Materiel-militaire.com

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le porte-avions Queen-Elizabeth a quitté son bassin

Aller en bas 
AuteurMessage
TheBoss
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2207
Age : 59
Localisation : Limoges
Points : 4026
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Le porte-avions Queen-Elizabeth a quitté son bassin    Mar 27 Juin 2017 - 11:55

Le porte-avions a quitté les quais du Rosyth Dockyard et se prépare à entamer ses premiers essais à la mer. Le navire de 65 000 tonnes a quitté le chantier naval dans l'estuaire du Firth of Forth en Ecosse, près d'Edimbourg, après d'ultimes tests à terre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il a été amené à marée haute dans l'estuaire avant d'attendre que la marée baisse pour pouvoir passer en-dessous des ponts de la Firth. Des essais auront lieu en Mer du nord pendant l'été avant que le porte-avions ne rejoigne la base de la Royal Navy à Portsmouth, au sud de l'Angleterre, à la fin de l'année.

Voici la sortie du bassin !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

40 cm de chaque côté selon la Royal Navy !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Source : Lignes de défense
Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2207
Age : 59
Localisation : Limoges
Points : 4026
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Le porte-avions Queen-Elizabeth a quitté son bassin    Mar 27 Juin 2017 - 12:00

Près de trois ans après avoir été baptisé (avec une bouteille de whisky de la marque Bowmore pour les amateurs Wink ) par la reine Elizabeth II, le porte-avions HMS Queen Elizabeth a quitté, le 26 juin, du chantier naval Babcock de Rosyth, situé dans l’estuaire du Firth of Forth, près d’Edimbourg, pour entamer sa première campagne d’essais en mer large de l’Écosse, avec plusieurs mois de retard dus à des « problèmes techniques. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il s’agira, pendant les six prochaines semaines, de tester la propulsion de ce navire de 65.000 tonnes ainsi que ses systèmes de navigation, de communication et de sécurité. Ensuite, le HMS Queen Elizabeth rejoindra Portsmouth, son futur port d’attache.

« C’est un moment extrêmement important pour la Royal Navy, toutes nos forces armées et pour notre nation. Une fois en service, le HMS Queen Elizabeth sera le plus grand porte-avions au monde à l’extérieur des États-Unis, et le premier conçu dès le départ pour mettre en oeuvre un avion de cinquième génération », a fait valoir l’amiral Sir Philip Jones, le chef d’état-major de la marine britannique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

D’une longueur de 280 mètres pour 70 mètres de large, le HMS Queen Elizabeth pourra emporter 36 F-35B (version STOVL) et 4 hélicoptères AW-101 Merlin « ASaC » (Crowsnest airborne surveillance and control, alerte avancée). Sa conception et sa construction ont demandé 51 millions d’heures de travail et 3 milliards de livres sterling.

Selon les plans de l’amirauté britannique, ce porte-avions ne sera pas opérationnel d’ici 2021, soit 12 ans après la découpe de la première tôle de ce navire, construit par l’Aircraft Carrier Alliance, qui réunit BAE Systems, Babcock et Thales.

Source : OPEX360
Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2207
Age : 59
Localisation : Limoges
Points : 4026
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Le HMS Queen Elizabeth dans son port d'attache de Portsmouth   Jeu 17 Aoû 2017 - 10:00

Le nouveau porte-aéronefs (avions et hélicoptères) britannique, HMS Queen Elizabeth, est arrivé ce mercredi avec ses 65 000 tonnes dans son port d'attache de Portsmouth (photo AFP), au sud de l'Angleterre, à l'abri de l'île de Wight, une base historique de la Royal Navy. C'est Richard Cœur de Lion qui y installa le premier une flotte en 1194 !  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le navire est encore loin d'être opérationnel (2018 voire 2019) mais pour le Premier ministre Theresa May et les Britanniques, il est " un signal clair ", que la Grande-Bretagne, en plein Brexit, " restera une puissance mondiale complètement engagée, en étroite collaboration avec ses amis et alliés à travers le monde ".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le HMS Queen Elizabeth est aussi un symbole des difficultés de la coopération franco-britannique. Alors que son frère, le HMS Prince of Wales, est en construction dans les chantiers écossais de Fife, le programme originel prévoyait un partenariat technique poussé qui aurait pu permettre de construire un deuxième porte-avions français à moindre frais... Mais Tony Blair, Nicolas Sarkozy et la crise financière de 2008 en décidèrent autrement. Au lieu de 2 milliards de livres, le Queen Elizabeth en coûte 3 (3,3 milliards d'euros). La propulsion nucléaire a été abandonnée. Et la France fait toujours des ronds dans l'eau autour du sujet...



Le nouveau navire amiral de la flotte britannique n'est pas opérationnel. Avec ses deux îlots originaux (l'un pour la conduite du navire, l'autre pour les opérations), il va passer de longues semaines de tests et probablement débuter sa carrière comme simple porte-hélicoptères. Il n'a pas de catapulte mais une rampe, utilisable d'ici de nombreux mois par le seul F35-B STOVL américain à décollage et atterrissage vertical. Aucun avion européen ne pourra s'y poser. Autre beau symbole du Brexit !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



" C'est l'incarnation de la Grande-Bretagne en acier et en esprit ", " le cœur de notre défense pour 50 ans ", a décrit le First Sea Lord, le chef de la Royal Navy, l'Amiral Sir Philip Jones (photo AFP avec le Premier ministre sur le pont du HMSQE).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

" A l'heure où nous nous préparons à quitter l'Union européenne, il représente un message de partenariat et prospérité au reste du monde. Il démontrera le genre de nation que nous sommes - pas une nation diminuée qui se retire du monde, mais une nation ambitieuse et tournée vers l'extérieur avec une Royal Navy pour y correspondre. "
Tout est dit.

Source : La voix du Nord
Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2207
Age : 59
Localisation : Limoges
Points : 4026
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Le porte-avions Queen-Elizabeth a quitté son bassin    Mar 19 Déc 2017 - 8:52

Le nouvel et unique porte-avion britannique Queen Elizabeth souffre d'une voie d'eau, a annoncé mardi le ministère de la Défense, tentant de minimiser cet embarrassant problème seulement deux semaines après la mise en service du fleuron de la Royal Navy.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Un problème avec un joint d'étanchéité a été identifié lors des essais en mer du HMS Queen Elizabeth", explique le ministère dans un communiqué.

"Ce problème doit être réparé pendant qu'il se trouve à Portsmouth", ajoute-t-il, assurant: "Cela ne l'empêche pas de naviguer à nouveau et son programme d'essais en mer ne sera pas affecté".

Une voie d'eau, "ce n'est pas la mer à boire", a commenté sur Sky News l'ancien amiral Chris Parry. "Pour être honnête, tous les bateaux prennent l'eau. C'est pourquoi il y a des pompes" et des "essais en mer".

Reste que cette voie d'eau, qui ferait entrer selon le Sun deux cents litres par heure dans le bâtiment, a de quoi embarrasser la Royal Navy alors que ce coûteux porte-avion (3,1 milliards de livres, soit 3,5 milliards d'euros) vient à peine d'entrer en fonction.

Et rétrospectivement, le discours prononcé lors de son lancement officiel par la reine Elizabeth II a de quoi faire sourire: le navire, avait-elle déclaré le 7 décembre à Portsmouth (côte sud), incarne le "meilleur de la technologie et de l?innovation britanniques".

"La Royal Navy essaie de minimiser le problème, après avoir d'abord essayé de le cacher", analysait le correspondant défense de la BBC, Jonathan Beale. "C'est clairement embarrassant", d'autant qu'ils "sont au courant du problème depuis un certain temps".

Alors que la polémique enflait mardi matin, le ministre de la Défense Gavin Williamson a assuré que les réparations seraient prises en charge par les constructeurs du navire.

"Cela ne coûtera pas un centime aux contribuables britanniques", a-t-il déclaré à l'agence Press Association, insistant lui aussi sur le fait que les essais en mer avaient justement pour but d'identifier et de régler ce type de problèmes.

Le HMS Queen Elizabeth, un bâtiment de 65.000 tonnes, est prévu pour servir pendant un demi-siècle. Son développement s'était heurté à de fortes interrogations au Royaume-Uni sur la pertinence de construire un navire de ce volume au regard des engagements militaires britanniques dans le monde.

Source : Yahoo Actualités
Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2207
Age : 59
Localisation : Limoges
Points : 4026
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Le porte-avions Queen-Elizabeth a quitté son bassin    Mar 19 Déc 2017 - 9:00

Avant d’entrer officiellement en service au sein de la Marine nationale, le porte-avions Charles de Gaulle eut son lot d’ennuis techniques lors de ses essais en mer (piste trop courte, bris de l’hélice babord à cause d’un défaut de fabrication, vibrations, etc). Cela étant, au regard de la complexité inhérente à la mise au point d’un tel bâtiment, il fallait probablement s’attendre à ce genre de désagréments.

Récemment admis par la Royal Navy, le porte-avions HMS Queen Elizabeth connaît lui aussi quelques problèmes, alors qu’il est toujours dans sa phase d’essais. En effet, ce fleuron de la marine britannique souffre d’une importante voie d’eau au niveau de l’un des arbres de ses hélices.

« Un problème avec un joint d’étanchéité a été identifué lors des essais en mer du HMS Queen Elizabeth », a en effet confirmé un porte-parole de la Royal Navy, ce 19 décembre. « Ce problème doit être réparé pendant qu’il se trouve à Portsmouth » et « cela ne l’empêche pas de naviguer à nouveau et son programme d’essais en mer ne sera pas affecté », a-t-il ajouté.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Sollicité par Sky News, l’amiral Chris Parry a relativisé la situation. « Ce n’est pas la mer à boire », a-t-il dit. « Pour être honnête, tous les bateaux prennent l’eau. C’est pourquoi il y a des pompes » et des « essais en mer ». affraid affraid

Seulement, d’après le tabloïd The Sun, ce problème d’étanchéité serait relativement important puisqu’il est question d’un débit entrant de 200 litres d’eau par heure. Pour le correspondant « défense » de la BBC, Jonathan Beale, la Royal Navy minimise le problème après avoir essayé de le « cacher. » Et d’ajouter : « C’est clairement embarrassant » d’autant qu’elle est « au courant du problème depuis un certain temps. »

Source : Opex360
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le porte-avions Queen-Elizabeth a quitté son bassin    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le porte-avions Queen-Elizabeth a quitté son bassin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE PORTE-AVIONS "GRAF ZEPPELIN"
» PORTE-AVIONS EN INDOCHINE
» Porte-avions N°2 : les news
» PORTE AVIONS AMERICAIN divers
» mutineries sur porte-avions français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel-militaire.com :: Ailleurs dans le monde :: Les Armées étrangères :: Les Armées Européennes :: Le Royaume-Uni :: Les liens utiles.-
Sauter vers: