Materiel-militaire.com

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le DRAC en vol tactique au-dessus du plateau de Batal

Aller en bas 
AuteurMessage
TheBoss
Lieutenant Colonel
Lieutenant Colonel
avatar

Nombre de messages : 1155
Age : 59
Localisation : Limoges
Points : 2112
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Le DRAC en vol tactique au-dessus du plateau de Batal   Ven 8 Déc 2017 - 12:07

A la tombée de la nuit sur la plateforme opérationnelle désert de Gao, le 20 novembre 2017, l’équipe du drone de reconnaissance au contact (DRAC) du 61e régiment d’artillerie a déployé une station-sol pour effectuer une reconnaissance du plateau de Batal.



Le plateau de Batal, qui jouxte la plateforme opérationnelle désert de Gao, a déjà été utilisé comme une zone de tirs contre la force Barkhane et la mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies (MINUSMA). Des patrouilles de l’infanterie au sol se relaient avec des vols de drones pour exercer une surveillance continue de ce secteur stratégique.



Ce soir-là, la station-sol du DRAC a été déployée en moins de vingt minutes par une équipe de trois personnes comprenant un chef de station et deux opérateurs. « Nous avons prévu deux types de vols, à la tombée du jour et de nuit. Un des drones a été équipé d’une caméra Infrarouge » détaille le maréchal-des-logis Julien, le chef de station. Au cours du premier vol, le DRAC s’est élancé pour une heure de surveillance du secteur de Batal pour contrôler un certain nombre de points suspects.



Après un test de la machine, le brigadier Rémi, un des deux opérateurs, a installé le DRAC sur une rampe de lancement utilisée par vent nul. Pesant 9 kilos pour une envergure de 3,40m par 1,54m, le DRAC est facile à manipuler. Une fois le DRAC lancé, les opérateurs se sont retrouvés au niveau de la station-sol équipée de deux ordinateurs : l’un pour assurer le suivi et le contrôle de vol du drone, et l’autre pour préparer, analyser et suivre la mission.



La transmission de l’information entre le drone et la station est effectuée en temps réel, grâce à une antenne de poursuite automatique, le drone étant muni d’un GPS. Les opérateurs ont ainsi un aperçu constant sur la zone pour vérifier l’absence d’activités suspectes.

Les équipes DRAC sont une des composantes du groupe de recherche multi-capteurs de la force Barkhane, collectant du renseignement de jour comme de nuit.

Caractéristiques numériques du DRAC :
Envergure / Longueur : 3,40 m / 1,40 m
Masse : 8,3 kg
Vitesse : 60 à 90 km/h
Endurance : 1 heure 15
Hauteur utile de vol : 80 m à 300 m
Vol par vent : inférieur à 15 m/s.
Altitude de décollage : 0 à 2 500 m
Niveau sonore : détectable de 0 à 300 m
Portée des liaisons : 10 km maximum ˆ une hauteur de 500m
Masse charge utile : 1,5 kg

Caméra jour :

Détection : Véhicule 1500 m et 700 m pour un homme
Reconnaissance : 700 m
Identification : 400 m

Caméra nuit :
Détection : Véhicule 400 m et 250 m pour un homme

Source : armée de Terre
Revenir en haut Aller en bas
 
Le DRAC en vol tactique au-dessus du plateau de Batal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je vis au dessus de mes moyens
» Jeu : le voisin du dessus
» Le vif renard brun saute par dessus le chien paresseux. 1 234 567 890.
» "Vol au-dessus du littoral de Normandie...
» que faire quand elle me tape? ou me crache dessus?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel-militaire.com :: L'actualité de nos Armées :: Les opex :: Serval - Barkhane - Guerre du Mali-
Sauter vers: