Materiel-militaire.com

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L’aéroport de Tombouctou attaqué par les individus armés

Aller en bas 
AuteurMessage
TheBoss
Lieutenant Colonel
Lieutenant Colonel
avatar

Nombre de messages : 1447
Age : 59
Localisation : Limoges
Points : 2654
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: L’aéroport de Tombouctou attaqué par les individus armés    Sam 14 Avr 2018 - 11:50

.
L’aéroport de Tombouctou, où sont basées les forces françaises de Barkhane et la Minusma, a été la cible d' une attaque avec plusieurs VBIED (véhicules piégés) ainsi que des tirs de mortier, ce samedi 14 avril 2018.



Selon une source sécuritaire des tirs d’obus en provenant du sud de Tombouctou ont visé l’aéroport de la cité de 333 saints . Déjà, des civiles blessés sont acheminés vers l’hôpital. Les tirs sont toujours en cours à l’intérieur même de l’aéroport.



Les hélicoptères de la MINUSMA et de la force française Barkhane survolent la ville à la recherche des assaillants.

Sources : Ouest France - Lignes de défense et Twitter
.
Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Lieutenant Colonel
Lieutenant Colonel
avatar

Nombre de messages : 1447
Age : 59
Localisation : Limoges
Points : 2654
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: L’aéroport de Tombouctou attaqué par les individus armés    Dim 15 Avr 2018 - 4:55

.
Des casques bleus de la MINUSMA dans le Cercle de Goundam, au Mali, en avril 2015.© MINUSMA
Une attaque contre l’aéroport de Tombouctou, visé par des tirs de mortier et des voitures piégées, a eu lieu samedi au Mali. Le bilan est d’un mort et d’une vingtaine de blessés, selon l’ONU.

Des tirs de roquettes, des assaillants déguisés en Casques bleus montés à bord de véhicules piégés, des échanges de coups de feu : les camps de la Minusma et de la force Barkhane à Tombouctou ont été la cible samedi d'une attaque « sans précédent » qui a fait au moins un mort et une vingtaine de blessés.

L'assaut s'est produit peu après 14h00 (GMT et locales) sur le site aéroportuaire de cette ville légendaire du nord du Mali où sont cantonnés des Casques bleus de la Minusma et des hommes de l'opération française Barkhane.

Alors que les deux camps essuyaient une « dizaine de tirs de roquettes », des hommes portant des Casques bleus ont tenté de « s'infiltrer » dans la zone militaire à bord de deux véhicules piégés, a précisé dans un communiqué le ministère malien de la Sécurité. L'un des véhicules portait les couleurs des Forces armées maliennes (FAMa) et l'autre le sigle « UN » des Nations unies. Le premier « a explosé », tandis que le second « a pu être immobilisé ».



Selon la Minusma, un de ses Casque bleus a été tué lors d'« échanges de tirs ». Une dizaine d'autres ont été blessés. Le ministère malien a indiqué que l'attaque avait également fait une « dizaine » de blessés « côté Barkhane ».

Source : Ouest France
.
Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Lieutenant Colonel
Lieutenant Colonel
avatar

Nombre de messages : 1447
Age : 59
Localisation : Limoges
Points : 2654
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: L’aéroport de Tombouctou attaqué par les individus armés    Dim 15 Avr 2018 - 10:22

.
C’est une attaque "inédite" et "sournoise", selon l’état-major des armées, qui a eu lieu samedi en fin d’après-midi à Tombouctou. Objectif des assaillants qui ont perdu 15 hommes : tuer des soldats français et des Casques bleus.

Le groupe armé terroriste a d’abord tiré des roquettes (ou des obus de mortier) contre le camp militaire de la ville malienne, puis lancé 3 véhicules piégés contre l’emprise militaire abritant les Casques bleus de la Minusma et les soldats français de Barkhane, avant d’engager ces soldats internationaux à l’arme automatique.

Selon le colonel Patrick Steiger, le porte-parole de l’EMA, 15 assaillants, dont deux portaient des ceintures d’explosifs, ont été tués par les forces onusiennes et françaises. Mais le nombre total des terroristes qui ont pris part à l’assaut n’a pas encore été déterminé.



Photo d'un pick up intercepté avant son entrée dans l'aéroport.

En revanche, il est clairement établi que les assaillants ont cherché "un effet de confusion" en s’habillant dans des uniformes maliens et en portant des casques bleus. "Deux véhicules maquillés" ont aussi été utilisés pour permettre à un groupe armé de s’infiltrer dans le camp. "Il faut souligner", a bien précisé le colonel Steiger que "l’attaque a été contrée et qu’à aucun moment il n’y a eu des tirs fratricides entre Français et Casques bleus", la discipline de feu ayant prévalu.



La riposte onusienne a été appuyée par les forces françaises qui ont fait décoller de Niamey (Niger) deux patrouilles de deux Mirage 2000. "Ces avions n’ont pas eu à ouvrir le feu" mais leur survol a aussi servi de couverture aérienne à l’intervention d’une force héliportée française de trois Caïman également escortée par deux hélicoptères Tigre.

Les Caïman transportaient une force de réaction rapide française qui a renforcé la garnison de Tombouctou et sécurisé la piste avant d’entreprendre un nettoyage et une reprise de contrôle du camp. Les opérations ont duré une partie de la nuit.

Un avion Casa CN235 (baptisé « Casa Nurse » car il est équipé pour des évacuations médicales) et un autre Caïman (médicalisé aussi) ont alors pu se poser.



Le bilan est lourd : outre les 15 tués dans les rangs des assaillants, les Casques bleus ont perdu un soldat burkinabé et une dizaine d’autres ont été blessés.
Côté français, sept blessés ont été dénombrés. Ils ont été pris en charge par les Casques bleus suédois. Après un passage au role 2 (hôpital de campagne), au moins quatre blessés les plus touchés ont été évacués par avion vers Gao. Certains pourraient être rapatriés en France.

Source : Ouest France - Lignes de défense.
.


Dernière édition par TheBoss le Dim 15 Avr 2018 - 11:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Lieutenant Colonel
Lieutenant Colonel
avatar

Nombre de messages : 1447
Age : 59
Localisation : Limoges
Points : 2654
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: L’aéroport de Tombouctou attaqué par les individus armés    Dim 15 Avr 2018 - 10:59

.



Source : Twitter État-major des Armées
.
Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Lieutenant Colonel
Lieutenant Colonel
avatar

Nombre de messages : 1447
Age : 59
Localisation : Limoges
Points : 2654
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: L’aéroport de Tombouctou attaqué par les individus armés    Lun 16 Avr 2018 - 12:46

.
Le 15 avril, l’État-major des armées (EMA) a donné des précisions sur l’attaque « complexe » contre les camps de la force Barkhane et de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies (MINUSMA) qui a eu lieu la veille à Tombouctou.



avant



après

Cette attaque, qui a commencé à 14 h 00 (locales) a été « menée par des terroristes, déguisés pour certains en Casques bleus et utilisant des véhicules maquillés aux codes de l’ONU et des forces armées maliennes », a affirmé l’EMA, via un communiqué.



Elle « visait à prendre le contrôle » du « Super Camp » [là où sont installés des éléments de Barkhane et de la MINUSMA, à l’aéroport de Tombouctou, ndlr] et à occasionner le plus grand nombre de dégâts et qui « comprenait notamment des tirs indirects, vraisemblablement de mortiers, et l’explosion de trois véhicules piégés dans le but de créer une brèche dans l’enceinte », a continué l’EMA.



« Les militaires de la Minusma et ceux de la force Barkhane ont repoussé les attaques menées à l’intérieur de l’enceinte, neutralisant les assaillants. Certains terroristes étaient munis de ceinture d’explosifs », a expliqué l’état-major. Et de préciser que « au moins 15 terroristes ont été mis hors de combat » au cours de cette attaque « sournoise ». Mais on ignore toujours le nombre de jihadistes impliqués.



Deux patrouilles de deux Mirage 2000 chacune ont décollé de Niamey (Niger) pour fournir un appui. Ces appareils n’ont pas eu à délivrer de l’armement mais leur présence a permis d’assurer une couverture pour l’intervention de commandos français, transportés à bord de trois NH-90 Caïman TTH, lesquels ont été escortés par deux hélicoptères d’attaque Tigre.



Les commandos de Barkhane ont ainsi contribué « à la reprise complète du contrôle » du camp et à « sécuriser la piste de l’aéroport » de Tombouctou.



Cela a permis à un Casa 235 « Nurse » et à un NH-90 médicalisé d’évacuer les blessés vers les structures médicales françaises de Gao, à 320 km à l’est de Tombouctou.



Cette attaque, vraisemblablement menée par le Jamaat Nosrat al-Islam wal-Mouslimin (ou GSIM pour  « Groupe pour le soutien de l’islam et des musulmans ») a fait un tué (un casque bleu burkinabè) et plusieurs blessés dans les rangs de la MINUSMA. La force Barkhane déplore quant à elle 7 blessés.

Source : Opex360
.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’aéroport de Tombouctou attaqué par les individus armés    

Revenir en haut Aller en bas
 
L’aéroport de Tombouctou attaqué par les individus armés
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peut-on soutenir l'idée de construire un nouvel aéroport ?
» Deauville-Le Havre: un seul aéroport.
» Help ! bois attaqué par bêbêtes
» L'aéroport de Deauville change de nom
» Déménager l'aéroport d'Orly... au Havre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel-militaire.com :: L'actualité de nos Armées :: Les opex :: Serval - Barkhane - Guerre du Mali-
Sauter vers: