Materiel-militaire.com

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BACCARAT 2017 : Exercice d'aérocombat franco-espagnol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TheBoss
Adjudant chef
Adjudant chef
avatar

Nombre de messages : 303
Age : 52
Localisation : Bourges
Points : 593
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: BACCARAT 2017 : Exercice d'aérocombat franco-espagnol   Mer 6 Sep 2017 - 12:34

Un gros exercice d'aérocombat 🚁 aura lieu prochainement quelque part en France...
    o 11 jours de manœuvre et de tirs interarmes
    o 21 unités différentes représentant l’ensemble des capacités de l’armée de Terre
    o 1 500 participants
    o 32 hélicoptères (26 français et 6 espagnols)
    o 1 zone de manœuvre de 200 km x 200 km

En attendant, embarquez avec nos pilotes pour (re)voir le clip du 5e Régiment d'Hélicoptères de Combat et restez attentifs pour les premiers reportages !  Suspect



Dernière édition par TheBoss le Ven 15 Sep 2017 - 3:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
steph51
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1805
Age : 33
Localisation : chalons en champagne
Points : 2101
Date d'inscription : 19/09/2009

MessageSujet: Re: BACCARAT 2017 : Exercice d'aérocombat franco-espagnol   Dim 10 Sep 2017 - 10:26

Nom de code : Baccarat, l’exercice majeur de l’armée de Terre
Du 11 au 22 septembre 2017, le 3RHC sera au cœur d’une manœuvre militaire réunissant près de 1500 soldats. Cet exercice de synthèse est dirigé par la 4e brigade d'aérocombat qui commande les 1er régiment d'hélicoptères de combat, 3RHC - 3ème régiment d'hélicoptères de combat et 5e régiment d'hélicoptères de combat. 32 hélicoptères et 23 unités de l’armée de Terre seront engagés sur des missions de destruction (tirs réels !) et d’évacuation de ressortissants.
Suivez le Grand 3 et la 4BAC dans ce combat !

Depuis Etain vers la base de Vouziers et les camps de Suippes, Mailly et Mourmelon principalement.

source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://stephdereims.skyrock.com/
TheBoss
Adjudant chef
Adjudant chef
avatar

Nombre de messages : 303
Age : 52
Localisation : Bourges
Points : 593
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: BACCARAT 2017 : Exercice d'aérocombat franco-espagnol   Ven 15 Sep 2017 - 3:25

Exercice de synthèse de la 4e brigade d'aérocombat, quand des unités interarmes et interalliées embarquent dans la préparation opérationnelle au sol et près du sol.
Vidéos de l'exercice :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Adjudant chef
Adjudant chef
avatar

Nombre de messages : 303
Age : 52
Localisation : Bourges
Points : 593
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: BACCARAT 2017 : Exercice d'aérocombat franco-espagnol   Sam 16 Sep 2017 - 12:59

Depuis quelques jours, 1 500 soldats issus de 22 unités manœuvrent en Champagne-Ardenne pour l’exercice interarmes et interalliés d’aérocombat « BACCARAT », organisé par la 4e brigade d’aérocombat.
Pour le premier exercice d’envergure de la jeune brigade créée l’an dernier, son commandant, le général Bertrand Vallette d’Osia, nous en explique les objectifs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

1 - Quels sont les principaux objectifs de l’exercice BACCARAT ?

BACCARAT représente la synthèse d’une année de préparation opérationnelle à l’aérocombat. Cet exercice a un triple objectif. Le premier concerne directement l’état-major de la brigade. Créé à l’été 2016, celui-ci vient en effet d’achever sa montée en puissance et d’obtenir sa certification opérationnelle. BACCARAT permet ainsi de poursuivre cette dynamique et de consolider les acquis en s’entraînant prioritairement avec les états-majors tactiques des 3 régiments d’hélicoptères de combat (1er RHC, 3e RHC et 5e RHC) et avec celui du 16e bataillon de chasseurs, au cours d’une manœuvre rassemblant près de 1500 soldats, déployant près de trente hélicoptères français et espagnols et une quarantaine de blindés.

Le deuxième objectif consiste à offrir à de nombreuses unités interarmes l’occasion de mettre en œuvre de façon concrète l’aérocombat dans le cadre d’un scénario dense et réaliste. Ces unités pourront s’entraîner à combiner la manœuvre aéromobile et la manœuvre terrestre en profitant de l’allonge et des changements de rythmes qu’offre l’hélicoptère, pour un combat porté à 200 km ou en appui d’actions au contact dans les 200 derniers mètres.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le troisième objectif vise à parfaire des savoir-faire tactiques et techniques très nombreux et très différenciés, au cours d’une manœuvre visant à détruire un bataillon ennemi et à conquérir une zone avant d’assurer une évacuation de ressortissants. Par exemple, pour l’état-major et la compagnie de transmissions, il s’agira de réaliser une bascule de poste de commandement, pour les commandos de l’aérocordage et pour les pilotes d’avitailler en « hot refueling * » à partir d’un plot avancé. Prendre en compte un personnel contaminé ou mettre en œuvre un centre de regroupement et d’évacuation de ressortissants nécessite en effet un entraînement fort utile !

2 - Quelle plus-value apporte la manœuvre aéroterrestre conduite par un groupement tactique interarmes (GTIA) à dominante aéro ?

Lorsque nous parlons de combat aéroterrestre, nous combinons des modes d’action communs à toutes les troupes engagées au contact. L’hélicoptère, par son vol de combat à proximité du sol et des obstacles, dispose d’atouts précieux : la vitesse et la furtivité. Son armement puissant, ses capacités d’observation ou d’emport permettent au chef d’emporter la décision grâce à la fulgurance de son action.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C’est pour utiliser au mieux ce facteur de supériorité opérationnelle que sont constitués des GTIA-A, à dominante aéro, qui disposent de la masse de manœuvre en hélicoptères et d’un renforcement en troupes entraînées à l’aérocombat, à l’image de celles qui participent à BACCARAT.

A d’autres moments, la manœuvre est menée par le groupement tactique au sol, parce que la mission ou le terrain le commande, et un renforcement en hélicoptères concourt à la réalisation de l’effet majeur que recherche le chef de ce GTIA.

3 - Dans quelle chronologie s’inscrit cet exercice (prépaops, prise d’alerte) ?

Cet exercice constitue un test réel pour l’état-major et les différents acteurs qui manœuvreront ensemble jusqu’au stade de la coordination des tirs. C’est le premier exercice de cette envergure pour la toute jeune 4e brigade d’aérocombat, après sa certification et avant d’être amenée à participer, comme les autres brigades interarmes, à une projection en opérations extérieures de son état-major.

C’est aussi l’occasion pour son général de contrôler que les gammes du combat de haute intensité sont connues, avant de poursuivre la préparation des engagements auxquels nous pourrions devoir faire face dans le futur.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C’est enfin une étape dans l’optimisation au sein de notre état-major de notre groupe d’adaptation à l’aérocombat (GAAC) composé de spécialistes interarmes assurant un lien constant avec l’ensemble des forces terrestres. Ainsi, nous pouvons réussir le développement d’un aérocombat maîtrisé par des troupes spécifiquement désignées par le commandant des forces terrestres.

L’info en + - Baccarat 2017 :

Pour cet exercice, certaines phases se concluront par des tirs d’hélicoptères, de blindés, d’artillerie ou d’infanterie. Quatre groupements tactiques interarmes (GTIA) seront formés et disposeront de renforcements en commandos (groupement de commandos parachutistes ou de montagne - GCP ou GCM), artillerie sol-sol (1er RA) ou sol-air (54e RA), génie (31e RG), NBC (2e RD-NRBC), cyno (132e BCAT), renseignement (61e RA), logistique (circulation, équipes médicales, équipes du service des essences, etc.).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les 3 régiments d’hélicoptères de combat constitueront l’ossature des GTIA-A (dominante aéro), et la 4e brigade d’aérocombat contrôlera l’aptitude à la manœuvre aérocombat du 16e BC, avant sa prise d’alerte pour un an en tant que quatrième GTIA rattaché.

*  Hot refueling : ravitaillement sous pression sans couper les moteurs (comparable à un ravitaillement de formule 1).

Source : armée de Terre
Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Adjudant chef
Adjudant chef
avatar

Nombre de messages : 303
Age : 52
Localisation : Bourges
Points : 593
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: BACCARAT 2017 : Exercice d'aérocombat franco-espagnol   Mar 19 Sep 2017 - 1:36

Autres vidéos et photos :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BACCARAT 2017 : Exercice d'aérocombat franco-espagnol   

Revenir en haut Aller en bas
 
BACCARAT 2017 : Exercice d'aérocombat franco-espagnol
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 3 navires belges prendront part à l'exercice BALTOPS 2017
» Exercice de sophro rapide par tapotement
» Exercice de style
» Exercice «Mojito»: les hélicoptères s’entraînent en interarmées
» besoin d'un exercice de diction ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel-militaire.com :: L'actualité de nos Armées :: Exercices militaires.-
Sauter vers: