Materiel-militaire.com

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Départ du 1er RAMa

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Chef d'Etat Major des Armées
Chef d'Etat Major des Armées
avatar

Nombre de messages : 7407
Age : 61
Localisation : Reims, Epernay, Chalons en Champagne.
Points : 5523
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Départ du 1er RAMa   Mar 22 Avr 2008 - 15:21

Couvron / Camp militaire 1er Rama : « La quasi certitude du départ »


Quel avenir pour le camp ? Retour à l'agriculture ? Ou le circuit automobile de Palmer ? Le voyage, hier matin, de René Dosière et Edmond Sebestyen, maire de Couvron, au ministère de la Défense, a apporté une quasi certitude : le 1er Rama va bien partir. Le sort des personnels civils n'est pas étudié.

«J'AI bien essayé de glisser que si le Rama partait, et que la France revenait dans le giron de l'Otan, les Américains pourraient revenir sur la base, mais cela n'a pas déclenché de grands sourires chez nos interlocuteurs. »
Les deux conseillers techniques et le colonel, tous membres du cabinet d'Hervé Morin, le ministre de la Défense, ont un peu plus réagi aux propos de René Dosière, le député du Laonnois, lorsqu'il a évoqué son combat pour que les autres ministères payent la location des avions du ministère de la Défense lorsqu'ils les utilisent…
« La grande impression que nous avons eue en ressortant de cette heure d'entretien est que le sort du Rama est bouclé. Il a la quasi certitude de partir. » Le député et le maire de Couvron ont eu le droit à une petite heure d'entretien, hier matin, à Paris avec ce trio.
La seule condition pour que le Rama reste à demeure dans un camp qui a toujours connu la présence militaire depuis le départ des Américains en 1967, était que Couvron devienne une base de défense, la nouvelle appellation de l'armée française (l'union d'hier).
Or, « cela a été non dans les conditions dictées par le ministère », explique le parlementaire, « car la principale est que dans un rayon maximum de 30 à 40 km, se trouve un ensemble de troupes qui permettent ainsi d'économiser des coûts. »
Comme indiqué dans nos colonnes, Couvron ne peut se targuer de ce statut. « Heureusement, nous disposons d'un peu de temps avant de nous retrouver avec un terrain de près de 600 hectares sur les bars », glisse le député.
René Dosière confirme ainsi la date de 2012 pour le départ du dernier uniforme, annoncé, hier, dans nos colonnes. Sans doute pour Châlons où le régiment qui stationne là-bas (402e RA) va être dissout.
« En revanche, lorsqu'Edmond a amené la discussion sur les conséquences sociales, le discours est beaucoup moins précis. Il y a 80 personnels civils et, là, les réponses ont été pour le moins évasives », constate René Dosière, « comme la moyenne d'âge est plutôt jeune pour le personnel de Couvron, nos interlocuteurs ont parlé de mobilité de la fonction publique, soit le changement d'administration, très à la mode en ce moment. C'est un peu léger. C'est d'ailleurs dans ce domaine, que l'ensemble des élus du département doit travailler pour faire pression sur le ministère. En tout cas, nous, nous allons nous y atteler. »
Reste l'avenir du camp, une fois l'ultime départ : une partie rendue à l'agriculture ? C'est dans le possible. Une opportunité pour Palmer et son circuit automobile ? L'investisseur récupérerait un site plus facilement adaptable que celui de Samoussy.
Reste le prix. La MRAI (mission pour la réalisation des actifs immobiliers), l'organisme qui négocie pour le ministère, ne le cédera pas pour l'euro symbolique. « Nous avons posé la question », glisse le député, « nous avons aussi fait remarquer que le Laonnois a un attachement historique pour l'armée. »




René Dosière : « Si le sort des militaires est règlé, celui du personnel civil ne semble pas avoir été étudié ! »

Journal l'Union du 22 04 2008
Revenir en haut Aller en bas
http://www.materiel-militaire.com
Admin
Chef d'Etat Major des Armées
Chef d'Etat Major des Armées
avatar

Nombre de messages : 7407
Age : 61
Localisation : Reims, Epernay, Chalons en Champagne.
Points : 5523
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Fermeture du 1er RAMa : et maintenant ?   Ven 25 Juil 2008 - 11:53

CARTE MILITAIRE / Fermeture du 1er RAMa : et maintenant ?


Dix millions d'euros pour panser les plaies. Les militaires du 1er RAMa devront quitter l'Aisne d'ici 2011.
Ils attendaient la nouvelle l'arme au pied. Elle est tombée hier en fin de matinée, voire la veille pour les mieux informés qui possédaient une ligne directe avec le cabinet du ministre : le 1er Régiment d'Artillerie de Marine de Laon-Couvron quittera définitivement le département en 2011 pour rallier Châlons-en-Champagne. Un coup de massue ? Oui et non, car d'aucuns s'attendaient, il est vrai, à un tel dénouement.
Aujourd'hui, une devise est sur toutes les lèvres : se mettre au travail. Certes, il n'est plus question de continuer ce combat visant à conserver une partie des troupes de ce côté du territoire, mais bien de réfléchir à la reconversion du site afin d'éviter, tant que faire se peut, une dévitalisation trop accrue du Laonnois.
Il faut dire que sur le secteur, on conserve le goût saumâtre des derniers démantèlements militaires, à l'instar de celui de Sissonne et de Laon il y a une dizaine d'années, tous deux ayant conduit à une fragilisation du bassin économique. Car, qu'on le veuille ou non, les reconversions tant annoncées à l'époque restent synonymes d'échecs.
Cette fois donc, pas question de se manquer, d'autant que l'on sait qu'il y a de l'argent à prendre - le gouvernement a débloqué une enveloppe de 320 millions - et que Couvron fait bel et bien partie des 25 sites qui devraient largement en bénéficier.
A ce niveau, le maire de Laon, Antoine Lefèvre, par ailleurs président de la communauté de communes du Laonnois, estime que des réunions de travail seront nécessaires avec tous les acteurs de ce dossier, à commencer par l'Etat (donc le préfet) et le département (des courriers avec Yves Daudigny, président du conseil général ont déjà été échangés, NDLR).
Puis, il évoque l'idée d'un développement du pôle agro-ressources qui pourrait être dopé par la manne financière attendue.
« L'un des points positifs est que l'argent ne sera pas versé dans le cadre d'un pot commun. Chaque secteur touché percevra sa propre enveloppe, ce qui permettra de réfléchir plus efficacement aux projets à mettre en place ».
Un point que n'a pas manqué de confirmer le préfet de l'Aisne, Stéphane Fratacci, lors d'une conférence de presse qu'il a donnée, hier, en fin d'après-midi, aux côtés du chef de corps du 1er RAMa, le colonel Cotard et de son adjoint, le lieutenant-colonel Caron.
« Pour ce travail d'accompagnement spécifique, une somme de 10 millions d'euros sera accordée à ce secteur. A nous de développer des projets suffisamment intéressants et pertinents pour que cet effort financier ne soit pas vain… ».
Des projets qui, pour l'heure, demeurent encore secrets ou en tout cas pas suffisamment aboutis pour être explicités :
« Une première réunion de travail est prévue après le 15 août », devait annoncer le représentant de l'Etat.
Quant au personnel militaire et civil qui travaille sur place, il fera lui aussi l'objet d'un suivi : « Il y aura des aides au départ volontaire, des indemnités forfaitaires pour reprises ou créations d'activité, des accompagnements à la mobilité et des indemnisations à la mobilité géographique », a pour sa part souligné le lieutenant-colonel Caron.
Rappelons que 1.200 personnes environ sont touchées directement ou indirectement par ces mesures sur les communes de Couvron, Vivaise, Crépy et Laon.
Nicolas Fostier
Revenir en haut Aller en bas
http://www.materiel-militaire.com
Admin
Chef d'Etat Major des Armées
Chef d'Etat Major des Armées
avatar

Nombre de messages : 7407
Age : 61
Localisation : Reims, Epernay, Chalons en Champagne.
Points : 5523
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Le_RAMa_ne_desarme_pas   Lun 29 Juin 2009 - 10:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La collection du magazine Forces Terrestres est toujours disponible à des tarifs très avantageux ! De même que les ouvrages sur le VAB et sur l'AMX 30 sont toujours en stock !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.materiel-militaire.com
zurich
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 46
Localisation : Soissons 02
Points : 1840
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Départ du 1er RAMa   Lun 29 Juin 2009 - 11:00

Le site deviendrait un pôle logistique civil, par la suite, avec possibilités d'embauches de 3000 personnes directes, et 6000 indirectes.
Enfin, c'est ce qui serait prévu...

_________________________________________________
Donnez-moi les moyens et je resplendirai.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
zurich
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 46
Localisation : Soissons 02
Points : 1840
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Départ du 1er RAMa   Ven 22 Avr 2011 - 3:08

Je pensais qu'on aurait au moins une dernière fois des JPO avant le départ, mais apparemment... rien.
Celles de 2009 resteront certainement les dernières...

_________________________________________________
Donnez-moi les moyens et je resplendirai.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Départ du 1er RAMa   Ven 22 Avr 2011 - 12:41

C'est vraiment de la désolation!!!
Et comme tu dis:que vont devenir les batiments?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Départ du 1er RAMa   

Revenir en haut Aller en bas
 
Départ du 1er RAMa
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’ONE introduit en Bourse une part de son capital dans EET
» Titi part en pension - Titi vertrekt met pensioen
» Départ anticipé
» MARK (part of Avon)
» pot de départ - petit déj

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel-militaire.com :: L'actualité de nos Armées :: Réorganisation et restructuration de nos Armées.-
Sauter vers: