Materiel-militaire.com

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Portrait d’une « grenouille » de Barkhane

Aller en bas 
AuteurMessage
TheBoss
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1842
Age : 59
Localisation : Limoges
Points : 3403
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Portrait d’une « grenouille » de Barkhane   Jeu 30 Nov 2017 - 10:31

La « grenouille » Barkhane, qui présente le bulletin météo des opérations, joue un rôle important pour planifier et prendre des décisions en fonction des conditions météorologiques. Une mission peut en effet être annulée ou repoussée en raison d’une tempête ou d’un orage, qui risque de mettre en danger les hommes et les matériels. À l’inverse, certaines conditions peuvent être favorables pour mener des opérations, comme par exemple une nuit très noire, plus propice pour mener des infiltrations.



En Afrique, les températures très élevées sont combinées à une forte humidité, ce qui favorise la convergence de nuages et d’orages qui peuvent faire varier la météo très rapidement. Des prévisions météo à plus de 3 jours restent peu prévisibles, et les données doivent être ajustées quotidiennement.

La journée de travail du sergent-chef Thomas, surnommé la « grenouille », démarre à 7h avec la réception des données transmise par Météo France. Il doit analyser toutes ces données afin d’établir le bulletin météo du jour, qu’il présente au point de situation des opérations à 8h sur la base de Kossei à N’Djamena. Ce bulletin est ensuite diffusé à toutes les emprises du théâtre. En complément de ce bulletin, la « grenouille » conseille en direct les unités qui la sollicitent pour des demandes particulières.



Le climat annuel au Sahel peut se découper en deux périodes majeures : une saison des pluies, qui s’étale de juin à octobre, et une saison sèche, qui s’étale d’octobre à juin. La saison des pluies se caractérise par des orages très violents et une mousson africaine abondante. Les orages peuvent ainsi durer de 30 minutes à plusieurs jours, et ils se déplacent très lentement. Lors de la saison sèche, des vents violents de 70 km/h jusqu’à 120 km/h soulèvent le sable en abondance. Ces tempêtes de sable sont dangereuses pour les hommes, puisqu’ils provoquent des brûlures par frottement, mais aussi pour les matériels, puisque le sable projeté peut endommager les appareils et les infrastructures.



Pour exercer ce métier, il faut être humble : « On est jamais sûr à 100%. Même si nous essayons d’établir des prévisions les plus fiables possibles, il arrive parfois que nous ne puissions pas prévoir l’apparition soudaine de certains phénomènes  », témoigne le sergent-chef Thomas. Il faut également être méticuleux dans le travail de recherche, de collecte et d’analyse des données. Enfin, il faut être ouvert et aimer le contact, afin de pouvoir détailler de manière compréhensible par tous les phénomènes pouvant influer sur la conduite des opérations.

Sources : État-major des armées
Revenir en haut Aller en bas
 
Portrait d’une « grenouille » de Barkhane
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Portrait chinois
» BC Ma Belle Grenouille
» Ma belle grenouille
» Coucou me voici, Maman grenouille!
» Un village français refuse le portrait du président Sarkozy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel-militaire.com :: L'actualité de nos Armées :: Les opex :: Serval - Barkhane - Guerre du Mali-
Sauter vers: