Matériel-Militaire

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Beyrouth, 23 octobre 1983 : les paras du Drakkar

Aller en bas 
AuteurMessage
TheBoss
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
TheBoss

Nombre de messages : 3499
Age : 60
Localisation : Limoges
Points : 6378
Date d'inscription : 23/06/2017

Beyrouth, 23 octobre 1983 : les paras du Drakkar Empty
MessageSujet: Beyrouth, 23 octobre 1983 : les paras du Drakkar   Beyrouth, 23 octobre 1983 : les paras du Drakkar EmptyMar 23 Oct 2018 - 0:58



En septembre 1982, dans un Liban déchiré par la guerre civile, l'ONU met en place une force de maintien de la paix dénommée Force multinationale de sécurité à Beyrouth. Celle-ci comprend des unités militaires françaises (2 000 soldats), américaines (1 600 soldats, 2 porte-avions), italiennes (1 400 soldats) et britanniques (100 soldats). Le contingent français, parti le 24 septembre 1982 de Toulouse, compte 1 650 soldats, avant d'être renforcé pour atteindre 2 000 soldats (engagés ou appelés volontaires service long).

La force multinationale de sécurité avait déjà été attaquée à plusieurs reprises avant les deux attentats simultanés du 23 octobre. Ces attaques, individuelles ou concertées, avaient coûté la vie à dix-huit soldats français, huit Marines américains et un soldat italien.

Le poste Drakkar

La force française est composée de cadres aguerris et d'appelés volontaires du 1er régiment de chasseurs parachutistes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ils ont installé un de leurs cantonnements dans l'immeuble Drakkar de huit étages situé dans le quartier de Ramlet El Baida, qu'ils ont baptisé « poste Drakkar » a (les différents postes français sont appelés Caravelle, Kayak, Sampan, Boutre, Gondole, etc.).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Déroulement des attentats

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

À environ 6 h 18 UTC+2, un attentat au camion piégé touche le contingent américain du 1er bataillon du 8e régiment des Marines rattaché à la 24e Marine Amphibious Unit (MAU) basée à l'aéroport international de Beyrouth. Il cause la mort de 241 personnes dont 220 Marines, 18 marins de l’United States Navy, 3 soldats de l’United States Army et en blesse une centaine d'autres.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Environ deux minutes plus tard, cinquante-huit parachutistes français de la force multinationale, soit 55 parachutistes de la 3e compagnie du 1er RCP et 3 parachutistes du 9e RCP, trouvent la mort dans un attentat similaire : l'attentat du Drakkar entraîne la destruction de l'immeuble qu'ils occupent comme quartier général (surnommé « poste Drakkar », anciennement occupé par les services secrets syriens). Quinze autres sont blessés. Vingt-six militaires sont indemnes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Si le déroulement de l'attentat contre le bâtiment des marines américains est bien établi (camion Mercedes jaune bourré de six tonnes de TNT), la reconstitution, du côté français, demeure vague.

L'attaque aurait été réalisée à l'aide d'un pick-up chargé de 250 kg de TNT dont le conducteur se serait fait exploser sur la rampe d'accès au sous-sol du bâtiment ; le véhicule se serait soulevé dans les airs avant de retomber à sept mètres de distance.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Certains rescapés pensent que la destruction du poste Drakkar ne serait pas due à l'explosion du véhicule piégé, aucun débris n'ayant été retrouvé. Selon ces témoignages, l'immeuble auparavant occupé par les services secrets syriens, aurait pu être miné ; une hypothèse a priori infirmée par l'enquête.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Sources : Wikipedia et autres...

Revenir en haut Aller en bas
Béghin Bernard
Adjudant chef
Adjudant chef
Béghin Bernard

Nombre de messages : 393
Age : 72
Localisation : Tarascon
Points : 493
Date d'inscription : 05/03/2012

Beyrouth, 23 octobre 1983 : les paras du Drakkar Empty
MessageSujet: Re: Beyrouth, 23 octobre 1983 : les paras du Drakkar   Beyrouth, 23 octobre 1983 : les paras du Drakkar EmptyMer 24 Oct 2018 - 7:28

Terrible souvenir pour les parachutistes français. Une section de mortiers du 35e RAP était logée au bâtiment Catamaran, proche du Drakkar, et ses artilleurs en furent les témoins et les premiers a tenter de secourir.
Revenir en haut Aller en bas
mangousta
Adjudant chef
Adjudant chef


Nombre de messages : 498
Age : 54
Localisation : centre auvergne
Points : 573
Date d'inscription : 07/05/2016

Beyrouth, 23 octobre 1983 : les paras du Drakkar Empty
MessageSujet: Re: Beyrouth, 23 octobre 1983 : les paras du Drakkar   Beyrouth, 23 octobre 1983 : les paras du Drakkar EmptyVen 26 Oct 2018 - 13:15

Terrible là encore . J'y ai pensé à plusieurs reprises depuis le début du mois et j'ai relu pas mal de choses. L'année dernière, j'avais assisté à une belle cérémonie de commémoration.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Beyrouth, 23 octobre 1983 : les paras du Drakkar Empty
MessageSujet: Re: Beyrouth, 23 octobre 1983 : les paras du Drakkar   Beyrouth, 23 octobre 1983 : les paras du Drakkar Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Beyrouth, 23 octobre 1983 : les paras du Drakkar
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Muret 6 et 7 Octobre
» [Opérations diverses] LIBAN
» accident des paras
» Publication du décret no. 1102-2009 à la Gazette officielle
» Mon mari en aime une autre!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Matériel-Militaire :: Historique de nos Armées :: Souvenons nous-
Sauter vers: