Materiel-militaire.com

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mission Lynx : L’armée française en Estonie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TheBoss
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

Nombre de messages : 585
Age : 52
Localisation : Bourges
Points : 1100
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Mission Lynx : L’armée française en Estonie   Ven 8 Sep 2017 - 11:41

Depuis avril 2017, la France est engagée dans la mission Lynx en Estonie.

Même s’il ne s’agit pas vraiment d’une Opex (Opération Extérieure) comme « Barkhane » ou « Chamal », ce déploiement est relativement conséquent avec 300 militaires ainsi que plusieurs véhicules, dont 13 VBCI.

Installés dans le camp de Tapa à l’Est de l’Estonie, à moins de 150km de la frontière russe, les soldats français ne font pas « la guerre », mais de la "prévention" face à la Russie. Suspect

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Inséré au sein d’un « Battle Group » Otanien dirigé par les Britanniques, le contingent français est composé d’une trentaine d’unités différentes avec une majorité de Légionnaires du 2ème Régiment Etranger d’Infanterie, appuyés par les blindés du 501e régiment de char de combat.

Chose assez inédite, la France a d’ailleurs déployé 4 chars Leclerc dans cette mission extérieure, une première depuis l’engagement français au Liban en 2006 et la troisième sortie hors du pays depuis la création du régiment.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Sur place, la position de la France est moins agressive que ses homologues britanniques et estoniens. Davantage engagée dans une guerre de communication, les soldats français passent la majeure partie de leur temps sur un terrain boueux et froid en entraînement.
« C’est une formidable opportunité pour nos forces de s’entraîner, notamment avec les armées de nos alliés », souligne un officier de l’Etat Major basé à Tallinn, la capitale du pays.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Objectif de la mission : soutenir les alliés européens et faire acte de présence face à une Russie dans le collimateur de l’Otan, afin d’éviter de faire de l’Estonie, « une autre » Crimée (illégalement annexée et envahie par Vladimir Poutine en mars 2014), et déclencher ainsi une deuxième Guerre Froide…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La guerre vue du ciel

Lors de ce reportage, la reporter ne me suis pas contentée de faire des photos, elle a aussi fait voler son drone, voici un petit résumé en image. bounce  bounce



Source : Destination Reportage
Revenir en haut Aller en bas
zurich
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1945
Age : 46
Localisation : Soissons 02
Points : 1802
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Mission Lynx : L’armée française en Estonie   Ven 8 Sep 2017 - 13:25

cheers

_________________________________________________
Donnez-moi les moyens et je resplendirai.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

Nombre de messages : 585
Age : 52
Localisation : Bourges
Points : 1100
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Mission Lynx : L’armée française en Estonie   Sam 9 Sep 2017 - 9:53

La ministre des armées Florence Parly s’est rendue, jeudi 7 septembre, auprès des troupes françaises déployées en Estonie. Cette mission, baptisée « Lynx », s’inscrit dans le cadre des « mesures de réassurance » décidées par l’Otan en 2016.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

306 militaires français, provenant essentiellement du 2e Régiment étranger d’infanterie de Nîmes et du 501e régiment de chars de combat de Mourmelon sont actuellement à Tapa, à une heure de route de la capitale Tallinn et un peu plus de 100 kilomètres de la frontière avec la Russie.

Ils sont hébergés sur une base militaire de la 1re brigade d’infanterie mécanisée de l’armée estonienne, au sein d’un Battle Group (effectif total : 1 168), commandé par les Britanniques. Tapa est un ancien terrain de manœuvres de l’armée soviétique. C’est un paysage de plaine, coupé de forêt et de marécages. « Nous sommes dans un nouvel environnement, as usual » remarque le colonel Olivier Waché, à la tête du détachement français. C’est la première fois - depuis la campagne de Russie - que des troupes au sol sont déployées aussi loin à l’Est, même si l’armée de l’Air participe régulièrement aux missions de police du ciel depuis la Lituanie.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les hommes du colonel Waché sont arrivés début août pour un mandat de quatre mois. Ils ont relevé un premier détachement français et le seront, en novembre, par des Danois. En décembre, Lynx sera transféré en Lituanie, sous commandement allemand, pour deux mandats. La suite n’est aujourd’hui pas programmée, mais comme on le reconnaît dans l’entourage de la ministre « cela ne sera pas facile de partir dans le contexte actuel ». Lorsque cette mission a été décidée en 2016, elle avait suscité de fortes réserves au sein de l’état-major des armées, qui estimait que les troupes étaient déjà beaucoup sollicitées, entre Barkhane et Sentinelle. L’idée affichée alors était une présence à mi-temps, six mois par an, mais elle semble aujourd’hui oubliée, puisque la planification actuelle est déjà de seize mois consécutifs…

Cette « présence avancée renforcée » selon les termes officiels, vise à « montrer à tout agresseur potentiel que le territoire des pays baltes et de la Pologne est bien couvert par la garantie de sécurité de l’alliance atlantique » dans le cadre de l’article 5, a rappelé la ministre des armées dans son allocution aux troupes, sous un ciel de pluie et une température frisquette (12 °C) pour un début septembre. « C’est la région la plus froide du pays » sourit un officier estonien. Marécageux, le secteur est - en période d’été - infesté de moustiques et les militaires français ont dû également être vaccinés contre les piqûres de tiques, qui présentent des risques sérieux pour la santé.

De son côté, le ministre estonien de la défense Jüri Luik s’est réjoui de l’engagement des alliés assurant que « nous sommes plus sûrs que jamais de notre liberté », alors qu’une jeune Estonienne nous confiait, en regardant les militaires français : « la solidarité n’est pas seulement un mot ».

Le matin même, lors d’une conférence de presse conjointe avec la ministre allemande de la Défense Ursula Von der Leyen, Florence Parly avait dénoncé « la stratégie d’intimidation russe » et « l’affirmation délibérée de leurs forces », alors que l’armée russe organise en ce moment les grandes manœuvres Zapad 2017 (Ouest) dans des régions proches des Pays baltes et de la Pologne.

C’est « Back to the future » explique l’entourage de la ministre. Sur la place d’armes de Tapa, les matériels exposés nous renvoient en effet à une armée de type guerre froide, lourdement blindée : des Challengers 2 et des Warriors britanniques, des CV-90 estoniens (de fabrication suédoise) et pour les Français quatre chars Leclerc, un dépanneur Leclerc, 13 VBCI, des VAB, des VBL, des PVP… Au total plus d’une centaine de véhicules de l’armée de terre pour 300 personnels. « Dissuasif, robuste, crédible » comme l’explique le colonel Waché, dans un exposé en anglais, la langue de travail ordinaire.

Comme nous le confie un officier français, ce déploiement est l’occasion de pouvoir s’entraîner sérieusement durant quatre mois avec les alliés de l’Otan, « sans opération Sentinelle ». Les exercices sont conjoints avec les Britanniques et les Estoniens. Le prochain a été baptisé « Northern Frog » Grenouille nordique ! On nous explique savamment qu’il s’agit d’une référence à la mythologie païenne des Estoniens, mais l’esprit facétieux des Anglais du 5 th Rifles n’est sans doute pas loin… Nous avons proposé que le suivant soit baptisé Garlic Roastbeef, en référence à la gastronomie locale. Au camp de Tapa, la cantine est assurée par les Britanniques et les Français ne semblent pas s’en plaindre, malgré la présence répétée de pommes de terre au menu…

Le déploiement d’une unité de la Légion étrangère a suscité quelques interrogations chez les Estoniens, qui voulaient savoir s’il y avait des Russes parmi eux. La réponse officielle est que les Légionnaires sont des soldats français, mais le fait est qu’il y a bien des engagés d’origine russe.

Source : L'Opinion
Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

Nombre de messages : 585
Age : 52
Localisation : Bourges
Points : 1100
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Opération Lynx : exercice interallié Steel Shield   Sam 11 Nov 2017 - 8:35

Du 26 octobre au 11 novembre 2017, 250 soldats du détachement Lynx ont participé à un exercice interallié de manœuvre et de tir en Lettonie en coordination avec les forces estoniennes et lettones, ainsi qu’avec le bataillon eFP (force de présence renforcée) stationné en Lettonie sous commandement canadien.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Cet exercice est l’engagement majeur et ultime du deuxième mandat Lynx qui, dès son retour en Estonie, commencera à préparer son redéploiement en Lituanie au mois de décembre.

L’exercice s’est déroulé en quatre phases.

Au cours de la première phase, du 25 au 29 octobre, le mouvement logistique de 300km entre Tapa et le camp Kalaga, près d’Adazi en Lettonie, a permis de travailler les savoir-faire tactiques et de valider la capacité du détachement à manœuvrer de façon autonome.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le trajet a duré 8 heures en plusieurs rames, dont celle des engins porte blindé qui ont transporté les quatre chars Leclerc vers la Lettonie. Tous les matériels majeurs ont été déployés.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Au cours de la deuxième phase, à compter du 30 octobre, les exercices de manœuvre et de tir à toutes les armes se sont succédé avec des tirs de niveau groupe et de niveau section, des tirs missiles Eryx et Milan, des tirs de précision ainsi que des tirs Leclerc jour et nuit.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Un exercice opposant le bataillon scout estonien et le sous-groupement interarmes français a permis de rôder les savoir-faire collectifs en combat interarmes, sous le contrôle d’arbitres estoniens. Parallèlement, des échanges ont eu lieu entre soldats français, espagnols, canadiens et estoniens, avec démonstration d’équipements et de matériels.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Dans une troisième phase, l’entraînement collectif a abouti à un tir coordonné du niveau bataillonnaire entre le 6 et le 9 novembre, avec tir Leclerc et appui artillerie, le bataillon Scout estonien et le sous-groupement interarmes français manœuvrant de concert. Cet entraînement interallié et interarmes a constitué le point central de l’exercice Steel Shield.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Une dernière phase de démontage et de retour vers l’Estonie, du 9 au 11 novembre, sera suivie d’une phase de remise en condition les 12 et 13 novembre sur le camp de Tapa.

Source : armée de Terre
Revenir en haut Aller en bas
zurich
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1945
Age : 46
Localisation : Soissons 02
Points : 1802
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Mission Lynx : L’armée française en Estonie   Sam 11 Nov 2017 - 11:41

Merci !

_________________________________________________
Donnez-moi les moyens et je resplendirai.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
mdl/gmb
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

Nombre de messages : 563
Age : 72
Localisation : pas-de-calais
Points : 602
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Mission Lynx : L’armée française en Estonie   Sam 11 Nov 2017 - 14:09

Beau reportage... et magnifique ...photos. Merci.

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
pmo
Général de Division
Général de Division
avatar

Nombre de messages : 2727
Age : 54
Localisation : 78
Points : 2343
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Mission Lynx : L’armée française en Estonie   Sam 11 Nov 2017 - 15:00

mdl/gmb a écrit:
Beau reportage... et magnifique ...photos. Merci.

+1 (ici et "ailleurs"...)

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"La guerre c'est comme la chasse. Mais, à la guerre, le lapin tire." (Charles De Gaulle)
 "A la Mémoire de D. ALLEX, DGSE, lâchement assassiné en Somalie le 12.01.2013."
Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

Nombre de messages : 585
Age : 52
Localisation : Bourges
Points : 1100
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Mission Lynx : L’armée française en Estonie   Ven 17 Nov 2017 - 12:16

Dans le cadre de l’Otan, 250 militaires français sont déployés depuis le mois de mars dans les Pays Baltes pour l’exercice Lynx. Le détachement permet d’assurer une présence dissuasive dans la région. C’est également l’occasion pour les soldats de s’entrainer avec les pays de l’Alliance.

Focus sur les manœuvres conjointes franco-estoniennes dans les étendues boisées et marécageuses d'Adazi en Lettonie dans le cadre de l'exercice Steel Shield.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Depuis le poste de commandement estonien, les chefs d'opérations français et estonien vérifient ensemble les gabarits de tirs pour les futures manœuvres.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le LTN Etienne, chef de section du 501e RCC échange quelques consignes en anglais avec un chef de section estonien avant une séance de tirs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Côte à côte, un char Leclerc du 501e RCC et un char CV-9035 de la 1ère brigade d'infanterie estonienne.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Un char CV 9035 estonien en progression, durant un exercice de tirs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Un char Leclerc du 501e RCC en progression durant un exercice.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Échanges de consignes entre soldats français et estoniens durant une relève sur une position de tirs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Soldats estoniens sur une positions de tirs durant un entraînement conjoint avec les soldats français.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Sur une position de tirs, les légionnaires du 2e REI (2e régiment étranger d'infanterie) appuyés par un VBCI.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Durant une relève sur position, les chefs de groupes français et estonien définissent les secteurs de tirs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Un VBCI du 2e REI passe devant les fantassins estoniens durant un exercice conjoint.
Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

Nombre de messages : 585
Age : 52
Localisation : Bourges
Points : 1100
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Mission Lynx : L’armée française en Estonie   Ven 17 Nov 2017 - 12:28

Un peu plus tôt en octobre, le Battle Group eFP Estonia, composé du 5e Rifles, de la compagnie estonienne ELVA et du SGTIA français, avait participé à  « Onion », exercice de manœuvre et de combat conventionnel dans une zone défendue par des miliciens estoniens pratiquant la guérilla.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les soldats français, britanniques et estoniens se sont entraînés pendant 36 heures sur le Central Training Area de Tapa, afin de faire manœuvrer les troupes du bataillon Tartu de la garde nationale Estonienne.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour le Battle Group, l’objectif était de s’emparer du point le plus au nord du camp de manœuvre. Cette mission offensive s’opposait ainsi aux efforts déployés par la garde nationale estonienne pour freiner la progression du Battle Group.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Points minés, abattis, embuscades : les actions de contre-mobilité ont fortement freiné l’avancée des blindés français et britanniques sur un terrain marécageux et boisé, propice à la défense.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour réussir cette mission, les éléments français et britannique ont coopéré dans des conditions parfois rustiques.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les officiers de liaison ont ainsi joué un rôle majeur : génie, infanterie, SIC, C2, toutes les spécificités déployées sur le théâtre ont interagi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le dialogue interarmes et interallié fut la clé de l’interopérabilité.
Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

Nombre de messages : 585
Age : 52
Localisation : Bourges
Points : 1100
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Mission Lynx : L’armée française en Estonie   Jeu 23 Nov 2017 - 8:00

Le 9 juillet 2016, lors du dernier sommet de Varsovie, les membres de l’Alliance atlantique ont confirmé le renforcement de la présence militaire de l’Otan sur le flanc Est de l’Europe ainsi que l’envoi de quatre bataillons en Pologne et dans les pays baltes, afin de rassurer les alliés d’Europe centrale et de l’Est se sentant menacés par la Russie. 300 soldats français sont déployés depuis le printemps dans ce cadre en Estonie au sein du bataillon britannique. La rédaction de la DICoD a rencontré quelques-uns d’entre eux au mois de novembre, lors d’un exercice interallié en Lettonie voisine, près d’Adazi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Témoignages :

Le Colonel Olivier, représentant français de l’Enhanced Forward Presence (présence avancée renforcée) à Tallinn en Estonie.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

« Nous agissons sous le commandement de nos camarades britanniques, dans le cadre de ce que l’on appelle la présence avancée renforcée à l’Est, ou eFP pour Enhanced Forward Presence. Les troupes présentes - 2e régiment étranger d’infanterie de Nîmes, 501e régiment de chars de combat de Mourmelon, 1er régiment étranger du génie de Laudun-l'Ardoise, ou encore le 3e régiment d’artillerie de marine de Canjuers - sont équipées du matériel le plus récent : parmi la centaine de véhicules sur place, quatre chars Leclerc et treize véhicules blindés de combat d’infanterie. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Commandant Sébastien, adjoint au bureau opérations du 2e régiment étranger d’infanterie (2e REI) et chef des éléments français insérés au sein de l’état-major tactique britannique.

« Les sites sur lesquels nous nous entrainons sont des terrains de choix pour éprouver les matériels et les hommes. Au-delà de ces conditions environnementales particulières, les exercices que nous jouons nous permettent de pouvoir manœuvrer avec des tirs réels en collaboration notamment avec l’Estonian Defense force. Nous apprenons à travailler ensemble : comment se parler, comment évoluer conjointement sur le terrain, savoir qui fait quoi, et comment… c’est tout l’intérêt du travail mené ici entre alliés. A moi de mettre tout ça en musique ! C’est aussi une grande fierté de pouvoir montrer à nos alliés l’efficacité de nos matériels et de nos hommes.»

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Lieutenant Etienne, chef de section au 501e régiment de chars de combat

« Avec ses 56 tonnes, le char Leclerc peut atteindre 40km/heure malgré la boue. Il va être intéressant de voir comment la machine réagit si les températures continuent de chuter, de connaître les mesures à prendre pour pouvoir continuer à travailler ; les outils de détection nous permettent normalement de localiser au plus loin les ennemis, même par temps froid ou humide. »

Colonel Palm, commandant la 1e brigade estonienne

« C’est très impressionnant de voir comment les Français travaillent et de découvrir la diversité, le savoir-faire et le haut niveau d’entrainement des unités. J’aurais peut-être enfin l’opportunité de piloter le char Leclerc ! J’ai pu manœuvrer de nombreux chars occidentaux, et c’est le dernier sur la liste ! ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Capitaine Benoit, chef du détachement logistique

« Les conditions climatiques sont un vrai test pour les matériels. Etant donné la diversité des véhicules et des équipements déployés pour cet exercice, la section réparation-maintenance représente à elle seule une trentaine de techniciens, chacun spécialiste dans son domaine : mécanique de l’armement, automobile ou blindée, spécialistes tourelles ou transmissions, etc.»

Source : EMA
Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

Nombre de messages : 585
Age : 52
Localisation : Bourges
Points : 1100
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Mission Lynx : L’armée française en Estonie   Mer 6 Déc 2017 - 11:33

Cette semaine représentait la dernière étape de la préparation du SGTIA Lynx du 5e régiment de dragons : l’évaluation au combat par le CENTAC/1er BC en vue de contrôler les capacités opérationnelles du SGTIA.
Durant cette semaine, ont été restitués, du soldat jusqu’au capitaine, les savoir-faire du fantassin, du cavalier, du sapeur et de l’artilleur au combat.
Cet entraînement éprouvant a commencé dimanche soir et c’est terminé jeudi après-midi.
Objectif : éprouver la robustesse et la flexibilité du SGTIA dont la finalité de la mission sera avant tout dissuasive.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Fantassin du SGTIA Lynx prêt à faire feu.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Entre deux phases d’évaluation, un chef de peloton donne des consignes à ses chefs de chars.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Fin d’une reconnaissance d’itinéraire, une section du génie de la compagnie d’appui se prépare à remotoriser (réembarquer dans les véhicules). On note la présence des équipes cynophiles du 132e BCAT, chien sur la gauche.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

VBCI de la force d’opposition, (FOROPS) armé par les fantassins de la 1re compagnie du 5e régiment de dragons.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Rencontre improbable, en avant plan, un Leclerc du 2e escadron du 5e RD (SGTIA Lynx) et en arrière-plan un ennemi de la FOROPS, en mission de force d’opposition mais qui appartient également au 2e escadron du 5e RD. Ils se sont neutralisés lors d’un combat de rencontre !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mortier de 81 de la section VBHM du 7e BCA.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Un chef de groupe du 7e BCA en écoute radio, près de son VHM. C'est sa section qui sera projetée avec les Dragons.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Dialogue interarmes (DIA) le capitaine David, CDU de la 2e CIE d’infanterie et chef du SGTIA LYNX, présente la prochaine mission à ses CDS. Durant cette phase de dialogue, chaque chef de section amènera au capitaine, la plus-value qu’il est en mesure d’apporter en fonction de sa spécialité (artillerie, génie, infanterie…), et en fonction de la mission.

Cette solide préparation opérationnelle illustre la détermination de l’armée de Terre à réussir cette mission dans le cadre de l’OTAN.

Source : Armée de Terre 2017
Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

Nombre de messages : 585
Age : 52
Localisation : Bourges
Points : 1100
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Mission Lynx : L’armée française en Estonie   Ven 8 Déc 2017 - 12:18

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vendredi 1er décembre 2017, les militaires du détachement Lynx II ont reçu la médaille de la défense estonienne de la main des autorités françaises, estoniennes et britanniques pour leur action au titre de la présence avancée renforcée de l’OTAN (eFP). En effet, depuis le mois de mars 2017, les forces françaises participent à l’eFP en Estonie à hauteur d’une compagnie intégrée au sein d’un bataillon britannique.

Ce détachement, baptisé Lynx, basculera début décembre en Lituanie pour un nouvel engagement de huit mois, cette fois aux côtés de l’Allemagne, nation-cadre. Le 1er décembre 2017, la France a officiellement clôturé son déploiement en Estonie par une Medal Parade sur le camp de Tapa.

Le ministre de la Défense estonien, monsieur Jüri Luik, s’est adressé aux 300 militaires du détachement Lynx réunis avec 50 militaires du Royal Welsh du détachement britannique Cabrit et 45 militaires de la 1ère brigade estonienne, en présence de l’ambassadrice de France en Estonie, Mme Claudia Delmas-Scherer . Le chef d’état-major des forces armées estoniennes, le général Riho Terras, et le général de brigade Brice Houdet, représentant militaire de la France auprès du commandant suprême des forces alliées en Europe, ont également salué la valeur de l’engagement français dans le cadre de l’OTAN.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Soulignant la qualité du travail et le professionnalisme des soldats français, le ministre de la Défense a remis au Colonel Waché, senior national representative de la mission Lynx II, la médaille de la défense estonienne. Les autorités présentes ont à leur tour remis aux soldats français cette médaille, signe de gratitude quant à leur participation à la défense de l’Estonie.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Cette journée fut également l’occasion pour le détachement français de recevoir l deux députés français, membres de la commission de la défense et des forces armées, M. Pierre-Alexandre Anglade et M. Joaquim Pueyo, présents sur le camp de Tapa afin de découvrir le dispositif militaire français engagé dans les pays Baltes. Ils ont ainsi pu assister à une présentation du dispositif armant l’eFP.
Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

Nombre de messages : 585
Age : 52
Localisation : Bourges
Points : 1100
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Mission Lynx : L’armée française en Estonie   Mer 10 Jan 2018 - 9:02

Basés à Tapa, en Estonie, dans les pays Baltes, jusqu'en décembre 2017, 300 militaires français ont opéré à plus de 2.500 km de chez eux.
Projetés dans le cadre de mesures décidées par l’OTAN en 2016, ils ont assuré une présence dissuasive dans la région afin de rassurer les pays Baltes et polonais.
Qui sont ces militaires français ?
Quelles sont leurs missions et comment collaborent-ils avec les Alliés?
Toutes les réponses dans ce numéro du Journal de la Défense (JDEF).

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission Lynx : L’armée française en Estonie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission Lynx : L’armée française en Estonie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» hélicoptère LYNX
» Dans quelle arme serviriez vous en cas de guerre?
» [résolu]Sous quel corps d'arme servait-il ?
» Les hélicos embarqués (Lynx, Dauphin, Panther, etc...)
» émission des maternelles sur les punitions avec Claude Halmos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel-militaire.com :: L'actualité de nos Armées :: Les opex-
Sauter vers: