Matériel-Militaire

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Le Pérou va donner une 2° vie à ses obusiers sur AMX 13 !

Aller en bas 
AuteurMessage
TheBoss
Général de Corps d'Armée
Général de Corps d'Armée
TheBoss

Nombre de messages : 3308
Age : 60
Localisation : Limoges
Points : 6051
Date d'inscription : 23/06/2017

Le Pérou va donner une 2° vie à ses obusiers sur AMX 13 ! Empty
MessageSujet: Le Pérou va donner une 2° vie à ses obusiers sur AMX 13 !   Le Pérou va donner une 2° vie à ses obusiers sur AMX 13 ! EmptyMer 21 Mar 2018 - 8:59

.
L’armée péruvienne va convertir de 30 à 40 AMX-13 105mm en obusiers automoteurs de 122mm en remplaçant la pièce de 105mm par celle de l’obusier russe D30. Une excellente solution « low cost » !

AMX-D30 Vulcano, une conversion de char léger AMX-13 105mm dont la tourelle a été remplacée par un obusier de 122mm (source: Diseños Casanave Corporation S.A.C)

Le Pérou va donner une 2° vie à ses obusiers sur AMX 13 ! Amx-d310

Le 8 mars dernier, cette annonce a été faite par le consortium industriel de défense Diseños Casanave Corporation S.A.C. (DICSAC), appartenant au ministère de la Défense du Pérou, la société d’armement FAME S.A.C. et l’Arsenal central de l’armée péruvienne.

La conversion sera effectuée en montant des obusiers D-30 de 122 mm datant de l’ère soviétique sur un vieux châssis AMX-13 de fabrication française. Les obusiers remorqués D-30 sont déjà dans le stockage de l’armée péruvienne. Les obusiers seront montés dans une unité de rotation circulaire ouverte avec un bouclier standard. De plus, dans l’installation pilote autopropulsée, des dispositifs de vision nocturne TVN-5 seront installés et ACS sera équipé d’un VHF P-030U moderne (une autre production ukrainienne).

DICSAC est le développeur du projet AMX-D30 Vulcano et sera l’entrepreneur principal pour la conversion. Auparavant, le DICSAC avait déjà été impliqué dans la conversion d’une partie des chars AMX-13/105 de l’armée péruvienne en versions améliorées de l’Escorpion avec l’installation d’unités ATGM supplémentaires (dans la version AMX-13RA5 Escorpion 1 – c ATGM 9M14-2T « Malyutka », version AMX-13RA8 Escorpion 2 – avec l’installation du système de contrôle de tir DANTE et des ATGM ukrainiens P-2 « Barrier ».

Le Pérou va donner une 2° vie à ses obusiers sur AMX 13 ! Amx-1310

Plus de 30 chars ont été modernisés et 30 vieux chars AMX-13 armés d’un canon de 75 mm ont été convertis en systèmes de missiles antichars antichar Alacran dans trois options avec l’ATGM russe « Cornet-E ». Il est rapporté que l’armée péruvienne a gardé environ 40 chars non modernisés AMX-13/105 en stockage ; ceux-ci sont supposés être convertis en SPH SAU Vulcano.

Le Pérou va donner une 2° vie à ses obusiers sur AMX 13 ! 20501210

Rappelons que l’AMX-13 est un cher léger produit à 7.700 exemplaires (dont 3.400 exportés dans 35 pays) entre 1953 et 1985. Son châssis a servi de base à plusieurs engins : char de combat, lance-missile antichars, transport de troupes, pièce d’artillerie de 105 ou 155 mm, postes de commandement, engins du génie ou ambulance. Sa conception était très avancée à l’époque, notamment grâce à sa tourelle oscillante FL 10 qui permettait de monter sur un châssis de char léger un canon de 75, 90 ou 105 mm à grande vitesse initiale.

Le Pérou va donner une 2° vie à ses obusiers sur AMX 13 ! A132510

L’AMX-13 105mm bénéficie d’un châssis renforcé. Sa configuration est sensiblement la même que celle de la version char. Deux versions ont existé : AMX 105 A et B.

L’AMX 105 A avec casemate fixe. La pièce a une portée maximum de 15 km. L’engin peut emporter 56 obus de 105mm.

Le Pérou va donner une 2° vie à ses obusiers sur AMX 13 ! 14797010

L’AMX 105 B avec tourelle rotative. La tourelle rotative est un projet d’étude qui avait abouti à la construction de quatre exemplaires pour la Suisse mais sans conduire à une production. Les caractéristiques de la masse artillerie et du châssis sont sensiblement les mêmes que celles du modèle A.

Pour en revenir au futur AMX13-D30, ce n’est pas la première fois que les obusiers soviétiques / russes D-30 de 122 mm sont utilisés pour créer de nouveaux obusiers automoteurs à chenilles ou à roues mobiles.

La Chine a mis au point le SH-2, un obusier D-30 de 122 mm monté à l’arrière d’un châssis de camion léger 6 × 6. L’obusier de 122 mm a conservé le mécanisme distinctif du frein de bouche du D-30 / Type 86 original.

La compagnie de défense serbe YugoImport a développé le SOKO SP RR 122 mm (Self-Propelled Rapid Response), un obusier constitué du montage d’un obusier D-30 J de 122 mm sur un châssis de camion 6×6.
Le D-30 est un obusier tracté de fabrication soviétique, en calibre 122 mm. Il est entré en service dans les années 1960. Il a été largement exporté et utilisé dans bien des guerres à travers le monde, notamment au Moyen-Orient, en particulier dans la guerre Iran-Irak.

Question subsidiaire : pourquoi le Pérou a-t-il besoin de s’équiper de tels obusiers automoteurs ? La question ne vise qu’à exposer la situation des relations du pays avec ses voisins directs. Selon le Réseau de Recherche sur les Opérations de Paix, la politique de paix du Pérou cherche à consolider des relations d’amitié avec les pays limitrophes. On peut citer ici plus précisément l’accord signé par le pays qui établit une « zone de paix et de coopération sud-américaine ». Le Pérou n’apparaît donc pas menacé par un pays voisin.

Il est néanmoins important de préciser que le Pérou a traversé beaucoup de conflits concernant ses frontières maritimes, notamment avec le Chili, l’Équateur et la Bolivie. Accusant le Chili de s’approprier ses eaux territoriales, le Pérou avait saisi la Cour Internationale de Justice en 2008 ; après six années de procédure, la Cour a accordé au Pérou en janvier 2014 une zone maritime sous souveraineté chilienne, donnant partiellement raison à Lima dans un conflit territorial maritime séculaire.

Au plan terrestre, des opérations illicites de trafic de stupéfiants originaires de Colombie agitent régulièrement la zone frontière. Bref, pas de conflit en vue où les futurs obusiers automoteurs AMX-D30 Vulcano seront susceptibles d’être engagés. Au moins cette solution pour l’artillerie lourde épargne-t-elle au faible budget péruvien une addition douloureuse à supporter.

Source : Forces Operations Blog
.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Pérou va donner une 2° vie à ses obusiers sur AMX 13 !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui pourrait me donner une info sur ce bateau
» Que donner au petit déjeuner de bébé ?
» quand donner son préavis ?
» Document d'autorisation à donner médicaments
» Ne jamais donner une arme un singe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Matériel-Militaire :: Ailleurs dans le monde :: Les Armées étrangères-
Sauter vers: