Materiel-militaire.com

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Engagement du groupement tactique désert blindé Dauphin

Aller en bas 
AuteurMessage
TheBoss
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2120
Age : 59
Localisation : Limoges
Points : 3877
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Engagement du groupement tactique désert blindé Dauphin    Ven Déc 22 2017, 19:03

Le 27 novembre 2017, le Groupement Tactique Désert Blindé (GTD-B) Dauphin a été engagé dans une vaste opération de contrôle de zone avec son poste de commandement, son unité de soutien logistique, et trois de ses sous-groupements.



Tard dans la nuit, ce sont ainsi plus d’une centaine de véhicules qui ont quitté la base de Gao en direction de la ville d'Ansongo, située à 80 km plus au sud. A la levée du jour, après avoir pris contact avec leurs partenaires des forces maliennes et de la MINUSMA présents dans la zone, les cavaliers se sont éloignés avec la plus grande prudence des principaux axes de communication longeant le fleuve Niger pour rejoindre leur zone d'action.



Celle-ci étant connue pour ses nombreuses attaques à base d'engins explosifs improvisés, le peloton de reconnaissance et d'intervention de tête a ainsi été systématiquement appuyé par un groupe du Génie capable d’intervenir en cas de piégeage.



Une fois la zone reconnue en toute sécurité, le GTD-B Dauphin a pu s'emparer de plusieurs points clés du terrain lui permettant de déployer un très vaste dispositif d'interception capable de contrôler toute action suspecte dans la zone. Pendant 48h, de jour comme de nuit et sur un terrain difficilement praticable, le GTD-B Dauphin a multiplié les reconnaissances, les contacts avec la population, et les contrôles de véhicules.



Au bilan au cours de cette opération, les militaires de la force Barkhane n'ont décelé aucune présence de groupes armés terroristes. Malgré tout, le capitaine Benoît, commandant un des sous groupement du GTD-B Dauphin, se satisfait de l'action accomplie : « Tout en maintenant notre dispositif d'interception, nous avons pu nous approprier le terrain et avons reconnu de nombreux points d'intérêts. Mais surtout, nous sommes allés à la rencontre de la population afin d'obtenir des informations et les rassurer sur la présence de Barkhane ».

Source : État-major des armées
Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2120
Age : 59
Localisation : Limoges
Points : 3877
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Engagement du groupement tactique désert blindé Dauphin    Jeu Déc 28 2017, 18:48

Au cours d’une mission s’étant étalée sur la presque totalité du mois de décembre 2017, le groupement tactique désert blindé (GTD-B) Dauphin a déployé en opération son poste de commandement tactique, deux sous-groupements blindés, un sous-groupement de recherche multi-capteurs et un train de combat de niveau 2 chargé de soutenir l’ensemble des détachements du GTD-B. Pour ce dernier, il s’agissait d’une première depuis le début de son mandat, ainsi que d’un véritable défi logistique dans la durée.



Habitué à travailler au profit exclusif des unités déployées sur le terrain, le train de combat n°2 a donc reçu pour mission d’assurer le soutien du poste de commandement du GTD-B déployé dans une mission de reconnaissance et de ratissage dans la région des trois frontières.



« Nous sommes une centaine de militaires avec environ 40 véhicules, principalement des gros porteurs. Notre tâche consiste à installer en sécurité le poste de commandement afin qu’il soit en mesure de donner ses ordres le plus rapidement possible aux différents sous-groupements » témoigne le capitaine Quentin, commandant le train de combat. Il a ainsi fallu déployer un véritable centre opérationnel en moins d’une heure, avec l’ensemble de ses moyens informatiques et de transmission.



Composé de trois éléments ravitaillement, mécanique et sanitaire, le détachement a dû ensuite assurer le soutien des trois sous-groupements. Le peloton de ravitaillement et de transport était chargé de compléter en carburant, en nourriture et en eau les unités directement sur leur position. Pour le carburant, le train de combat disposait de 2 citernes de 18m3 lui permettant de remplir les camions citernes des sous-groupements, mais également d’assurer un poste de ravitaillement de carburant pour les hélicoptères.



Source : État-major des armées
Revenir en haut Aller en bas
 
Engagement du groupement tactique désert blindé Dauphin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Armée, à quoi ça sert, par Marc Flament (1974)
» Hélicoptère DAUPHIN
» renseignement pour engagement dans la marine belge
» La bataille du désert. (WW II)
» Les hélicos embarqués (Lynx, Dauphin, Panther, etc...)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel-militaire.com :: L'actualité de nos Armées :: Les opex :: Serval - Barkhane - Guerre du Mali-
Sauter vers: