédure de recherche d’explosifs sous une chaleur qui avoisine les 42°C à l’ombre. Le 1ère classe Tanguy témoigne : « j’ai tout juste 22 ans, c’est ma seconde opération extérieure, la première au Mali. Je me sens vraiment utile, et je mesure à quel point une  préparation physique et technique exigeante était nécessaire».

Le GT blindé en patrouille à Kidal  2018_t40

Après une phase d’observation, le peloton entame une patrouille en ville. Ce jour, ils passeront par le marché. Le lieutenant explique que « rencontrer la population est essentiel ; discuter, échanger fait partie intégrante de la mission. Parfois nous achetons quelque chose, cela facilite la discussion ».

Le GT blindé en patrouille à Kidal  2018_t41

En fin de matinée, le peloton se présente au poste d’entrée du camp de Kidal. Après plusieurs heures de concentration, les hussards vont pouvoir se reposer avant de préparer la prochaine mission.

Source : État-Major des Armées

Revenir en haut Aller en bas
 
Le GT blindé en patrouille à Kidal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Matériel-Militaire :: L'actualité de nos Armées :: Les opex :: Serval - Barkhane - Guerre du Mali-
Sauter vers: