Materiel-militaire.com

Les véhicules militaires de nos Armées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Garde Républicaine Mobile 39-45.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
pmo
Général de Division
Général de Division
avatar

Nombre de messages : 2652
Age : 54
Localisation : 78
Points : 2266
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Garde Républicaine Mobile 39-45.   Lun 4 Mai 2015 - 14:21

En 1939, la gendarmerie nationale représente 55000 hommes environ :
-26000 dans la gendarmerie départementale,
-21000 dans la GRM (Garde Républicaine Mobile future Gendarmerie Mobile)
- 3000 dans la garde républicaine de Paris (GRP)  composée de 3 bataillons d'infanterie et 4 escadrons de cavalerie.

Sur les 21000 GRM
-6000 sont envoyés encadrer les unités de réserve à la mobilisation
-environ 300 constituent les cadres du 45° BCG de la 3° DCR -3000 sont répartis en 16 compagnies motocyclistes le long des frontières de l'est de la France en avant de la ligne Maginot notamment.
La GRM est intégralement motorisée et composée de 15 légions (dont 1 en Algérie), 57 groupes et 175 compagnies.

Elle dispose même d'une petite unité blindée de 330 hommes (avec 44 chars FT17 et 14 automitrailleuses hors d'âge) :
- Le Groupe spécial autonome de Satory (à côté de Versailles), qui fournit également le peloton d'escorte présidentielle et ses 40 motocyclistes.


Les compagnies de GRM fournirent aux Armées,une bonne partie de l'encadrement sous-officiers et officiers des formations de réserve, avec des cadres de l'active et des réserves.


Un exemple la GRM de Moselle:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Plus au Nord :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Ceux qui passeront par l'Anlgeterre :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

N'oublions pas que les missions de la prévôté nécessitent près de 3500 gendarmes et gardes pris sur les autres unités de la gendarmerie et de la GRM,
elle-même surchargées de nombreuses missions.

La gendarmerie française a fait l'objet d'âpres négociations au moment de l'armistice : les allemands (qui ont constaté la combativité et le professionnalisme de la GRM) voulaient la dissolution totale de la GRM et la démilitarisation de la gendarmerie, son rattachement au ministère de l'intérieur et sa réorganisation sur le modèle allemand de la Landesgendarmerie (postes isolés de 1 ou 2 gendarmes en zone rurale).

En réalité, la GRM est en grande partie reversée et "camouflée" au sein de la gendarmerie départementale. Ce qui reste de la GRM est détaché de la gendarmerie et devient la "Garde" de l'armée d'Armistice à 6000 hommes en métropole (6 régiments à 8 escadrons (4 à cheval, 2 portés, 2 motocyclistes) en 2 groupes d'escadrons) et 3000 hommes en AFN (3 régiments, n° 7 à 9).
Pendant toute la guerre, la gendarmerie est un enjeu de pouvoir entre français (collabos, pétainistes et gaullistes) et allemands (qui n'ont pas assez de troupes et ont besoin d'auxiliaires pour sécuriser leurs arrières).

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"La guerre c'est comme la chasse. Mais, à la guerre, le lapin tire." (Charles De Gaulle)
 "A la Mémoire de D. ALLEX, DGSE, lâchement assassiné en Somalie le 12.01.2013."


Dernière édition par pmo le Ven 8 Mai 2015 - 0:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
pmo
Général de Division
Général de Division
avatar

Nombre de messages : 2652
Age : 54
Localisation : 78
Points : 2266
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Garde Républicaine Mobile 39-45.   Lun 4 Mai 2015 - 14:22

La courte histoire de la Garde Républicaine Mobile de Moselle:1927-1940.

Source: garde-rep-mobile-moselle.perso.neuf.fr

Issue des pelotons mobiles de la Gendarmerie départementale créés au lendemain de l'Armistice de 1918 pour assurer, en remplacement de la troupe les missions de maintien de l'ordre, la Garde républicaine mobile forme à partir du 10/9/1926 et jusqu'à sa dissolution en 1940 une nouvelle subdivision de la Gendarmerie Nationale.

Bien que n'étant pas par destination une troupe de manoeuvre et de combat son organisation est militaire et relève du ministère de la Défense nationale et de la Guerre.


Dès le 7 septembre 1939, la 2° compagnie frontière de Bouzonville pénètre en Sarre et, au mépris des actions des Grenzschutz nazis, occupe durant 20 jours les localités de Ihn, Bedersdorff et Niedaldorff, truffées de mines.

Mais les unités de GRM de Moselle sont également présentes sur le Pays-Haut, la Moselle, dans le Warnd, le pays de Bitche et ce sont elles qui compteront dans leurs rangs les premiers décorés de la Croix de Guerre 1939-1940 et aussi les premiers morts de ce conflit.


La suite :[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Saint Avold: Poste avancé de Garde Républicaine Mobile, surnommé << la maison–forte de la Farfouille>> :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"La guerre c'est comme la chasse. Mais, à la guerre, le lapin tire." (Charles De Gaulle)
 "A la Mémoire de D. ALLEX, DGSE, lâchement assassiné en Somalie le 12.01.2013."
Revenir en haut Aller en bas
LAURENT49
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 877
Age : 53
Localisation : angers
Points : 959
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Garde Républicaine Mobile 39-45.   Lun 4 Mai 2015 - 14:55

merci Pmo
Revenir en haut Aller en bas
pmo
Général de Division
Général de Division
avatar

Nombre de messages : 2652
Age : 54
Localisation : 78
Points : 2266
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Garde Républicaine Mobile 39-45.   Lun 4 Mai 2015 - 14:57

De rien !

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"La guerre c'est comme la chasse. Mais, à la guerre, le lapin tire." (Charles De Gaulle)
 "A la Mémoire de D. ALLEX, DGSE, lâchement assassiné en Somalie le 12.01.2013."
Revenir en haut Aller en bas
mummel
Général de Division
Général de Division
avatar

Nombre de messages : 2594
Age : 70
Localisation : paris
Points : 2886
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Garde Républicaine Mobile 39-45.   Lun 4 Mai 2015 - 15:28

Sujet intéressant et peu connu, merci.

_________________________________________________
Mummel

Et par Saint Gabriel vive les Transmissions

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://perso.orange.fr/hornis/
Vitréen
brigadier
brigadier


Nombre de messages : 77
Age : 58
Localisation : 37 SAINT CUR SUR LOIRE
Points : 84
Date d'inscription : 25/02/2011

MessageSujet: Re: Garde Républicaine Mobile 39-45.   Mer 6 Mai 2015 - 2:51

Sujet très intéressant. On peut noter également que certaines unités de "la Garde", création vichyste, vont rejoindre le maquis en 1944 et participer aux côtés des autres forces alliées à la libération, notamment de l'Alsace. Au sortir de la guerre, la Garde devient la Garde Républicaine organisée en escadrons (à ne pas confondre avec la Garde Républicaine de Paris toujours existante), puis la Gendarmerie Mobile en 1954. Pour la petite histoire, les gendarmes mobiles perdent en 1973 le bandeau rouge de leur képi au profit d'un autre de couleur jaune (que les officiers et gradés arboraient déjà), les gardes républicains conservant le rouge.
Revenir en haut Aller en bas
pmo
Général de Division
Général de Division
avatar

Nombre de messages : 2652
Age : 54
Localisation : 78
Points : 2266
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Garde Républicaine Mobile 39-45.   Mer 6 Mai 2015 - 3:52

Citation :
participer aux côtés des autres forces alliées à la libération, notamment de l'Alsace

la bataille de kilstett avec le Groupement  Daucourt.

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"La guerre c'est comme la chasse. Mais, à la guerre, le lapin tire." (Charles De Gaulle)
 "A la Mémoire de D. ALLEX, DGSE, lâchement assassiné en Somalie le 12.01.2013."


Dernière édition par pmo le Mer 6 Mai 2015 - 12:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Konstanz
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 609
Age : 65
Localisation : oloron ste marie
Points : 640
Date d'inscription : 18/08/2012

MessageSujet: Combats de Kilstett   Mer 6 Mai 2015 - 7:46



Bonjour,

deux petites pages "revue l'Essor de la Gie " sur les combats de Kilstett.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cordt Konstanz
Revenir en haut Aller en bas
pmo
Général de Division
Général de Division
avatar

Nombre de messages : 2652
Age : 54
Localisation : 78
Points : 2266
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Garde Républicaine Mobile 39-45.   Mer 6 Mai 2015 - 12:32

Konstanz ton document est peu lisible...

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"La guerre c'est comme la chasse. Mais, à la guerre, le lapin tire." (Charles De Gaulle)
 "A la Mémoire de D. ALLEX, DGSE, lâchement assassiné en Somalie le 12.01.2013."
Revenir en haut Aller en bas
pmo
Général de Division
Général de Division
avatar

Nombre de messages : 2652
Age : 54
Localisation : 78
Points : 2266
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Garde Républicaine Mobile 39-45.   Mer 6 Mai 2015 - 12:33

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
@aptg

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
@aptg

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"La guerre c'est comme la chasse. Mais, à la guerre, le lapin tire." (Charles De Gaulle)
 "A la Mémoire de D. ALLEX, DGSE, lâchement assassiné en Somalie le 12.01.2013."
Revenir en haut Aller en bas
pmo
Général de Division
Général de Division
avatar

Nombre de messages : 2652
Age : 54
Localisation : 78
Points : 2266
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Garde Républicaine Mobile 39-45.   Mer 6 Mai 2015 - 12:45

GENDARMES AU COMBAT : UN EPISODE PEU CONNU...

En janvier 1945, pendant la seconde Guerre Mondiale une contre-offensive lancée par l'armée allemande pour tenter de reprendre Strasbourg fut stoppée lors de la bataille de Kilstett.

« Le 3 janvier au matin, alors que la 1re armée française est tout entière au contact dans la poche de Colmar, De Lattre, ayant reçu l'ordre d'inclure Strasbourg dans la zone de son armée, décide aussitôt d'y envoyer le général Guillaume avec sa 3°DIA.
Mais cette grande unité, alors sur la ligne des crêtes vosgiennes, ne pourra rejoindre que le 5 janvier en fin de journée.

La menace sur Strasbourg se précise. Dans la nuit du 4 au 5 -selon un renseignement FFI-, l'ennemi a entrepris la construction d'un pont devant Gambsheim afin de permettre à ses blindés de traverser le Rhin.
Le Général Schwartz, gouverneur militaire de Strasbourg, affirme qu'il se battra jusqu'au bout.
Il ne dispose cependant que de très faibles forces :
- 4 Escadrons de la garde républicaine médiocrement armés, à effectif très réduit (moins de 350 hommes) sous les ordres du Chef d'Escadron Daucourt, Chaque escadron avait créé un groupe franc qui patrouillait la nuit ou tenait des observatoires avancés vers le Rhin.
- des FFI strasbourgeois.

Pour cette mission très dangereuse, le chef d'escadron Daucourt désigne les 4e et 8e escadrons, renforcés par un peloton du 5e escadron, soit à peine 200 hommes.
Liaison est aussitôt prise avec les FFI locaux et avec un élément américain qui se trouve encore là en arrière garde du repli amorcé.

La progression aidée par les FFI de Kilstett démarre à 15h15, sur un terrain découvert et absolument plat.
À 600 mètres du premier objectif - Bettenhoffen- les premiers éléments sont pris sous le feu d'armes automatiques.
Plusieurs gardes républicains sont blessés.
Malgré l'absence totale de feux de soutien ami, la progression continue sous un violent tir d'artillerie et de mortiers.
Le lieutenant Cambours, commandant le 4e escadron, tombe mortellement frappé.
Son adjoint le lieutenant Perré, est grièvement blessé.
Les escadrons manoeuvrent pour déborder la résistance allemande. Vers 16h30, les tirs d'artillerie ennemis s'intensifient, tuant 3 gardes républicains et en blessant encore plusieurs autres.
Malgré tout, la progression se poursuit. 2 blessés refusent de se faire évacuer.
Il s'agit du garde Barjolet, le visage ravagé par un éclat d'obus et du garde Martin, qui, un œil crevé et un bras fracassé, doit faire l'objet d'un ordre ferme pour aller se faire soigner.
En dépit de l'opposition acharnée de l'ennemi, les abords de Bettenrhoffen sont atteints.
Cependant, devant la supériorité écrasante des tirs adverses et la diminution inquiétante des munitions, le repli est décidé. Les gardes décrochent sous un feu d'enfer et viennent se réinstaller défensivement devant Kilstett, ramenant avec eux les blessés et mourants.

La nuit tombe, troublée de rafales de mitrailleuses et d'explosions d'obus, tandis que de menaçants grondements de chars ennemis laissent présager l'attaque au petit jour. C
elle-ci ne se produira cependant pas.Les Allemands ont été "bluffés" par l'ardeur combative des gardes et par ailleurs, l'artillerie américaine alertée, a détruit le pont en construction devant Gambsheim, interdisant ainsi aux panzers la traversée du Rhin.
Au lieu et place d'une attaque allemande, c'est une compagnie américaine arrivée le 6 janvier à 7h00 qui tente aussitôt, avec 3 chars et la garde républicaine en accompagnement, de poursuivre l'opération commencée la veille.

Cette colonne ne peut percer, mais ramène une ceintaine de prisonniers allemands.Les gardes les font parler et apprennent avec stupéfaction -mais non sans fierté- qu'avec 200 hommes à peine ils ont réussi à tenir en échec la tête de pont ennemie comprenant 1600 combattants aguerris .

Ce renseignement exalte le moral de tous sans cependant estomper le lourd tribut des pertes subies :
-1 officier tué : Lieutenant Georges Cambours
-3 gardes tués : Emile Barbin, Fernand Kember et Irénée Lannoy;
-1 officier très grièvement blessé : Lieutenant Perré (devenu général en 1977)
-15 gradés et gardes blessés, la plupart grièvement.
La Gendarmerie a fait élever, avec le concours des habitants du village, une stèle solennellement inaugurée le 23 janvier 1949 et devant laquelle la gendarmerie d'Alsace célèbre chaque année les combats de janvier 1945 par une prise d'armes commémorative.»

(extrait de l'article rédigé par le lieutenant colonel (er) Claude LALLEMANT "Kilstett, 5 janvier 1945, La gendarmerie gardienne du serment de Koufra", SNAAG (Société Nationale des Ancierorns et
Amis de la Gendarmerie) Magazine n°274, avril 2006).



_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"La guerre c'est comme la chasse. Mais, à la guerre, le lapin tire." (Charles De Gaulle)
 "A la Mémoire de D. ALLEX, DGSE, lâchement assassiné en Somalie le 12.01.2013."
Revenir en haut Aller en bas
MEYER
Adjudant
Adjudant


Nombre de messages : 268
Age : 70
Localisation : Laxou
Points : 268
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: Garde Républicaine Mobile 39-45.   Mer 6 Mai 2015 - 23:38

Sujet très intéressant car effectivement peu connu

Comme le sacrifice du commandant de la garde républicaine lors de la WWII !!
Revenir en haut Aller en bas
pmo
Général de Division
Général de Division
avatar

Nombre de messages : 2652
Age : 54
Localisation : 78
Points : 2266
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Garde Républicaine Mobile 39-45.   Jeu 7 Mai 2015 - 22:38

Prévôté 1940.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
@Délégation patrimoine Gendarmerie - Heures historiques de Sully sur Loire 2015.

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"La guerre c'est comme la chasse. Mais, à la guerre, le lapin tire." (Charles De Gaulle)
 "A la Mémoire de D. ALLEX, DGSE, lâchement assassiné en Somalie le 12.01.2013."
Revenir en haut Aller en bas
pmo
Général de Division
Général de Division
avatar

Nombre de messages : 2652
Age : 54
Localisation : 78
Points : 2266
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Garde Républicaine Mobile 39-45.   Ven 15 Mai 2015 - 12:07

KILSTETT JANVIER 1945.

@ECPAD

Gendarme de la Garde Républicaine Mobile tirant au Panzerfaust de 60 (150 mm).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Groupe de gendarmes.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Gendarme tirant au Mas 36 une grenade à fusil.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"La guerre c'est comme la chasse. Mais, à la guerre, le lapin tire." (Charles De Gaulle)
 "A la Mémoire de D. ALLEX, DGSE, lâchement assassiné en Somalie le 12.01.2013."
Revenir en haut Aller en bas
pmo
Général de Division
Général de Division
avatar

Nombre de messages : 2652
Age : 54
Localisation : 78
Points : 2266
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Garde Républicaine Mobile 39-45.   Ven 15 Mai 2015 - 12:12

@ SHD

Deux officiers de gendarmerie de l'escadron 8/4 de la Garde Républicaine Mobile, posant devant un char en janvier 1945 aux environs de Kilstett.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"La guerre c'est comme la chasse. Mais, à la guerre, le lapin tire." (Charles De Gaulle)
 "A la Mémoire de D. ALLEX, DGSE, lâchement assassiné en Somalie le 12.01.2013."
Revenir en haut Aller en bas
mr le comte
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 887
Age : 45
Localisation : quelque part dans les brumes du nord
Points : 727
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Garde Républicaine Mobile 39-45.   Ven 15 Mai 2015 - 13:14

en voyant la photo de la prévoté je pense à la plaque commémorative installé au fort des dunes a leffrinckouque prés de dunkerque a la mémoire du général janssens et des hommes de son état major dont des prévôts tués lors de la bataille de dunkerque. D'ailleurs les 30 et 31 mai aura lieu une nouvelle commémoration en leur honneur, je posterai bientôt plus de détails sur ceci

_________________________________________________
et par Saint Georges vive la cavalerie !
Revenir en haut Aller en bas
http://mrlecomte1970.skyrock.com
mr le comte
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 887
Age : 45
Localisation : quelque part dans les brumes du nord
Points : 727
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Garde Républicaine Mobile 39-45.   Ven 15 Mai 2015 - 13:27

voici les liens concernant les célébrations et commémorations : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________________________________________
et par Saint Georges vive la cavalerie !
Revenir en haut Aller en bas
http://mrlecomte1970.skyrock.com
mr le comte
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 887
Age : 45
Localisation : quelque part dans les brumes du nord
Points : 727
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Garde Républicaine Mobile 39-45.   Ven 15 Mai 2015 - 13:39

un autre lien avec la plaque : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________________________________________
et par Saint Georges vive la cavalerie !
Revenir en haut Aller en bas
http://mrlecomte1970.skyrock.com
mare nostrum
Adjudant chef
Adjudant chef


Nombre de messages : 353
Age : 54
Localisation : nice
Points : 339
Date d'inscription : 09/05/2012

MessageSujet: Re: Garde Républicaine Mobile 39-45.   Dim 17 Mai 2015 - 5:20

c est bizarre mais il a 2/3 semaine j ai acheter 1 revue sur la 2 eme guerre et il y avait un texte sur la bataille de killstett et j ai apris justement que en plus des unitees de l armee de terre il se trouvait des elements de la gendarmerie en pariculier la garde c est un fait qui pour moi a ete occultes dans les manuels d histoires car la bataille de strasbourg etait beaucoup plus importante celle d illskett en plus de forces americaines se trouvailt des troupes francaises je remercis PMO pour nous faire rappeler des pans entiers de notre histoire et qu il n y a pas de petites ou grandes batailles sinon celle de la survie pour les combattants et que la plus grande et d en revenir vivants
Revenir en haut Aller en bas
LAURENT49
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 877
Age : 53
Localisation : angers
Points : 959
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Garde Républicaine Mobile 39-45.   Dim 17 Mai 2015 - 11:54

Bonsoir

Merci Pmo pour ce bel article sur la Garde et la Gendarmerie.
Beaucoup de fait d'arme commis par des gendarmes depuis des lustres sont inconnus de la population, car noyés dans l'histoire....
Revenir en haut Aller en bas
pmo
Général de Division
Général de Division
avatar

Nombre de messages : 2652
Age : 54
Localisation : 78
Points : 2266
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Garde Républicaine Mobile 39-45.   Dim 17 Mai 2015 - 11:59

La Délégation au patrimoine Gendarmerie via sa page Facebook fait depuis peu un grande effort pour que cela cesse.
Les écrits sont là pour les heures glorieuses et celles plus sombres......., ne reste qu'à les faire connaître et je crois en premier lieu aux jeunes gendarmes !

Concernant les heures sombres de l'occupation , Jean-Francois Nativité ( enseignant-chercheur sein d'un laboratoire de recherches spécialisé dans les sciences politiques et les questions de Défense) a résumé ainsi la situation en 2012 :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"De manière simplifiée, elle peut se décomposer en trois périodes :

Entre 1940 et 1942
les directives furent appliquées par la majorité des personnels qui adoptent une relative
neutralité. Toutefois jusqu’en novembre 1942, il ne faut pas perdre de vue l’opposition
fondamentale de « régime » entre les deux zones. En zone libre, ils ne subissent pas encore
l’emprise directe des autorités allemandes à l’exception des contrôles périodiques des
commissions d’armistice aux effets psychologiques somme toute édulcorés. Pour autant, au
lendemain de la défaite de 1940, rares sont ceux qui contestent la légitimité du vainqueur de
Verdun et de son gouvernement. L’engagement légaliste en faveur de la raison d’Ētat
personnifiée, justifie l’accommodement des actes à un moment où la Révolution Nationale est
un espoir réel pour une institution en quête de repères. Si nous avons trouvé quelques
exemples d’engagements précoces dans la résistance à partir de 1941, le mouvement apparaît
relativement marginal.

Entre 1942 et 1944,
au fur et à mesure que la compromission du pouvoir avec
l’occupant s’étale au grand jour, la prudence s’installe. L’engagement professionnel et
« politique » des débuts trouve rapidement ses limites. C’est la période des dilemmes où les
consciences individuelles se retrouvent en porte-à-faux. L’engagement dans la collaboration
ou dans la Résistance devient alors une affaire d’hommes…Globalement cependant, les polices françaises et allemandes se méfient de plus en plus d’une gendarmerie en proie au
doute et à la Résistance passive. Le rattachement direct à Laval, la création de la Milice tout
comme par exemple la relève des gendarmes sur la frontière pyrénéenne pour insuffisance de
résultats en matière de surveillance , prouve un manque de confiance grandissant. Ces
craintes, parfaitement relayées au sein même de l’institution24, s’inscrivent dans le fameux
« tournant de l’année 1943 » avec son lot de prises de conscience et de radicalisations
comportementales.

A partir du débarquement,
les choses s’accélèrent encore et la gendarmerie implose littéralement.
Si le gros des effectifs reste à son poste, navigant entre frilosité attentiste et actes courageux, (on sait par exemple que les forces de résistance elles même ont milité dans ce sens afin de bénéficier de son soutien en terme de renseignement…) une partie des gendarmes rejoint les unités combattantes, tant FFI que FFL ou la première armée française, alors que d’autre poursuivent la lutte du coté vichyste


Pour compléter :

La gendarmerie sous l’Occupation  25 mars 2009 Paris IV-SNHPG-, Force publique, n° 2, février 2007, 232 p. Jean-Noël Luc Professeur à la Sorbonne :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"La guerre c'est comme la chasse. Mais, à la guerre, le lapin tire." (Charles De Gaulle)
 "A la Mémoire de D. ALLEX, DGSE, lâchement assassiné en Somalie le 12.01.2013."


Dernière édition par pmo le Dim 17 Mai 2015 - 13:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pmo
Général de Division
Général de Division
avatar

Nombre de messages : 2652
Age : 54
Localisation : 78
Points : 2266
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Garde Républicaine Mobile 39-45.   Dim 17 Mai 2015 - 13:10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"La guerre c'est comme la chasse. Mais, à la guerre, le lapin tire." (Charles De Gaulle)
 "A la Mémoire de D. ALLEX, DGSE, lâchement assassiné en Somalie le 12.01.2013."
Revenir en haut Aller en bas
pmo
Général de Division
Général de Division
avatar

Nombre de messages : 2652
Age : 54
Localisation : 78
Points : 2266
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Garde Républicaine Mobile 39-45.   Dim 17 Mai 2015 - 13:12

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"La guerre c'est comme la chasse. Mais, à la guerre, le lapin tire." (Charles De Gaulle)
 "A la Mémoire de D. ALLEX, DGSE, lâchement assassiné en Somalie le 12.01.2013."
Revenir en haut Aller en bas
pmo
Général de Division
Général de Division
avatar

Nombre de messages : 2652
Age : 54
Localisation : 78
Points : 2266
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Garde Républicaine Mobile 39-45.   Dim 17 Mai 2015 - 13:15

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La Gendarmerie sous l’Occupation, Paris, La Musse, 1994,

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"La guerre c'est comme la chasse. Mais, à la guerre, le lapin tire." (Charles De Gaulle)
 "A la Mémoire de D. ALLEX, DGSE, lâchement assassiné en Somalie le 12.01.2013."
Revenir en haut Aller en bas
pmo
Général de Division
Général de Division
avatar

Nombre de messages : 2652
Age : 54
Localisation : 78
Points : 2266
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Garde Républicaine Mobile 39-45.   Dim 17 Mai 2015 - 13:30


« Des gendarmes ont participé aux rafles et à la garde des camps, le maréchal des logis-chef Florens est un héros ordinaire en contradiction avec son époque. Il a réagi en patriote. [...] Aujourd’hui, il nous permet de porter l’uniforme avec fierté».

Discours du colonel André PETILLOT, commandant du groupement de gendarmerie des Alpes-Maritimes lors de la cérémonie de baptême de la caserne de Saint-Etienne-de-Tinée (Alpes-maritimes), le 6 mai 2009.


Une exposition itinérante, placée sous le haut-patronage de Mme Simone Veil et intitulée "Désobéir pour sauver", retrace le dramatique sort réservé aux familles juives durant la Seconde Guerre mondiale et illustre à travers 19 panneaux les actions de sauvetages menées à bien par des policiers et des gendarmes :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"La guerre c'est comme la chasse. Mais, à la guerre, le lapin tire." (Charles De Gaulle)
 "A la Mémoire de D. ALLEX, DGSE, lâchement assassiné en Somalie le 12.01.2013."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Garde Républicaine Mobile 39-45.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Garde Républicaine Mobile 39-45.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Peloton d'Intervention de la garde républicaine
» Garde Républicaine - Décès accidentel d'un Garde.
» Suicide à la Garde républicaine
» futur Garde républicain a cheval??? ??? ???
» tests moto garde republicaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel-militaire.com :: La Gendarmerie :: La Gendarmerie.-
Sauter vers: