Materiel-militaire.com

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vidéos "Immersion en opération Chammal"

Aller en bas 
AuteurMessage
TheBoss
Lieutenant Colonel
Lieutenant Colonel
avatar

Nombre de messages : 1155
Age : 59
Localisation : Limoges
Points : 2112
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Vidéos "Immersion en opération Chammal"    Jeu 15 Fév 2018 - 12:45

.
Immersion en opération Chammal - Episode 1

15h00-18h00 : mission appui feu sur Mossoul

La mission est confirmée. Deux Rafale composeront la patrouille. L’un sera équipé de quatre bombes à guidage laser type GBU 12, l’autre de quatre armements air/sol moyenne portée de type A2SM.

16h00. Préparation de la mission

Les pilotes sont réunis autour de la table. Le Commandant Marc, le chef de patrouille, déroule tour à tour les points principaux de la mission : les différents objectifs à traiter, les risques inhérents à la mission, les risques de riposte ennemie, les prévisions météo du jour, les différentes phases du vol.



Puis, il reprend chaque point de façon très précise et passe au suivant dès l’acquiescement de son équipier, le Capitaine Jean-Philippe. Tout est minuté de manière très précise : l’heure du rassemblement, du décollage, les fréquences radio, les temps de vol, les zones de ravitaillement ainsi que les options possibles en fonction du carburant et de la fin de mission.

Bien que tous deux connaissent parfaitement la zone, compte-tenu du nombre de missions réalisées, ils n’en demeurent pas moins conscients des risques encourus, mesurant pleinement les capacités de Daech et les perspectives d’une capture en cas d’éjection. Lors des phases de vol en moyenne altitude, la menace sera d’ailleurs plus présente. Nos combattants coordonnent leurs positions et leur couverture mutuelle en fonction des phases et des options du vol.

La recherche et la reconnaissance des objectifs ciblés, les séquences de tir rythment le tempo de cette dernière partie de briefing entre pilotes, sans exclure les terrains de déroutement, l’implication des moyens CSAR (Combat Search and Rescue) et les procédures de survie en cas de problème.



16h00. Le briefing météo

Le Major Thierry intervient pour donner une multitude de chiffres dans un jargon que seuls les adeptes peuvent comprendre. Ces informations « fraîches » sont des paramètres essentiels puisque qu’elles conditionnent la réalisation de la mission. Le major commente donc : images satellite, cartes et graphiques pour donner la présence de nuages, visibilité, et force du vent.

Pour conclure, il présente les prévisions sur les différents terrains de déroutement et « s’éclipse » discrètement pour laisser la place au « Rens » (renseignements).

16h16. Le briefing renseignement :



Officier « Rens », le lieutenant Adrien vient clore le briefing de mission avec les dernières mises à jour. Son rôle consiste à passer en revue les cartes et les risques en fonction de l’évolution de la situation. Il revoit les protocoles de communication. Il donne le niveau de menace et capacitaire global de l’ennemi sur les objectifs. Pour terminer, il rappelle les précédentes actions de la coalition sur et à l’arrière du front.

L’équipe est concentrée sur un briefing qui s’appuie sur des expertises de pointe, optimisant les données fournies par les moyens les plus performants en service dans nos armées. A l’issue, la cohésion demeure car c’est ensemble que le groupe unis par la mission se dirige vers les lieux de vie pour se restaurer. Le décollage aura lieu à l’aube.



À suivre…
.
Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Lieutenant Colonel
Lieutenant Colonel
avatar

Nombre de messages : 1155
Age : 59
Localisation : Limoges
Points : 2112
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Vidéos "Immersion en opération Chammal"    Jeu 15 Fév 2018 - 12:51

Immersion en opération Chammal - Episode 2

La mission pour un appui feu au cœur de Mossoul est confirmée. Deux Rafale composeront la patrouille. L’un sera équipé de quatre bombes à guidage laser type GBU 12, l’autre de quatre armements air/sol moyenne portée de type A2SM.



18h00 : Préparation de la mission (suite): La réunion technico-opérationnelle

La veille des missions, la réunion technico-opérationnelle ou « Messe », sert à confronter contrainte technico-logistiques (disponibilité avions) aux impératifs des missions opérationnelles (armements, emports carburant, nacelle de reconnaissance…). Ce jour-là, toutes les spécialités qui « gravitent » autour de l’avion et qui œuvrent pour maintenir une disponibilité maximale sont représentées.



Service de Piste, Vecteurs, Moteurs, Avioniques, Armuriers, Servitudes, Structures, Informaticiens HARPAGON, Chef de site, tous concourent à la réussite de la mission et en connaissent parfaitement les enjeux. Ils sont encadrés par le Chef des services techniques (CST) et l’adjoint au Commandant du détachement Chasse (DETCHASSE) – qui est aussi à cette occasion le leader de la première mission planifiée pour le lendemain. Ce chef de patrouille, « Marco », affiche ses exigences en termes de configurations des avions, de nombre d’avions et de tours (rotations par jounée). Aucun problème,  « la mécanique » saura faire face à ce genre d’impératif au prix d’une nuit active pendant laquelle les spécialistes se relaieront. C’est d’ailleurs « une question d’honneur » d’y répondre devant la pression opérationnelle subie par les « cochers ».



Ce soir-là, la réunion se poursuit entre mécaniciens pour l’ensemble des aéronefs stationnés sur le théâtre, en étudiant les origines des pannes non-reproduites au sol, le rappel des procédures d’insertion de clés de cryptage IFF (Identification friends or foes), la disponibilité d’ensemble, le ravitaillement logistique, le plan d’action pour la relève de certains Rafale…

21h00 : La mise en configuration des Rafale.

Après validation par le service de piste, les demandes de mises en configuration sont lancées. Les deux Rafale identifiés pour frapper le lendemain, feront l’objet de toutes les attentions. En l’occurrence, les armuriers devront adapter la configuration armement. Les « Pétafs » sont déjà présents sur le tarmac et s’activent. Quatre à cinq spécialistes sont nécessaires pour fixer l’ensemble des GBU et A2SM sous voilure. Les Sergent-chef Mathieu et Romain suivis par deux camarades sont de la partie. Chacun connaît ses actions sur le bout des doigts. Le chef d’équipe sur l’opération, aux commandes de son chariot élévateur SOVAM, coordonne et vérifie toutes les tâches. Procédures suivies pas à pas, gestuelle maîtrisée, orchestrent une opération pointue mais maîtrisée, notamment lorsqu’il  s’agit de faire la guerre.



Au-delà des aspects techniques, qu’il s’agisse de la réunion technico-opérationnelle de la maintenance ou encore de la configuration armement des avions, ces étapes dans la préparation d’une mission fédèrent tous les hommes autour d’un objectif commun,  facteur de cohésion.



La suite : Un repos indispensable pour nos pilotes afin d’assurer le succès de leur future mission, tandis que les activités opérationnelles continuent…

À suivre...
.
Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Lieutenant Colonel
Lieutenant Colonel
avatar

Nombre de messages : 1155
Age : 59
Localisation : Limoges
Points : 2112
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Vidéos "Immersion en opération Chammal"    Jeu 15 Fév 2018 - 13:02

Immersion en opération Chammal - Episode 3

La mission sur l’Est de Mossoul est prête. Les équipages se reposent tandis que pompiers et commandos veillent.

22h00 : Repos physiologique.

Sur la petite terrasse aménagée devant sa chambre en zone vie, « Marco », le chef de patrouille, oublie un instant la mission. Un instant de détente, un moment de décompression après une journée riche en préparation. Un magazine ou un livre entre les mains, une discussion légère, une note d’humour permettent « de recharger les batteries ». Un repos physiologique bien mérité et surtout nécessaire afin d’être prêt à « attaquer » très tôt le lendemain matin. Cependant la mission ne reste jamais bien loin et revient à l’esprit au détour d’une phrase… L’heure tourne, il est temps de quitter ce lieu de convivialité et de se plier au rythme circadien d’une nuit de sommeil.

00h10 : Retour de mission, les pompiers en alerte.


Une équipe de l’ESIS (Escadron de Sécurité, d’Incendie et de Sauvetage) est attentive dans sa zone d’alerte. En liaison permanente avec les contrôleurs aériens de la tour, elle veille. Le Sergent-chef Laury alias « Grump » est d’alerte ce soir-là avec son équipe. Le top est donné : deux Rafale sont de retour après une série de frappes en profondeur sur les positions ennemies. Les pompiers se répartissent en trois camions : l’un de type VMA (véhicule Mousse Aérodrome), le second de type VIRP (Véhicule d’Intervention Rapide Polyvalent), quant au troisième, il s’agit d’un véhicule de désincarcération VSA (Véhicule de Secours Aéronautique).



Le type d’avion conditionne le type et le nombre de véhicules d’intervention. Dans le cockpit de leur Rafale, les pilotes passent sur fréquence sol afin d’être en relation directe avec les équipes de pompiers. Attentifs au posés des chasseurs, les séquences se déroulent : regards rivés sur les phares, les «  pistards » guident les appareils jusqu’au parking, posent les sécurités, suivent la coupure des moteurs et mettent en place les échelles.



Le vol est terminé mais les « soldats du feu » restent vigilants 20 minutes encore après l’arrêt des réacteurs, car un feu reste toujours possible sur des pièces métalliques qui ont largement dépassé les 1000 degrés en vol.

02h45 : Les commandos de l’Air veillent.

Une patrouille cynophile arpente le tarmac au plus près des aéronefs. Dans la nuit, seul le vent et le pas des hommes viennent briser le silence.



Trois fusiliers commandos de l’air armés de leurs HK 416 scrutent la pénombre, aidés par leur berger malinois « Jax ». Ce dernier, lui, profite de la brise qui lui apporte les odeurs. En triangulation, le trinôme progresse : le caporal-chef Jason, le cynophile, en pointe tandis que les caporaux-chef Joris et Steven sont en retrait en position de couverture. Les flammes des sécurités flottent sous la brise nocturne et les minutes passent. Même si l’obscurité se veut apaisante, il faut savoir rester attentifs et alertes.



Tout est calme pour le moment, mais dans quelques heures, la quiétude du matin sera brisée par le vrombissement des réacteurs. Deux Rafale vont déchirer le ciel, fondre sur l’ennemi, prêt à appuyer l’avancée inexorable des forces de sécurité irakiennes qui reprennent Mossoul, quartier par quartier.

Encore 2 épisodes à suivre... si vous le souhaitez Suspect
.
Revenir en haut Aller en bas
LAURENT49
Lieutenant Colonel
Lieutenant Colonel
avatar

Nombre de messages : 1098
Age : 53
Localisation : angers
Points : 1217
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Vidéos "Immersion en opération Chammal"    Ven 16 Fév 2018 - 11:01

cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vidéos "Immersion en opération Chammal"    

Revenir en haut Aller en bas
 
Vidéos "Immersion en opération Chammal"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» opération Chammal française
» Le F930 Léopold escortera le porte-avions Charles de Gaulle
» Chammal : un nouveau commandant pour l'opération
» P902 Libération
» Docteurs ONE et bureau FNTE : Délibération projet loi 40-09

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel-militaire.com :: L'actualité de nos Armées :: Les opex :: Serval - Barkhane - Guerre du Mali-
Sauter vers: