Materiel-militaire.com

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Transall ne seront plus démantelés à Orléans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ricod
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 956
Age : 59
Localisation : montjoie en couserans
Points : 1247
Date d'inscription : 27/09/2010

MessageSujet: Les Transall ne seront plus démantelés à Orléans   Mar 11 Avr 2017 - 15:47

L’atelier « Retrait de service » de l’Escadron de soutien technique aéronautique (ESTA) 2E.061 « Loiret » a définitivement fermé ses portes, le 4 avril dernier, après avoir assuré le démantèlement d’une quarantaine d’avions de transport Transall C-160 depuis 2006.
Les visites périodiques des 21 derniers exemplaires encore en service ainsi que leur démantèlement seront assurés par l’ESTA 2E.064 de la 64e Escadre de Transport, basée à Évreux. Quant à l’ESTA « Loiret », il sera désormais entièrement voué à l’A400M Atlas.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La fermeture de cet atelier « Retrait de service » met un terme à 50 ans d’histoire entre l’ESTA « Loiret » et le Transall. Pendant des années, sous l’appellation GERMAS 15.061 (Groupe d’Entretien et de Réparation des MAtériels Spécialisés), il s’est en effet occupé d’assurer la maintenance de 1er et de 2e niveau des avions de la 61e Escadre de Transport.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L’armée de l’Air a évoqué, non sans humour, quelques péripéties ayant marqué les mécaniciens de la base d’Orléans-Bricy (BA 123). « Le R89, par exemple, décide de laisser tomber son train gauche pour faire une cure de rénovation au Cambodge. Le R207, quant à lui, teste un tir de résistance à la roquette à Abidjan. Le R100 restera également dans les mémoires pour la première tentative sur C160 de communiquer par signaux de fumée depuis Fort-de-France », peut-on lire sur la page Facebook du Commandement des Forces Aériennes.
Puis, quand l’heure de retirer du service les premiers Transall, l’ESTA 2E.061 a été chargé de les démanteler afin de récupérer ce qui pouvait l’être pour faire voler les autres exemplaires encore opérationnels.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Cette activité hors normes a été l’occasion pour les spécialistes chevronnés de mettre au point des méthodes inédites et audacieuses pour arriver à leurs fins. Pour les plus jeunes, cela fut l’opportunité de travailler sur un avion historique », souligne le CFA.
« Le démantèlement de ces avions est un crève-cœur pour les mécaniciens, une activité qui va à l’encontre de leur vocation. Mais nous gardons à l’esprit que ces avions retirés du service auront permis de faire vivre ceux qui volent encore grâce aux prélèvements effectués. De la rondelle en plastique au train d’atterrissage, cela aura permis de prolonger la durée de vie de ce quinquagénaire de l’armée de l’Air », a fait valoir le colonel Michel Gallazzini, commandant de la BA 123.

Cela étant, l’histoire du Transall avec la base orléanaise n’est pas encore tout à fait terminée : quelques exemplaires sont encore en service au sein de l’Escadron de Transport 3/61 "Poitou", dédié aux opérations spéciales.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Lien articles :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
 
Les Transall ne seront plus démantelés à Orléans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MISE A LA RETRAITE DU TRANSALL R18 DE kOLWEZI
» Comment seront les cheveux de bébé ?
» LE TRANSALL C 160 / fiches technique
» sortie transall
» Transall R89 et les 70 ans de Béarn et Anjou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel-militaire.com :: L'actualité de nos Armées :: Actualités des Armées !!-
Sauter vers: