Materiel-militaire.com

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On attend toujours le monument aux militaires morts en OPEX

Aller en bas 
AuteurMessage
BTR
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 185
Age : 59
Localisation : b
Points : 676
Date d'inscription : 07/12/2015

MessageSujet: On attend toujours le monument aux militaires morts en OPEX   Ven 24 Mar 2017 - 8:52

Hier 23 mars, le président Hollande devait poser la première pierre du monument dédié aux militaires morts en opération extérieure, lors d’une cérémonie organisée dans le XVe arrondissement de Paris, précisément au parc André-Citroën.
« J’ai voulu que le 23 mars, une cérémonie puisse marquer le lancement d’un projet de monument des opérations extérieures. Il sera érigé à Paris en mémoire de nos 600 soldats, aviateurs et marins morts pour la France en opérations extérieures depuis 50 ans », avait en effet déclaré le chef de l’État, à l’occasion de ses vœux aux armées, le 6 janvier.
« Enfin ! », pouvait-on penser. L’idée de ce monument avait été avancée en octobre 2011, dans un rapport remis par le général Bernard Thorette, un ancien chef d’état-major de l’armée de Terre. Alors que le projet aurait pu être rapidement lancé, il s’est enlisé dans une polémique à n’en plus finir sur le choix du lieu ainsi que dans des procédures administratives et juridiques dont la France a le secret.
Et il aura donc fallu plus de 5 ans pour lever tous les obstacles à la construction de ce monument. Le 17 mars, l’agenda de Jean-Marc Todeschini, le secrétaire d’État chargé des Anciens combattants et de la Mémoire (SEDAC) confirmait la date de la cérémonie ainsi que « dévoilement de la maquette du projet du Mémorial national en hommage aux morts en opérations extérieures ».
Seulement, l’agenda du SEDAC a été mis à jour le 22 mars. Et là, il n’est plus question de dévoiler la maquette du mémorial puisque M. Todeschini doit, à la place, assister à la remise des insignes d’officier de la Légion d’honneur à la résistante Odette Nilès à Drancy ainsi qu’au lancement de la rénovation du Musée de la Marine.
Quant à l’agenda de M. Hollande, aucune référence à cette cérémonie n’y figure. Et pour cause : l’Élysée l’a reportée, au dernier moment, à une date ultérieure.
Pour quelle raison ?
D’après la mairie de Paris, qui a répondu à l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, Anne Hidalgo ne pouvait pas être présente à la cérémonie étant donné qu’elle est « en déplacement en Afrique, comme cela était prévu et annoncé de longue date ». Mais dans ce cas, pourquoi ne pas l’avoir dit plus tôt?
En réalité, Mme Hidalgo doit co-présider, le 23 mars, à Abidjan, un séminaire francophone sur « les stratégies municipales de lutte contre le VIH/Sida » en tant que présidente de l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF). Cela étant, elle aurait très bien se faire représenter par son premier adjoint (comme c’est le cas partout ailleurs). Mais, a priori, le président « tenait à faire la première pierre avec la maire », explique la Ville de Paris.
En tout cas, les familles des militaires tombés en opération, prévenue seulement quelques jours avant l’annulation, apprécieront…  scratch

Lien article : [url= [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
BTR
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 185
Age : 59
Localisation : b
Points : 676
Date d'inscription : 07/12/2015

MessageSujet: Re: On attend toujours le monument aux militaires morts en OPEX   Mar 18 Avr 2017 - 4:05

Le président de la république et chef d'état-major des des armées sont aujourd'hui 18 avril 2017 au jardin André Citroën pour lancer le cycle qui doit mener au monument OPEX dont ce blog a suivi les péripéties depuis plusieurs années. Issu, faut-il le rappeler, du rapport de 2011 d'un ancien CEMAT, lancé officiellement en octobre 2014 (il y a deux ans et demi...) et dont la cérémonie inaugurale devait se tenir il y a un mois. Avant d'être annulée au dernier moment....

Cela fait beaucoup de délais, aucun vraiment compréhensible, au final, pour un sujet qui tient à cœur à la communauté militaire, ne serait-ce que pour les 600 morts (et familles) au combat concernés.
A ce jour, on ne dispose pas encore de date pour l'achèvement de ce mémorial, à la place, une exposition... de photos d'ores et déjà visibles.
Stéphane Vigny a été désigné Lauréat du concours pour la création du monument en hommage aux soldats français morts en opérations extérieures (OPEX) qui sera érigé dans le jardin Eugénie Djendi du parc André Citroën dans le 15ème arrondissement, à Paris. Son projet devrait comprendre six porteurs de cercueil, une femme et cinq hommes. Sans cercueil. Deux planisphères et l'inscription des quelques 600 noms doivent compléter l’œuvre.

Lien article : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
BTR
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 185
Age : 59
Localisation : b
Points : 676
Date d'inscription : 07/12/2015

MessageSujet: Re: On attend toujours le monument aux militaires morts en OPEX   Mar 18 Avr 2017 - 12:34

La cérémonie de lancement des travaux du mémorial en hommage aux soldats morts pour la France en opérations extérieures a eu (enfin) lieu ce mardi, au Parc André Citroën, à Paris (XVe arr.). Elle avait été prévue pour le 23 mars mais... reportée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ce monument, qui comportera une statue avec six personnages en son centre, sera inauguré en 2018. "Avec ce mémorial, c'est la nation toute entière qui pourra honorer sa dette à l'égard de ceux qui sont morts pour la France", a déclaré François Hollande (photo Présidence de la République).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

L’ECPAD s’associe au lancement des travaux en présentant, avec la DMPA, une exposition photographique d’une trentaine de clichés installés dans le Parc André Citroën. Cette exposition est composée pour 2/3 de clichés retraçant les OPEX et pour 1/3 de clichés présentant le projet du futur monument.

Lien article et autres photos : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
BTR
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 185
Age : 59
Localisation : b
Points : 676
Date d'inscription : 07/12/2015

MessageSujet: Re: On attend toujours le monument aux militaires morts en OPEX   Mer 19 Avr 2017 - 4:54

Le 18 avril 2017, à Paris, le président de la République, François Hollande, a posé la première pierre d’un monument pour honorer la mémoire des militaires morts pour la France au cours d’opérations extérieures. Retour sur ce projet lancé en 2011.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Aujourd’hui, la France compte plus de 36.000 monuments aux morts pour la patrie. La majorité d’entre eux ont vu le jour dès la fin de la Première Guerre mondiale. Après chaque conflit, les listes de noms gravés dans la pierre se sont allongées.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

À la rentrée 2018, les soldats de la nouvelle génération du feu morts pour la France auront désormais leur monument, érigé au cœur du parc André-Citroën, dans le 15e arrondissement de Paris.
Si le vocabulaire a changé et les opérations extérieures (opex) ont remplacé les guerres, des militaires continuent à mourir pour la France. « À ce jour, quelque 600 soldats ont trouvé la mort en opérations extérieures, au nom de valeurs et d’un sens du devoir qu’ils chérissaient plus encore que leur propre vie », a rappelé Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, lors de son allocution du 1er octobre 2015 aux Invalides, alors qu’il remettait des croix du Combattant.

En février 2011, le projet est initié pour honorer la mémoire des militaires morts pour la France en opex et un groupe de travail est formé, dirigé par le général d’armée (2s) Bernard Thorette, ancien chef d’état-major de l’armée de Terre et président de l’association Terre Fraternité. « Nous avons auditionné toutes les associations d’anciens combattants (…). Toutes se sont montrées favorables au projet, explique le général. La période postérieure à 1962 et à la fin de la guerre d’Algérie a été retenue comme point de départ de l’hommage à ces militaires. » La nouvelle génération du feu apparaît donc dès 1963, notamment en 1969 avec l’opération Limousin au Tchad.
François Hollande, président de la République, accompagné de Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, Jean-Marc Todeschini, secrétaire d'état chargé des anciens combattants et de la mémoire, du général Pierre de Villiers, chef d'état-major des armées, et de Anne Hidalgo, maire de Paris. François Hollande a posé la première pierre d’un monument pour honorer la mémoire des militaires morts pour la France au cours d’opérations extérieures.
Le 19 octobre 2016, l’avis à candidatures pour la création d’un mémorial est lancé. Le ministère de la Défense le financera à hauteur de 410 000 euros.
Honorer et reconnaître le sacrifice, tels sont les maîtres mots du projet. « Ce mémorial est aussi destiné aux familles. Les mères, les pères, les frères, les épouses pourront honorer l’être cher. Je me souviens avoir vu un père caresser le nom de son fils mort au combat inscrit sur le monument aux morts de sa commune. Avec ce futur mémorial, chaque famille pourra effectuer ce même geste », poursuit-il.
Le monument est aussi destiné aux citoyens et a donc également une valeur éducative. Aujourd’hui, les citoyens comprennent davantage les enjeux des opex. « Nous avons pu le constater lors de l’opération Daguet, en 1991. Puis, plus tard, avec la Côte d’Ivoire, l’Afghanistan et le Mali. Les Français soutiennent leurs armées », assure le général (2s) Thorette. Cette prise de conscience a été possible grâce aux responsables politiques et aux relais médiatiques.

Lien article : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1924
Age : 59
Localisation : Limoges
Points : 3563
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: On attend toujours le monument aux militaires morts en OPEX   Mar 3 Juil 2018 - 8:58



Le mémorial OPEX verra (enfin) le jour en... 2019 !!
Le cafouillage indigne sur le financement du mémorial OPEX, dédié aux plus de six cents militaires morts en opération extérieures depuis 1963, va enfin connaître son dénouement. La secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants, Geneviève Darrieussecq, l'a affirmé lors de l'assemblée générale de l'Association nationale des participants aux opérations extérieures (ANOPEX), présidé par le Nordiste Jean-Pierre Pakula, ce lundi à Chaumont-en-Vexin dans l'Oise.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Depuis la pose de la première pierre au parc André-Citroën dans le sud de Paris, par François Hollande en avril 2017 (photo AFP), le chantier est à l'arrêt. La mairie de Paris, qui devait financer le monument pour moitié, trouvait le projet trop cher (1 million d'euros au total). Finalement, le monument (une statue de bronze d'une scène de portage par six soldats) verra bien le jour. Le coût sera entièrement à la charge du ministère. Des appels d'offre vont être lancés pour une inauguration en 2019 (donc pas pour le 11 novembre 2018, journée du souvenir des anciens combattants).

Source : La Voix du Nord - defense.blog

Revenir en haut Aller en bas
bison126
Lieutenant Colonel
Lieutenant Colonel
avatar

Nombre de messages : 1110
Age : 55
Localisation : Brive la Gaillarde
Points : 991
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: On attend toujours le monument aux militaires morts en OPEX   Mar 3 Juil 2018 - 9:07

Un beau gaspillage quand on sait qu'un tel monument existe déjà à Mailly le camp !

_________________________________________________
"La Reine des batailles, j'ai nommé l'infanterie"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://olivier.carneau.free.fr
TheBoss
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1924
Age : 59
Localisation : Limoges
Points : 3563
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: On attend toujours le monument aux militaires morts en OPEX   Mar 3 Juil 2018 - 13:01



Il fut inauguré en 2013, lors d'une passation de commandement du CENTAC, par le GDI Eric GUYON; un de mes anciens chefs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
bison126
Lieutenant Colonel
Lieutenant Colonel
avatar

Nombre de messages : 1110
Age : 55
Localisation : Brive la Gaillarde
Points : 991
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: On attend toujours le monument aux militaires morts en OPEX   Mer 4 Juil 2018 - 1:03

En effet. Et il est "mis à jour", si on peut dire, par une association qui peine à trouver des fonds pour ça.

_________________________________________________
"La Reine des batailles, j'ai nommé l'infanterie"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://olivier.carneau.free.fr
Chamard
1ère classe
1ère classe


Nombre de messages : 45
Age : 81
Localisation : Point à Pitre
Points : 72
Date d'inscription : 09/03/2013

MessageSujet: Re: On attend toujours le monument aux militaires morts en OPEX   Mer 4 Juil 2018 - 13:40

Strasbourg va aussi avoir son monument OPEX !! qu'en penser ??
Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1924
Age : 59
Localisation : Limoges
Points : 3563
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: On attend toujours le monument aux militaires morts en OPEX   Mer 4 Juil 2018 - 14:15



Il semble que ce monument soit prévu pour les militaires, et civils bas-rhinois morts dans le cadre d'une OPEX.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
TheBoss
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1924
Age : 59
Localisation : Limoges
Points : 3563
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: On attend toujours le monument aux militaires morts en OPEX   Jeu 13 Sep 2018 - 7:24



Quand, en octobre 2011, le général Bernard Thorette, ancien chef d’état-major de l’armée de Terre, proposa d’ériger, à Paris, un monument dédié à la mémoire des militaires morts pour la France lors des différentes opérations extérieures menées depuis 1962, l’on était loin d’imaginer les difficultés auxquelles ce projet allait se heurter. Rolling Eyes Rolling Eyes

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pourtant, le dossier sembla aller vite, avec le choix de la place Vauban, à deux pas de l’Hôtel des Invalides, pour accueillir ce mémorial. Mais, en 2013, devant l’opposition de riverains qui firent valoir des arguments « esthétiques » afin de « protéger les perspectives du VIIe arrondissement et en particulier celle de l’avenue de Breteuil », il fallut trouver un autre endroit. Et le parc André Citroën, non loin du site de Balard, fut désigné.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et les tracasseries juridiques et administratives commencèrent… Il fut notamment avancé qu’il fallait obtenir, au nom de la propriété intellectuelle, l’accord des architectes ayant aménagé le parc André Citröen avant d’entamer le moindre chantier.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Finalement, en avril 2017, au terme de ces procédures interminables, le président Hollande posa la première pierre de ce monument. Mais là encore, la cérémonie officielle dut être retardée de quelques semaines par rapport à la date prévue (qui l’avait été au moins depuis janvier) puisque Mme le maire de Paris, Anne Hidalgo devait honorer un autre engagement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La première pierre posée, l’on pouvait penser que le chantier du mémorial allait rapidement progresser. Las… d’autres tracasseries apparurent et le projet fut arrêté. Cette fois, le problème se situait au niveau des 20.000 m2 du jardin « Eugénie Djendi * », lequel devait faire l’objet de travaux de rénovation.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

À l’automne 2017, la secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq, s’était dit « un peu inquiète ». « Ça cafouille sec, nos services sont prêts, les sommes sont inscrites à nos budgets », avait-elle dit. « L’idée était que ce monument soit prêt pour novembre 2018, si des décisions ne sont pas prises immédiatement, ce ne sera jamais prêt pour le mois de novembre », avait-elle déploré.

Près d’un an plus tard, et alors qu’elle s’était engagée à apporter la moitié des fonds nécessaires, la Mairie de Paris a décidé finalement qu’elle ne financerait pas ce mémorial « OPEX », dont le coût est estimé à un peu plus d’un million d’euros.

Toutefois, en juillet, et en dépit de l’opposition d’élus écologistes, qui se permettent de distinguer les militaires morts pour la France en fonction des opérations au cours desquelles ils ont perdu la vie, le Conseil de Paris a autorisé Mme Hidalgo « à signer la convention d’occupation du domaine public en vue de l’installation d’un mémorial national en hommage aux soldats morts en opérations extérieures dans le jardin Eugénie Djendi » et l’État à « déposer les demandes d’autorisations administratives nécessaires à la réalisation des travaux. »

Lors d’une nouvelle audition à l’Assemblée nationale [le compte-rendu a été publié la semaine dernière, ndlr], Mme Darrieussecq a été interrogée sur l’avancement de ce projet de mémorial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

« Lorsque j’ai pris mes fonctions, le projet de monument à la mémoire des militaires morts en OPEX était bloqué », a-t-elle rappelé. « La Ville de Paris a récemment accepté de conclure une convention d’occupation du domaine public pour ce projet. L’État en sera le maître d’ouvrage, et donc ce projet sera financé par le ministère des Armées : c’est-là la seule solution que nous ayons trouvée, et nous ferons cet effort », a-t-elle ensuite expliqué, avant de souligner que « l’érection de ce monument répond à une attente forte des familles de ces soldats défunts ainsi que de leurs jeunes frères d’armes. »

Alors qu’elle était attendue pour le 11 novembre 2018, soit pour le centenaire de l’armistice ayant mis un terme aux combats de la Grande Guerre, l’inauguration de ce mémorial devra encore patienter.

« J’ai rencontré l’architecte paysagiste retenu pour le projet, et nous ferons tout notre possible pour une inauguration avant le 11 novembre 2019 », a cependant promis Mme Darrieusseq. À moins que, d’ici-là, d’autres obstacles ne viennent encore troubler la bonne marche de ce projet…

En attendant, l’Association nationale des titulaires du titre de reconnaissance de la nation (ANT-TRN) et la ville de Theix-Noyalo, sont bien loin des tergiversations parisiennes. En effet, un monument dédié aux militaires morts en OPEX, réalisé par Jean-Claude Champion, a été érigé sur le territoire de cette commune du Morbihan, avec le soutien actif de ses élus. Son inauguration officielle est prévue en 2019.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Monument financé et réalisé par l'ANT-TRN à Theix (56).

L’ANT-TRN précise que « ce monument a été intégralement financé par la caisse de l’association nationale donc sans demandes de subventions ni argent public. » Et d’ajouter : « À l’avenir les anciens des OPEX , les familles des morts pour la France , les pupilles de la Nation trouveront un lieu pour se recueillir. »

* Sous-Lieutenante Eugénie-Malika DJENDI 1923-1945, « Merlinette », opératrice radio du corps féminin de transmission d’Afrique du Nord, parachutée par les Services spéciaux d’Alger, résistante, déportée puis exécutée à Ravensbrück.

Source : Opex360

Le mémorial de la honte.... No

Revenir en haut Aller en bas
mummel
Général de Division
Général de Division
avatar

Nombre de messages : 2676
Age : 72
Localisation : paris
Points : 2977
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: On attend toujours le monument aux militaires morts en OPEX   Jeu 13 Sep 2018 - 14:22

Pourquoi ne pas avoir mis ce monument aux Invalides ? Il y a la place et c'est le lieu.

_________________________________________________
Mummel

Et par Saint Gabriel vive les Transmissions

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://perso.orange.fr/hornis/
Bouq
1ère classe
1ère classe
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 45
Localisation : Yvelines
Points : 43
Date d'inscription : 06/05/2017

MessageSujet: Re: On attend toujours le monument aux militaires morts en OPEX   Dim 23 Sep 2018 - 11:25

mummel a écrit:
aux Invalides ? Il y a la place
Ah oui ?
je ne serais pas aussi catégorique

Revenir en haut Aller en bas
mummel
Général de Division
Général de Division
avatar

Nombre de messages : 2676
Age : 72
Localisation : paris
Points : 2977
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: On attend toujours le monument aux militaires morts en OPEX   Dim 23 Sep 2018 - 14:55

Dans les jardins coté Dôme.

_________________________________________________
Mummel

Et par Saint Gabriel vive les Transmissions

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://perso.orange.fr/hornis/
TheBoss
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1924
Age : 59
Localisation : Limoges
Points : 3563
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: On attend toujours le monument aux militaires morts en OPEX   Lun 24 Sep 2018 - 7:13



Le projet patinait depuis des années !
Le mémorial pour les soldats morts en opérations extérieures lors des dernières décennies verra enfin le jour l'an prochain, dans le parc André-Citroën de Paris.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Un montant de 1,2 million d'euros est prévu dans le projet de loi de finances 2019 pour payer le monument, qui sera inauguré en 2019 au parc André-Citroën, dans le XVe arrondissement, selon les services de la secrétaire d'État Geneviève Darrieussecq. Le ministère des Armées en assumera le financement intégral. En 2016, le montant de l'enveloppe prévue pour ce monument était de 450 000 €).

Ce monument portera le nom de plus de 600 soldats morts pour la France lors d'opérations extérieures depuis la fin des guerres de décolonisation en 1962 (Liban, Tchad, ex-Yougoslavie, Afghanistan...). Une statue y sera érigée, représentant six soldats portant un cercueil invisible (voir ci-dessus).

Les travaux débuteront en janvier.
Si tout va bien...

Source : Ouest France - Lignes de défense

Le nerf de la guerre., car il est toujours plus difficile de trouver le financement... que le lieu ! !  Rolling Eyes  Rolling Eyes

Revenir en haut Aller en bas
Leonard
Adjudant
Adjudant


Nombre de messages : 289
Age : 46
Localisation : Paris
Points : 310
Date d'inscription : 27/07/2008

MessageSujet: Re: On attend toujours le monument aux militaires morts en OPEX   Sam 13 Oct 2018 - 5:21

Bonsoir,
Soyons patients...
A+
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On attend toujours le monument aux militaires morts en OPEX   

Revenir en haut Aller en bas
 
On attend toujours le monument aux militaires morts en OPEX
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le mémorial dédié aux militaires morts en OPEX va-t-il enfin voir le jour?
» Une liste de 16 000 militaires morts pendant les guerres napoléoniennes
» ROCKY MALINOIS 1 OU 2 ANS ATTEND TOUJOURS DES ADOPTANTS
» Les forces françaises en OPEX
» Militaires-blesses-en-opex-du-flou-dans-les-chiffres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel-militaire.com :: L'actualité de nos Armées :: In Mémoriam.-
Sauter vers: