Materiel-militaire.com

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Special Operations Forces Innovation Network Seminar -SOFINS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BTR
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 185
Age : 58
Localisation : b
Points : 676
Date d'inscription : 07/12/2015

MessageSujet: Special Operations Forces Innovation Network Seminar -SOFINS   Mer 22 Mar 2017 - 11:07

Le troisième Special Operations Forces Innovation Network Seminar (SOFINS), rendez-vous privilégié entre les forces spéciales et les entreprises, se déroule du 28 au 30 mars 2017, à Souge en Gironde.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Événement biennal, permet de créer un contact direct entre les forces spéciales et leurs équipementiers, actuels ou potentiels, pour répondre au mieux aux besoins particuliers des unités sur le terrain.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Mais ces unités militaires spécialisées ne limitent pas leur recherche d'innovation à cet événement. Ils prospectent tout au long de l’année pour trouver ou créer technologies et matériels correspondant à leurs besoins.
Le point en trois questions avec le chef du Commandement des opérations spéciales (G-COS), l’amiral Laurent Isnard.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Lien : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Teaser du SOFINS 2017 : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vidéo du SOFINS 2015 : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
BTR
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 185
Age : 58
Localisation : b
Points : 676
Date d'inscription : 07/12/2015

MessageSujet: Re: Special Operations Forces Innovation Network Seminar -SOFINS   Sam 25 Mar 2017 - 9:32

C'est avant tout un rendez-vous économique. La 3e édition du Sofins, salon biennal dédié aux forces spéciales (terre, air, mer) et aux unités spéciales (GIGN, Raid, BRI, DNRED) qui se tiendra du 28 au 30 mars au camp de Souge près de Bordeaux, sera une nouvelle fois l'occasion de mettre en relation les entreprises qui conçoivent les matériels des forces spéciales et les utilisateurs.
"Notre job au sein du Cercle de l'Arbalète, association organisatrice de l'événement, est de présenter de nouvelles solutions susceptibles d'intéresser les forces spéciales dans la lutte contre le terrorisme", explique Benoît de Saint Sernin, président du Cercle de l'Arbalète qui a pour mission de renforcer et développer les liens entre les forces spéciales, les TPE, les PME et les grands groupes innovants.

Les startups sur le devant de la scène
230 entreprises exposeront cette année sur le salon. Parmi elles, une trentaine de startups. Benoît de Saint Sernin souligne l'importance de travailler avec elles.
"Les startups sont les forces spéciales de l'industrie française " pour reprendre l'expression du lieutenant-colonel Vincent Rapp." Elles amènent une rupture dans une technologie et elles ont la souplesse que n'ont pas de grosses entreprises. Cela va de pair avec la devise des forces spéciales : agir autrement. "
Cette année, le salon mise donc plus que jamais sur les jeunes pousses. 11 startups retenues parmi 61 dossiers, seront invitées à "pitcher" devant des délégations venues du monde entier. C'est une première. Elles auront chacune 7 minutes pour convaincre et proposeront à tour de rôle des solutions dans le secteur de la santé, de la communication ou encore de la protection des combattants. Les drones seront également au rendez-vous avec notamment une solution permettant la détection du mensonge grâce à l'intelligence artificielle. "Tous les domaines sont concernés, pas seulement la technologie", insiste Benoît de Saint Sernin.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

A son grand regret toutefois, le secteur agroalimentaire ne sera pas représenté.
"C'est un domaine très important. Il faut savoir que les forces spéciales peuvent rester en autonomie complète pendant 8 jours. Alors qu'un combattant a déjà 35 kilos sur le dos, je rêve de trouver un package alimentaire qui pèserait moins lourd et qui serait nourrissant. On gagnerait sur la problématique de l'allègement du combattant", explique Benoît de Saint Sernin.
L'appel est donc lancé.

Le matériel français, l'un des meilleurs au monde
"Mon challenge ? Toucher un maximum d'entreprises qui n'ont pas conscience que leur produit peut intéresser les militaires", explique Benoît de Saint Sernin qui insiste sur le fait que pour les entreprises, les débouchés peuvent être précieux.
   "Il y aura des délégations de 91 pays cette année et pour la première fois des acheteurs de l'OTAN seront présents. En 2015, de grosses commandes ont d'ailleurs été signées au moment du salon. Il ne faut pas le négliger : le matériel français est considéré comme l'un des meilleurs au monde."
Les professionnels des situations à haut risque auront l'occasion d'assister à des présentations de matériels sur site mais aussi à ateliers R&D et des conférences thématiques. Lors de la précédente édition en 2015, plus de 4.000 participants avaient été enregistrés.
Cet événement est strictement réservé aux professionnels du secteur.


Lien article : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Lien vidéo : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
BTR
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 185
Age : 58
Localisation : b
Points : 676
Date d'inscription : 07/12/2015

MessageSujet: Re: Special Operations Forces Innovation Network Seminar -SOFINS   Lun 27 Mar 2017 - 3:15

Pendant trois jours, le Special Operations Forces Innovation Network Seminar (SOFINS) facilite les contacts directs entre les forces spéciales et leurs équipementiers, actuels ou potentiels, pour répondre au mieux aux besoins particuliers des unités sur le terrain.

Focus en images sur trois innovations soutenues par la Direction générale de l’armement (DGA) et présentes sur le stand du ministère de la Défense.

- La table de réunion tactile collaborative Meetiiim développée par la PME bordelaise Immersion :
Lien vidéo : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

- Le drone gonflable tout-terrain Diodon , est capable de filmer dans toutes les conditions et d’évoluer en milieu difficile. Il a été imaginé par Diodon Drone Technology, une start-up toulousaine montée par des étudiants :
Lien vidéo : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

- Le bracelet vibrant connecté Feeltact, pour communiquer en toute discrétion, créé par la jeune pousse de l’Oise Novitact :
Lien vidéo : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
BTR
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 185
Age : 58
Localisation : b
Points : 676
Date d'inscription : 07/12/2015

MessageSujet: Re: Special Operations Forces Innovation Network Seminar -SOFINS   Mar 28 Mar 2017 - 10:09

Le SOFINS est l'occasion de faire un point sur les FS Terre : en quoi ces dernières sont-elles expertes dans la conduite des opérations aéroterrestres de niveau stratégique ou nécessitant l’emploi de modes d’action spéciaux ? Pourquoi ont-elles besoin d’équipements modernes et adaptés pour conduire leurs opérations ?
Le commandant des Forces Spéciales Terre, le général de division Patrick Bréthous, nous répond.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Dans les années à venir, les principaux enjeux des Forces spéciales Terre (FST) se déclinent en deux grands champs d’action. Le premier est le champ d’action « organique » c’est-à-dire la responsabilité de commandement des FST, dont la mission, sous la férule du CEMAT,est de mettre à disposition des troupes spéciales sélectionnées, équipées et entraînées au profit du Commandement des opérations spéciales (COS) et de la Direction du renseignement militaire (DRM). Le deuxième, directement opérationnel, est de permettre à mes soldats des FST de répondre et de s’adapter aux conditions évolutives et extrêmes des conflits modernes dans lesquels ils sont engagés, en permanence et en autorelève.

Pour pouvoir relever ces deux défis, j’agis dans quatre domaines :

• 1 - Asseoir le nouveau Commandement des Forces spéciales Terre (COM FST) dans l’armée de Terre « Au contact ».

Alors que jusqu’en juillet 2016, la brigade des Forces spéciales Terre (BFST) était une brigade parmi d’autres, rattachée au Commandement des forces terrestres, les FS Terre constituent désormais l’un des treize commandements divisionnaires rattachés directement à l’état-major de l’armée de Terre (EMAT). Cela se traduit par des responsabilités et des prérogatives élargies. Je dois donc consolider cette nouvelle structure pour qu’elle soit plus efficace, mieux connue, mieux comprise en interne comme en externe et que je puisse faire valoir mes besoins de la meilleure façon qu’il soit auprès de l’EMAT. C’est par l’ouverture, le rayonnement et la compréhension par autrui que nous pourrons aussi valoriser l’effort important fait par l’armée de Terre au profit des FST en dédiant aux opérations du COS et à la DRM plus de 2600 hommes.

• 2 - Préserver ma ressource et en conquérir d’autres.

Aujourd’hui, ma ressource s’appuie principalement sur « l’opérateur », qu’il soit transmetteur, pilote d’hélicoptères, mécanicien, commando action ou équipier de recherche.Je commande des Hommes qui sont formidables, à l’engagement total dans l’accomplissement de la mission. Je dois donc les préserver, améliorer mon organisation, mes processus mais aussi renforcer quelques spécialités déficitaires ou manquantes, comme étoffer mon état-major qui est encore un peu faible pour assumer des responsabilités de pilier divisionnaire rendant compte directement à l’EMAT. Je souligne toutefois l’effort important (en effectifs et financier) consenti par l’armée de Terre ces dernières années au profit des FST qui en fait aujourd’hui la colonne vertébrale de l’engagement de l’armée française dans les opérations spéciales et le renseignement stratégique.

• 3 - Conquérir plus de liberté d’action.

Les FST sont engagées en petites entités, souvent sans préavis, pour des durées variables et dans des zones d’opérations nouvelles et dangereuses. C’est une spécificité. Il faut donc des unités petites, souples, adaptables qui permettent un emploi rapide et immédiatement efficaces, dans des segments différents des forces terrestres conventionnelles. Pour répondre à ce besoin, il faut être capable ici au quartier d’avoir plus de liberté d’action dans l’organisation, la préparation opérationnelle, l’équipement et l’emploi pour pouvoir faire autrement en opérations. Cette liberté d’action nous permettra de conserver cette capacité à avoir un temps d’avance sur l’ennemi et de compenser une faiblesse numérique par la supériorité technique, tactique et la force collective de nos unités spéciales.

• 4 - Préparer l’avenir, construire les FST adaptées aux besoins d’aujourd’hui et de demain.

Avec cette liberté d’action, il s’agit de développer nos capacités à former, entraîner et projeter tous nos opérateurs à partir du cœur des Forces spéciales qui se situe à Pau. Il s’agit aussi de préparer les opérations de demain, afin de ne pas être surpris, en développant la capacité à être un « laboratoire » du combat spécial moderne et ne jamais être surpris par l’ennemi. Avoir un temps d’avance dans la réflexion comme dans l’action, pour s’engager autrement et dans l’extrême.
Revenir en haut Aller en bas
BTR
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 185
Age : 58
Localisation : b
Points : 676
Date d'inscription : 07/12/2015

MessageSujet: Re: Special Operations Forces Innovation Network Seminar -SOFINS   Jeu 30 Mar 2017 - 7:33

Suite 2 / 3 : Les FST conduisent des opérations nécessitant des équipements modernes et adaptés. Quels sont les processus mis en place pour répondre de manière réactive à vos besoins ?

Pour répondre à nos besoins, il y a deux niveaux : ce que nous fournit l’armée de Terre et ce que nous sommes capables de développer en interne. En effet, je bénéficie de la force de frappe innovante de l’armée de Terre. Par exemple, aujourd’hui, nous disposons des hélicoptères les plus modernes de l’armée française : CARACAL, TIGRE, COUGAR nouvelle génération et peut-être demain des CAÏMAN Forces Spéciales. Nous profitons également d’un budget spécifique dont l’EMAT nous dote afin d’acquérir de petits équipements dont nous avons besoin, mais qui n’ont pas forcément d’utilité pour le reste de l’armée de Terre. Dans ce cadre, nous avons ainsi pu acheter des treillis spécifiques, des jumelles d’observation, etc.

Nous bénéficions également de l’appui du COS. Il est notre employeur sur le terrain, et bénéficie d’un certain nombre de prérogatives pour acquérir du matériel et l’expérimenter. En liaison avec nos camarades des forces spéciales maritimes et aériennes, nous testons et employons un certain nombre d’équipements que le COS acquiert, comme les postes de radio PRC 152 qui nous permettent une parfaite interopérabilité avec les membres de la coalition au Levant.

Ensuite, au sein-même des FST, nous disposons dans l’état-major et dans chaque régiment d’un bureau études prospectives qui va chercher à innover, en liaison avec la STAT1, l’EMAT, la DGA2, avec les industriels, afin de nous prévaloir d’une supériorité tactique et technique sur l’adversaire. C’est capital : nous compensons notre faible volume sur le terrain par cette supériorité technologique. Par exemple, le bureau d’études du 4e RHFS a pu développer avec un petit industriel local un laser à guidage pour les viseurs des hélicoptères GAZELLE.

Comme un petit « laboratoire », notre expérimentation de certains matériels peut également avoir des effets positifs sur l’ensemble de l’armée de Terre. Ainsi, le gilet CIRAS de classe IV que nous avons acquis dès le début des années 2000 a été, dès 2009, étendu à l’ensemble de l’armée de Terre lorsque la brigade Lafayette a été engagée en Afghanistan. Plus récemment, après une compétition menée par la DGA, le HK 416 dans sa version F a été choisi pour devenir le nouveau fusil d’assaut de l’armée de Terre. Comme nous l’avions au sein des FST depuis une dizaine années déjà, l’armée de Terre a pu bénéficier directement de notre retour d’expérience.
Revenir en haut Aller en bas
BTR
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 185
Age : 58
Localisation : b
Points : 676
Date d'inscription : 07/12/2015

MessageSujet: Re: Special Operations Forces Innovation Network Seminar -SOFINS   Jeu 30 Mar 2017 - 7:34

Suite 3 / 3 : Qu’attendez-vous du SOFINS ? Que vous apporte ce salon ?

Rayonner, mettre en contact tous les acteurs de l’innovation et consolider ce rôle de « laboratoire » des FS Terre. En effet, ce salon contribue à notre rayonnement à travers les démonstrations que nous menons, mettant en avant nos hommes, nos matériels et équipements de pointe. Le SOFINS représente également l’occasion de développer des contacts avec nos homologues alliés, de même qu’avec les industriels (qui exposent des solutions innovantes) et les décideurs présents (DGA, états-majors des armées ou de l’armée de Terre).
Ce salon peut enfin être l’opportunité de découvrir de nouvelles « pépites » qui répondront au mieux aux besoins particuliers des FS en mettant en relation les opérateurs, les décideurs, les industriels et les alliés. Enfin, notre présence conforte également ce rôle de « laboratoire » que constituent les Forces spéciales, pouvant être plus tard mis à profit par les forces conventionnelles, en développant des projets à une petite échelle qui pourront trouver leur prolongement, ultérieurement, dans d’autres unités de l’armée de Terre. Agilité, souplesse d’emploi, furtivité, ubiquité : si nos missions à très haute valeur ajoutée sont différentes des forces conventionnelles, elles n’en sont en effet pas moins complémentaires.
Revenir en haut Aller en bas
BTR
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 185
Age : 58
Localisation : b
Points : 676
Date d'inscription : 07/12/2015

MessageSujet: Re: Special Operations Forces Innovation Network Seminar -SOFINS   Jeu 30 Mar 2017 - 7:43

Des vidéos pour être un peu dans les stands et quelques articles sur les propositions de start-up au SOFINS 2017 :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
BTR
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 185
Age : 58
Localisation : b
Points : 676
Date d'inscription : 07/12/2015

MessageSujet: Re: Special Operations Forces Innovation Network Seminar -SOFINS   Ven 31 Mar 2017 - 12:33

"L'intelligence du système réside dans le réseau" explique Patrick Gaillard de la société de AA/ROK. Ce bureau de conception présente à l'occasion du salon SOFINS 2017, son concept de munition interarmes guidée d'appui léger, le SSA-1108 MIGALe. Ce système met en œuvre une nouvelle munition, mais sa force réside principalement dans la mise en place d'un réseau permettant des engagements collaboratifs. Le but et de permettre à un élément de désigner une cible pour un autre élément tireur pouvant se trouver à distance et caché de l'ennemi.
Le système a été imaginé pour le volet appui du programme scorpion. Le concept prévoit l'embarquement sur tous les véhicules du programme de 8 lanceurs verticaux pouvant mettre en œuvre la nouvelle munition. Le système de lancement pourrait aussi être intégré sur les véhicules des forces spéciales. Chaque véhicule pourrait également être équipé des système de désignation afin de leur permettre d'être à la fois tireur et désignateur.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La nouvel effecteur, conçu pour être simple, reprend des équipements déjà existants tel que l'autodirecteur de l'AASM (guidage continu GPS/INS et désignation laser terminale) et le propulseur du Mistral. Le missile est éjecté à froid puis propulsé jusqu'à son apogée. Cette altitude est ensuite mise à profit pour planer jusqu'à la cible se trouvant à plusieurs kilomètres.
Selon AA/ROK ce concept permet à un véhicule identifiant une cible, mais ne voulant pas dévoiler sa position, de désigner l'objectif pour un autre véhicule placé à l'abri derrière un relief par exemple.  Le tir vertical permet en effet de s'affranchir des obstacles. D'autre scénarios sont envisageables impliquant des drones, des observateurs d'artillerie ou des aéronefs pour désigner les cibles. Le système repose avant tout sur les réseaux de communication et les outils de numérisations des forces.
Pour l'heure MIGALe reste un concept, mais AA/ROK collabore avec SAFRAN qui pourrait si besoin convertir ce projet en programme.

Lien article : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
BTR
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 185
Age : 58
Localisation : b
Points : 676
Date d'inscription : 07/12/2015

MessageSujet: Re: Special Operations Forces Innovation Network Seminar -SOFINS   Ven 31 Mar 2017 - 12:55

On ne pouvait pas repartir du salon SOFINS des forces spéciales, organisé de mardi à jeudi au camp de Souge du 13e Régiment de Dragons Parachutistes, sans faire un détour au stand du PLFS, le nouveau poids lourd des forces spéciales, dont 25 exemplaires ont été commandés en urgence et livrés aux commandos des trois armées depuis début février.
De l'avis des dragons du 13, qui ne l'ont testé que sur leurs parcours d'entraînement tout-terrain, " c'est une bête, un franchisseur incroyable ". " Il faut l'opexer le plus vite possible ", insiste un opérateur, inventant un joli verbe au passage.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

" C'est ce qu'on voulait, on a pu le faire évoluer selon nos besoins ", assure un soldat qui se félicite de la puissance de feu avec une tourelle pour mitrailleuse 12.7 à 360° (à 180° dans les anciens VLRA), plus deux mitrailleuses MG à l'arrière et une à l'avant. On semble apprécier aussi son treuil puissant (jusqu'à 3 tonnes) et sa grue qui permet de soulever jusqu'à 150 kg.
Si le PLFS est un programme COS (commandement des opérations spéciales), un véhicule identique à tous les composantes commandos (1er RPIMa, 13e RDP pour l'armée de terre, CPA10 pour l'armée de l'air, FORFUSCO pour la marine), son utilisation est laissée à la discrétion de chaque régiment. Un GRA (groupe recherche acquisition action) du 1er RPIMa n'est pas un groupe du 13e RDP. L'un utilise plutôt des trinômes tandis que l'autre privilégie les équipes de cinq. En tout cas, tout ce beau monde semble avoir trouvé " la mule " idéale pour transporter du matériel lourd, menacer avec sa silhouette imposante, agressive et frapper.
C'est une affaire de 11,25 tonnes et 2,2 tonnes de charge utile relativement rondement menée par la DGA. Le besoin a été exprimée par l'état-major en juillet 2014, la compétition a été lancée fin 2014, Renault Trucks Defense a remporté le marché fin 2015 (sur la base d'un Sherpa Light FS) et les 25 premiers PLFS sont livrés en urgence opérationnelle depuis le 1er février.
A bientôt dans le désert !

Lien article : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
mdl/gmb
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 547
Age : 72
Localisation : pas-de-calais
Points : 583
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Special Operations Forces Innovation Network Seminar -SOFINS   Mar 4 Avr 2017 - 9:55

Un grand merci pour tout ce reportage... Passionnant...
J'ai été attiré par l'insigne... L'arc tendu ! que je portais sur mon béret d'éclaireur de France... En 1958/1963.. (Chef de la patouille des mouettes)

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
PAPY GEGE
Chef d'Etat Major des Armées
Chef d'Etat Major des Armées
avatar

Nombre de messages : 6299
Age : 70
Localisation : BAUGE MAINE ET LOIRE
Points : 6308
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Special Operations Forces Innovation Network Seminar -SOFINS   Mar 4 Avr 2017 - 11:35

Sujets très intéressants.
Revenir en haut Aller en bas
BTR
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 185
Age : 58
Localisation : b
Points : 676
Date d'inscription : 07/12/2015

MessageSujet: Re: Special Operations Forces Innovation Network Seminar -SOFINS   Jeu 13 Avr 2017 - 12:48

C'est le Cercle de l'Arbalète qui l'annonce lui-même qui l'annonce dans son bilan de Sofins : un
mini-Sofins aura lieu à Paris dès avril 2018.
Mais l'organisation se refuse, pour l'instant, à évoquer une relocalisation du séminaire lui-même, qui se tient tous les deux ans à Bordeaux, en Ile-de-France.
L'idée de cet évènement intermédiaire est déjà ancienne, mais ne s'était pas concrétisé, faute de temps, et d'intérêt de la part des exposants. Le Cercle de l'Arbalète l'évoque en ces termes : "un Mini SOFINS au contenu innovant, prospectif et en rupture avec les offres traditionnellement accessibles aux opérateurs des forces armées spéciales".
La localisation de cette première n'a pas été dévoilée, tout dépendra en fait de son contenu. Cela pourrait être dans un site traditionnel d'expositions (porte de Versailles, pas loin du Balargone), ou dans un site militaire afin de faciliter des tests (parfois comparatifs mais de moins en moins) en vraie grandeur, qui sont un peu la marque de fabrique du Sofins.
Pour cela, plusieurs bases présentent des atouts : la BA 107 de Villacoublay a des pistes aériennes (et un stand de tir pas très loin), le camp de Satory possède des pistes terrestres (et des stands de tir pas très loin). La BA 110 de Creil n'a plus de pistes, mais une DRM pas très loin. Par contre, le site est bien positionné près de Roissy, un critère à ne pas négliger pour les délégations. 46 ont finalement fait le déplacement (moins que prévu), en provenance de 43 pays.
Côté ressenti, les exposants de 2017 (gros comme plus petits) avec qui nous en avons parlé évoquent précisément la qualité des délégations qui sont passées sur leur stand. Par contre, la visibilité et l'accès des zones de tests reste à améliorer.

Lien article : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Special Operations Forces Innovation Network Seminar -SOFINS   

Revenir en haut Aller en bas
 
Special Operations Forces Innovation Network Seminar -SOFINS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel-militaire.com :: L'actualité de nos Armées :: Actualités des Armées !!-
Sauter vers: